1. //
  2. //
  3. // OM/Sochaux

Un OM averti en vaut-il deux ?

Défait pour l'ouverture du championnat face à Caen l'an dernier, l'OM entend bien faire le spectacle cette fois-ci contre Sochaux. Et ce, même si sa mue n'est pas en fait totalement effective.

0 5
Cela peut interpeller plus d'un observateur mais pour son entraîneur, Didier Deschamps, l'OM traverse une période charnière de son année. C'est que l'ancien capitaine de l'équipe de France a noté que son équipe allait rencontrer six équipes du Top 10 de la saison précédente lors des six premières journées de championnat. Pas un petit promu à l'horizon, où l'on peut s'imposer sur une occase en fin de match, alors qu'on a pataugé sévère pendant toute la partie et où l'on s'excuse en parlant de réglages une fois les trois points empochés.

Et le problème, c'est que la version OM 2011-2012 n'est pas totalement chargée. Le départ de Lucho Gonzalez n'est par exemple toujours pas réglé, alors qu'un ultimatum avait été lancé par la direction pour la mi-juillet. « La date limite pour le départ de Lucho, ce n'est pas moi qui la fixe, elle existe déjà : c'est le 31 août » , pose DD par surprise en conférence de presse à l'issue de l'entraînement de vendredi. Dès lors, difficile de le croire quand il dit que si l'Argentin reste, la porte sera fermée au mercato. Il est par contre davantage crédible lorsqu'il annonce qu'il n'aura aucun scrupule à utiliser son joueur jusqu'au dernier moment. Il l'a déjà démontré au trophée des champions. « Et ce n'est pas dit que même si Mathieu Valbuena avait été disponible, Lucho n'aurait pas joué, rajoute-t-il, avant de tordre le coup à la comparaison d'un fameux départ de la saison précédente. Niang, c'est totalement différent. Il y avait bras de fer avec une réunion la veille du premier match » . Là, tout le monde veut le départ de Lucho, impatient de voir un buteur débarquer à sa place (l'espace fait dans la grille des salaires par Abriel et Hilton n'étant évidemment pas suffisant). Même Loïc Rémy, pourtant en pleine bourre devant, est prêt à repasser sur le côté droit : « Il y a des choix qui vont être faits. Il faut les respecter tout en étant le plus performants possible » . Un 9, un arrière gauche d'expérience et remplaçant, et la photo officielle pourra avoir lieu.

L'été dans l'ombre

Marseille joue donc le coup de l'équipe qui s'est renforcée intelligemment, avec un coach qui a serré les boulons. Le coup du groupe qui a un vécu collectif aussi. « On se connaît déjà. C'est une vraie arme pour nous. Ça y joue pour le côté guerrier. Regardez contre Lille, à 3-1, personne pensait qu'on allait revenir... » , abonde Rémy, qui veut réaliser une saison où il sera régulier de bout en bout comme en fin de saison passée (donc, quelque part, finir meilleur buteur). Deschamps réfute en revanche le schéma qui voudrait que l'OM passe son été à l'ombre - ou dans l'ombre, c'est selon - de Paris. « L'arbre, il est fin quand même. Et tous les clubs travaillent dans la sérénité l'été. Entre les présidents, les entraîneurs, c'est tout sourire. C'est après que cela commence à se tendre. Puis, ça arrive parfois de faire une bonne semaine d'entraînement et de faire un match laborieux. Mais comme vous ne m'avez pas posé une seule question sur Sochaux, vous considérez sûrement que c'est acquis. C'est dire qu'on n'a vraiment pas le droit à l'erreur » , envoie-t-il au bout d'une demi-heure d'exercice avec les journalistes.

Pas faux, aux dires des uns et des autres, l'OM avait payé cher son faux-pas inaugural contre Caen l'an dernier. Alors DD a bossé, il cite de mémoire les dates des quatre derniers matchs des Sochaliens, détaillant à merveille le nouveau milieu renforcé et mettant Nogueira sur le même palier de danger que Boudebouz ou Martin. Il n'ignore donc pas que si l'OM reste fidèle à sa forme actuelle, la victoire devrait être au bout. Parce que si les Lionceaux ont bien fini cinquièmes, c'était la saison dernière.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Je ne supporte plus la condescendance des journalistes envers deschamps. S il avait fait joue cheyrou depuis le debut de la saison, s il n avait pas snobe gameiro l om serait champion une nouvelle fois. Son jeu merdique, sa tactique mediocre face a un manchester pourtant en tres petite forme ce jour la, sagestion de l effectif, tout le monde ferme les yeux devant ses erreurs, c est penible.
... Ce n'est pas vraiment ça, la condescendance... Tu veux parler de leur mansuétude, voire magnanimité, mais la condescendance est une posture ironique.
Après ce détail, trouve donc un autre entraîneur de L1 qui ait remporté 5 titres en 2 saisons... Et puis tu dis n'importe quoi, la saison dernière la presse a passé des mois à rentrer dans le lard du jeu bétonné et moche de l'OM.
Merci @Selbycool pour cette correction, que ce soit grammaticalement ou footballistiquement parlant.

Maintenant, je suis curieux de savoir quel attaquant veut Deschamps si Lucho part (Anigo a dit que Gilardino était trop cher, après que son agent ait démenti). Déjà à la base, je suis pas vraiment pour qu'ils en prennent un, pas forcément besoin si Mr Gignac se bouge les fesses. Mais pour le poste de remplaçant sur le côté gauche, je comprends pas ce qu'on attend pour choper Wendel avant qu'il ne signe à Al Ittihad ! Il ne coûte que 1.5m€, est polyvalent, expérimenté en France, et sait tirer les coups francs !
En France, il y a Paris et le reste. Et depuis que les Qataris sont venus fourrer leur nez du côté du PSG, la formule de Jef Gravier peut désormais s'appliquer à la Ligue 1. Alors même si balancer des millions en transferts n'a jamais garanti un titre de champion, Lille, Lyon, l'OM et Bordeaux devront lâcher les chameaux pour ne pas être dévorés tout cru. Notre championnat deviendrait-il soudainement intéressant ?

http://bit.ly/rmfopf
Tes connaissances de langue francaise sont plus impressionantes, que ton raisonement footballistique. Ton argument sur les titres de de deschamps est plus faible : leguen a remporte le championnnat 4 fois, lemerrre a un eurondans son palmares, domenech a emmene la france en finale d un mondial, sont ils des grands entraineurs pour toi. Ton cours sur l utllisation du mot condescendance m ont rendu un peu moins con , j espere que ma reponse aura un effet similaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 5