Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 37e journée

Un multiplex de folie en haut et en bas du classement

Alors que le championnat de France touche à sa fin, l'Olympique lyonnais a confirmé sa place de dauphin en atomisant Monaco (6-1). Nice peut rêver du podium et Toulouse du maintien. Les Violets sont enfin sortis de la zone rouge.

Modififié

Toulouse est le Leicester français


Non, cette analyse n'est pas du tout exagérée. Condamnés à la Ligue 2 il y a quelques semaines encore, les Toulousains étaient pointés du doigt et moqués pour leur niveau de jeu catastrophique et leur manque d'envie. Mais, comme le dit la pub, ça, c'était avant. Avant l'arrivée d'un certain Pascal Dupraz, spécialiste des missions commandos. Personne ne connaît la recette magique du Savoyard. Peut-être a-t-il regardé Full Metal Jacket pour se donner du courage, peut-être a-t-il au contraire appris à tirer le meilleur de ses joueurs grâce au pouvoir de l'amour, mais toujours est-il que ça fonctionne sacrément bien. Depuis octobre, les Violets n'avaient pas vu à quoi ressemblait la vie de l'autre côté de la ligne de flottaison. Ce samedi, grâce à la défaite du Gazélec face à Paris combinée à leur victoire face à Troyes (1-0), ils ont peut-être réalisé l'impensable. La faute à un coaching décisif, une fois de plus. Si tout se passe bien, le TFC remportera la Ligue 1 la saison prochaine et Dupraz deviendra le Ranieri français.

Mapou Yanga Mbiwa est-il un héros de manga ?


Si la question peut faire sourire, elle est pourtant légitime. Comme dans tous les shōnen, Mapou était, au début de l'aventure, extrêmement nul. Même lui le reconnaît aujourd'hui. Puis, il a rencontré un vénérable sage qui lui a appris tout ce qu'il savait. En l'occurrence, Cláudio Caçapa. L'entraînement fut long et compliqué, mais le défenseur en est sorti grandi. À force d'enchaîner les combats, il est devenu intraitable. Tous ceux qui se moquaient de lui en début de saison chantent aujourd'hui ses louanges. En fait, Mapou, c'est Naruto.

La bonne question de la semaine : un feu d'artifice, est-ce vraiment plus intéressant qu'un match de l'OM à domicile ?


Le Vélodrome a une nouvelle fois vécu une scène cocasse, ce samedi, lors de la réception de Reims. Cette fois-ci, pas de chèvres qui dansaient sur la musique de Benny Hill, mais 18 000 spectateurs le nez en l'air. D'après Canal +, ils étaient tous en train de regarder un feu d'artifice tiré à proximité pour tromper l'ennui de la première mi-temps. Que nenni. Il s'agissait en fait d'une action organisée par quelques supporters des deux virages fermés du Vélodrome. Rassemblés derrière le slogan « l'OM c'est nous » , ces derniers ont lancé pétards et fusées au pied de la tribune présidentielle. Les CRS sont intervenus, et les supporters présents dans le stade ont dû reposer leurs yeux sur le match. Pour le meilleur, puisque l'OM a enfin gagné à domicile (1-0), grâce à une offrande du très grand Kossi Agassa pour Michy. Ce n'est pas la panacée, mais l'OM s'en contentera pour cette fin de saison. Après le match à domicile, pas de feu d'artifice organisé par le club pour clôturer la saison. Les spectateurs avaient déjà eu leur dose.

Vous avez regardé le multiplex et vous avez bien fait


On a beau toujours préférer regarder le match de l'équipe qu'on supporte dans son intégralité, il faut savoir faire une petite exception pour les premières et dernières journées. Parce que le multiplex a quelque chose en plus. Il a ce petit côté old school et nostalgique et pourrait presque, pour certains, devenir une madeleine de Proust. Il y a bien évidemment ce fameux jingle qu'on ne peut oublier et qu'on prend un plaisir certain à entendre retentir en attendant anxieusement de savoir où le but a été inscrit. S'ensuit la terrible angoisse lorsque le commentateur annonce le bon terrain : mais QUELLE équipe a marqué ?! Et puis le multiplex, c'est un peu de magie. C'est cette sensation que tout peut arriver, partout. C'est d'ailleurs un peu ce qui s'est produit ce samedi, lors de cette journée complètement folle. Un triplé de Cavani, un doublé de Mapou Yanga Mbiwa (le premier de sa carrière), un doublé de Germain, etc. De la folie, vous dit-on.

Le top 5



Alexandre Lacazette (Olympique lyonnais) : Puisqu'il en avait marre de faire une mauvaise saison, Lacazette a décidé de planter un triplé face à Monaco (6-1). De quoi régaler le Parc OL et Didier Deschamps. Giroud ? Sérieusement ?

Edinson Cavani (Paris Saint-Germain) : Au top de sa forme, l'attaquant moqué et décrié du PSG a répondu en inscrivant trois beaux buts face au Gazélec. Il est là, le tueur de Naples.

Cheick Diabaté (Girondins de Bordeaux) : Un doublé pour le Malien face à Lorient (3-0) et un message aux dirigeants bordelais. Le Cheick veut rester, remplissez-le et signez-le !

Óscar Trejo (Toulouse FC) : Il n'a fallu que deux minutes à Trejo pour libérer un Stadium en feu ce samedi soir face à Troyes (1-0). Vous avez dit coaching gagnant ?

Valère Germain (OGC Nice) : Seul Monégasque à avoir passé une bonne soirée, Valère a fait craquer les Verts (2-0) en fin de match et permet aux Aiglons de viser le podium.

Ils l'ont dit


« C'est merveilleux, car nous avions eu ce rêve. » Jean-Michel Aulas peine encore à croire au doublé de Mapou.

« La trace que j’ai laissée, eux seuls le savent, eux savent qui je suis et ce que je vaux. » Ne jamais passer derrière Wissam Ben Yedder aux toilettes.

« On a beaucoup d’espoir. » Et il va en falloir, Thierry Laurey, pour éviter la Ligue 2...

« C’est un succès qui nous maintient dans le top 10. » Autant le top 10 en tennis, ça a de la gueule, autant en Ligue 1, beaucoup moins. Hein, Andy Delort ?

« On était encore 15es mi-mars, donc ce qu'ont fait les gars est superbe, ça ne serait que justice qu'ils décrochent une place européenne. » Frédéric Antonetti bichonne ses joueurs après le nul face à Guingamp.

Le geste du week-end


C'est donc ça, le fameux double contact ?

Le tweet du week-end


Même si ce samedi, c'est plutôt Cardinale qui se la jouait Teddy Riner.

La stat'


À bientôt, l'ESTAC.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Gabriel Cnudde
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 3 heures La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 23 il y a 6 heures La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 23 il y a 6 heures River Plate devrait quitter El Monumental 10
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 7 heures Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 30 Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27