1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-Marseille (0-0)

Un OM à l'amer

Poussés par leurs supporters mais stériles dans le jeu, les joueurs de l'OM concèdent un 0-0 sans histoire pour la première de Rudi Garcia au Vélodrome.

Modififié
3k 30

Olympique de Marseille 0-0 Girondins de Bordeaux



Ils sont plus de 50 000 à crier aux armes, mais ils sont onze à ne pas avoir aiguisé leurs couteaux. Venus en masse, les supporters de l'OM arborent un tifo « Yes we can » , mais ceux qu'ils aiment ne peuvent pas. Ce dimanche était celui des retrouvailles entre les dingues du club et leur équipe nouvelle version, mais la cérémonie de mariage a été un flop. Comme prévu, si l'organigramme et les ambitions ont évolué, le niveau proposé par leur onze n'a pas changé comme par magie. Retour sur un 0-0 sauvé par l'ambiance.

Cauchemar en cuisine


En loges, l'ambiance est plus feutrée. Et si les petits fours de Frank McCourt sont au caviar, sur la pelouse, Rudi Garcia fait sa cuisine avec les moyens du bord. Pendant que Maxime Lopez, toujours disponible, s'active comme un jeune commis, la paire Bedimo-Sarr est plutôt gauche tarama. Techniquement à la rue, à la relance comme dans la création, le Camerounais n'aide pas l'ancien Messin dont la première mi-temps se résume à un rush de début de service. Chef du onze phocéen, Diarra est isolé de sa brigade ce qui empêche la paire Dória-Rolando de sortir les plats tranquillement. Marseille galère. Surtout qu'en face, Bordeaux a la dalle. Ounas est systématiquement dangereux dans ses prises de balle, Rolan est souvent trouvé dans le dos des centraux marseillais pendant que Pallois assure la sécurité derrière. En possession du ballon, mais en difficulté dans l'utilisation, les joueurs de Rudi Garcia n'inquiètent Prior que sur une belle frappe lointaine d'un Thauvin trop esseulé. La partie est calme, mais pas assez pour l'homme en noir monsieur Rainville, qui se claque et est remplacé par le cinquième arbitre. Également blessé, Bafé Gomis se contente, lui, d'un strap à la cuisse et d'une tête non cadrée. C'est déjà mieux que Malcom, qui file en contre, mais trouve le moyen de buter sur une motte de terre aussi décisive que Dória, moins touffu, mais tout aussi efficace au moment de sauver les siens. 21h30 : l'heure de l'entracte. Le moment de vérifier que Lassana Diarra n'est pas planqué dans les loges.

Le loupé fou de Leya Iseka


Car pour gagner, l'OM a besoin de son patron. Avec seulement vingt-neuf ballons touchés, le numéro 10 de l'OM est transparent et laisse les clés du jeu à Lopez, omniprésent. Décomplexé, le minot combine bien avec Thauvin dont la frappe enroulée force Prior à une belle parade main opposée. Autre homme à terre, Bafé Gomis cède finalement sa place à Leya Iseka qui n'a besoin que d'une petit quart d'heure pour se distinguer. Parfaitement servi sur un ballon long de Lopez, Thauvin contrôle et sert le Belge en retrait. Pressé, le petit frère de Michy Batshuayi frappe du droit, mais voit sa tentative frôler le poteau droit de Prior. En manque de solution offensive, Garcia sort un Machach pas au niveau et envoie Cabella sur la pelouse. Les minutes passent et le pressing des joueurs de Gourvennec se fait moins intense, ce qui a le mérite de réveiller Henri Bedimo. Bien servi par Cabella, le gaucher centre en retrait pour Leya Iseka. Face au but vide, le nouvel entrant trouve le moyen de louper le cadre. Thauvin n'en croit pas ses yeux. Garcia non plus. C'est pourtant vrai. Comme ce triste 0-0.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Swann Borsellino
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Helmut Rahn Niveau : CFA
    So Foot, on veut les notes hein?
    Noël Mammaire Niveau : Loisir
    Pitoyable.
    Mention spéciale à l'attaque bordelaise qui est la chose la plus triste et miteuse de la soirée. Et pourtant Sarr et Iseka étaient sur le terrain !
    Il y a certainement des joueurs de DHR qui fument Laborde.
    C'est clair, Laborde a une caravane au cul avec toute sa famille dedans. Même pour la Ligue 2 c'est chaud alors en Ligue 1... Vu qu'il n'a pas le profil pour jouer en pivot c'est compliqué de l'utliser utilement.
    1 réponse à ce commentaire.
    Tu perds 1h30 à chaque match de l'OM, c'est pire qu'un changement d'heure.
    Ce qui est fou c'est qu'avec une defense complétement remanié, avec les joueurs les moins bons de l'effectif ils ne prennent plus un but!

    Le football est sa logique...
    10 matches du dimanche soir cette saison (il y avait une journée en semaine), OM 7 fois diffusés, résultat : 4 fois 0-0 ... Plus un superbe 1-0 face à Metz. Les abonnés Canal doivent s'ouvrir les veines !
    OK les matches sont choisis selon le nombre de supporters de chaque club mais Nice diffusé 1 seule fois (pour le match de le plus prolifique un dimanche soir merci Balo et la défense olympienne) c'est un pur scandale.

    Ces matches sont censés être une vitrine pour la L1 et Canal met le 8eme face au 11ème ...
    En même temps, il est rare que Canal puisse diffuser Monaco, Paris ou Lyon le dimanche soir car ceux-ci sont "protégés" en raison de la coupe d'Europe. Mais en ce qui concerne Nice, sachant que la ligue Europa, c'est le jeudi, oui, il pourrait faire un "effort".
    Exact mais mettre autant l'OM c'est tout de même incroyable au vue de leurs prestations depuis 1 an ..
    Pensée spéciale pour l'année dernière avec OM - Bordeaux (décidement ...) et OM - Guingamps d'affilée pour des notes Canal historiques inférieures à 6/20 il me semble.
    Nice régale depuis 1 an et ne sont que trop peu rarement mis en avant ce qui est anormal ..
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Il y a la coupe d'Europe cette semaine. C'est pour ça que Monaco/Saint-Etienne a été diffusé parmi les petites affiches du samedi soir et non ce dimanche.

    Nice joue jeudi, du coup le fait de jouer à 15h leur laisse plus de temps de récup qu'à 20h45.

    Le fait que Marseille ne joue aucune coupe d'Europe explique qu'on se les tape si souvent le dimanche soir
    3 réponses à ce commentaire.
    Les choix des Bordelais sur les contre...
    Shtrafnoï... Padatcha! Udaaaarrrr!!! Niveau : District
    j'ai aussi vu que la deuxième mi-temps mais je trouve que ça jouait vite et qu'ils tentaient des combinaisons cools. Avec le temps y a moyen que ça se mette à envoyer du jeu, l'om, vu les joueurs et un entraineur qui sait faire jouer même si je le trouve un peu loser perso.
    ramon moilfion Niveau : Loisir
    " Avec le temps y a moyen que ça se mette à envoyer du jeu"
    Je m'étais pas autant marré depuis le spectacle de bigard et le skecth des salopes en 1997...
    1 réponse à ce commentaire.
    Helmut Rahn Niveau : CFA
    Je sais pas ce qu'on donne à la formation à Bordeaux mais entre Laborde et Crivelli ça respire l'intelligence de jeu à un point où c'est pas imaginable. Poundje aussi d'ailleurs
    Bigoudinho Niveau : DHR
    McCourt doit pas être dépaysé, on se fait autant chier devant un match de l'OM que devant un match de base-ball
    Ouais mais c'est moins long
    C'est super, le base ball... C'est juste une autre culture...
    2 réponses à ce commentaire.
    ramon moilfion Niveau : Loisir
    Mc KOURT !!! s'ecrit la femme de sakai quand il sort de l
    Une purge ce match. 20 mn avant la fin j'ai zappé sur Celta Vigo - Las Palmas.
    Dennis_Bergkamp Niveau : District
    J'ai tenu maximum 30 minutes devant cette parodie de football. Et pourtant, j'ai vu Toulouse-Lyon en entier hier...
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    3k 30