1. //
  2. // 32e journée
  3. // PSG/Metz

Un nouveau shérif en ville

Jusqu'au déplacement à Barcelone, le PSG était l'équipe de Zlatan Ibrahimović. Maintenant, le monde entier s'est rendu compte que le club de la capitale était la propriété d'un petit Italien d'un mètre soixante-cinq touché par la grâce de Dieu, aux yeux clairs et à la frappe de balle dégueulasse. Le PSG est maintenant entré dans l'ère Marco Verratti. Et ça, c'est génial.

Modififié
6k 85
Quand Michael Jordan a compris que le base-ball n'était pas fait pour lui et qu'il a décidé de sortir de sa retraite en 1995, il disait à qui voulait l'entendre que les Chicago Bulls étaient devenus l'équipe de Scottie Pippen. Il y a un peu de ça dans la vie de Marco Verratti. Sauf que Zlatan Ibrahimović n'avouera jamais publiquement que le numéro 24 du PSG est le nouveau taulier parisien. Ça ne ressemble pas au personnage. Pas grave, le match au Nou Camp aura suffi pour comprendre dans quel sens l'histoire du PSG se déroulait dorénavant. Ce soir-là, Ibrahimović et son brassard de capitaine se sont perdus sur la pelouse catalane. Encore, serait-on tenté de dire. Au milieu d'une équipe qui ne voulait pas mourir les armes à la main, Marco Verratti s'est battu pour onze. Sa feuille de stats est là pour le prouver : 11 km, 80 passes sur 89 tentées (90% de réussite), 4 tacles et la meilleure occasion de but du PSG avec cette frappe à côté avant l'heure de jeu. Quand les autres regardaient leurs pompes, Verratti a regardé dans le blanc des yeux Neymar, Suárez et Messi et toute la Catalogne.

« Pour le PSG, il est invendable »


Marco a été grand. Mieux, Verratti a été au niveau. Tout simplement. Une partie qui fait écho aux propos de l'entraîneur du Barça, Luis Enrique, la veille du quart de finale retour : « Verratti me plaît et m'a toujours plu. Il a le profil pour jouer dans une équipe comme la mienne. » On va être franc, Verratti a le profil pour jouer partout. C'est le lot des grands joueurs. Sauf que Marco Verratti est né en 1992. Il a 22 piges. C'est un enfant, en fait. Un môme que le PSG de Leonardo a été arracher en seconde division, à Pescara, où le petit Marco s'amusait dans son bled d'enfance avec ses potes Ciro Immobile et Lorenzo Insigne. Sous les ordres du génial Zeman, Verratti confirme le potentiel que lui prête Football Manager depuis ses 16 ans. Pourtant, quand il arrive à Paris, personne ne le connaît. Aujourd'hui, le monde entier se l'arrache. Tout va très vite.

Au sein du PSG, on a conscience d'avoir un génie du ballon à la maison. Un type qui fait lever les foules sans marquer ni passer, chose rare. Marco excite en jouant au football. Tout simplement. Il est vicieux, teigneux, talentueux, orgueilleux et sûr de lui. Verratti joue un football de rue sur les plus belles pelouses d'Europe. Le voir enrhumer son monde, à dix mètres de son propre but, sur une feinte de frappe ou un crochet a quelque chose de savoureux. Surtout quand il s'agit de Luis Suárez ou Neymar. Marco Verratti est rare. Et ce qui est rare est cher. Ce n'est pas pour rien que le PSG a blindé son joueur jusqu'en 2019. « Pour le PSG, il est invendable » a déclaré son agent Donato Di Campli au site italien TuttoMercatoWeb.com.

L'ennui sans lui


Quel intérêt, aujourd'hui, de vendre le nouveau taulier du PSG ? Aucun. Clairement. Verratti n'a pas oublié que c'est le PSG qui lui a donné une telle résonnance médiatique. En trois saisons dans la capitale, le numéro 24 est passé du statut de grand espoir à titulaire indiscutable et successeur désigné d'Andrea Pirlo. On a souvent dit que le jeu du PSG n'était pas le même sans Thiago Motta. Vrai. Que dire du « jeu » sans le petit trapu ? On s'ennuie. Quand la lumière n'est pas là, le noir domine. Depuis le Nou Camp, il est clair qu'une passation de pouvoir technique s'est opérée. Le futur du Paris Saint-Germain va s'écrire via les râteaux de Verratti et non plus sous les buts d'Ibrahimović. Lorsqu'il est arrivé dans la capitale, l'Italien a été présenté le même jour que Zlatan Ibrahimović. Fair-play, le Suédois avait demandé au jeune joueur de passer en premier, pour qu'il puisse profiter des journalistes déjà présents pour lui. En 2015, la donne s'est sans doute inversée. Comme quoi, le talent...


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Plutôt "jusqu'à avant les huitièmes de finale contre Chelsea"...

C'est ce match aller qui a ouvert les yeux de tout le monde, où il a mis à l'amende Matic, et Ramires!
grenouillère_amer Niveau : District
Aussi jouissif que Tori Black et Kayden Kross découvert dans ton lit le jour de ton anniversaire
El Puerro Niveau : CFA2
Voilà un article pour bien démarrer sa journée. Merci.
Verrattinho Niveau : DHR
Champion Marco, clairement devenu l'un des meilleurs milieux d'Europe en 2 ans, dans un style inimitable et teeeeeellement kiffant, même pour les non-supporters du PSG.
C'est aussi la dernière (et seule?) super trouvaille de Leonardo, et l'absence de paris transferts dans ce genre là au PSG aujourd'hui souligne à quel point il manque à ce club un directeur sportif de qualité.
Xavlemancunien Niveau : CFA
Franchement à part Modric je vois pas vraiment un milieu au-dessus de lui à l'heure actuelle.
Je ne vois pas très bien la valeur ajoutée si ce n'est de dire que Marco Verratti fera certainement partie des plus grands (point sur lequel tout le monde s'accorde), et que, par conséquent le PSG ne le vendra pas à moyen/court terme (point sur lequel tout le monde s'accorde).
La valeur ajoutée "de l'article"
Note : 4
Le PSG est l'équipe du Z, c'est une question marketing. Zlatan est charismatique, emblématique et tout le monde en convient. Mais tous les gens ayant un minimum de sens savent que Verratti est hors-normes et qu'il a tout pour devenir l'un des tous meilleurs de son temps.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 12
Aucune.

Juste un peubde branlette sur Verratti.

Mais ça fait toujours du bien ;)
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Le but de l'article n'est pas forcément d'avoir une valeur ajoutée mais plutôt de rendre hommage à l'un des joueurs les plus excitants de la nouvelle génération, futur taulier (ou plutôt actuel pour aller dans le sens de l'article) du PSG.

S'il y a bien un type en Ligue 1 qui mérite qu'on lui suce la nouille gratuitement c'est bien Marco.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
1m65 ? Comment se fait il que Valbuena et 1m67 paraisse plus petit que lui ?
Ce n'est pas la peine d'exagérer une prétendue déroute de Zlatan pour valoriser la très grande qualité de Veratti. Pas besoin de ça pour énoncer l'évidence : des deux, le joueur d'avenir, c'est Marco. En revanche, ce n'est certainement pas lui qui remplacera le Suédois pour marquer.

Pour finir, le fait que le PSG ne soit plus l'équipe d'un joueur, aussi grand soit-il, est bien la preuve que le club a franchi un pett pallier qualitatif en terme d'effectif.
gaiusbaltar Niveau : DHR
Après le Pastorisme le Verrattisme ? M. Faure que vous arrive t'il ?

Message posté par grenouillère_amer
Aussi jouissif que Tori Black et Kayden Kross découvert dans ton lit le jour de ton anniversaire


Les références de gros beauf.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Moi je parlerais d'un triumvirat Motta-Verratti-Pastore.
Motta arrête les brigands qui s'approchent du but, Verratti les éloigne gentiment de la surface en les humiliant et Pastore les assassine avec classe d'un extérieur qui lance au but Cavani qui va rater son controle
Message posté par tacle_tibia
1m65 ? Comment se fait il que Valbuena et 1m67 paraisse plus petit que lui ?


A cause de son gros nez de cartoon.
C'est juste un putain de génie balle au pied !
Par contre, il devrait s'entrainer pour faire des frappes, parce que celle moisie contre le Barça...
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
A propos du psg. Vous avez vu l'itw de Nasser qui explique que le barca a gagné parce que leurs attaquants valent plus chers et que Paris n'a pas besoin de ds (hormis celles qui vont être suspendue au stade...) car aujourd'hui beaucoup de joueurs veulent aller à Paris?


En gros il ne comprend pas qu'il y a besoin d'un gars pour choisir intelligemment qui doit venir. Faites que Pogba aille au Real pour pas qu'on se retrouve avec un seul joueur (un milieu en plu) alors qu'on abesoins d'attaquants...
Note : 22
Message posté par CAMOMILLE


Les références de gros beauf.


Aussi jouissif qu'une bonne tisane devant la cheminée alors ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Liverpool, l'an zéro
6k 85