1. // Argentine et Uruguay

Un Mondial sans Zanetti ni Rodriguez

Maradona et Tabarez ont dévoilé leurs listes de joueurs pré-convoqués pour le Mondial sud-africain. El Pibe de Oro a réservé plus de surprises que son homologue uruguayen. Zanetti, Cambiasso et Gago manqueront la grande messe, tout comme l'Uruguayen de Porto Cristian Rodriguez.

Modififié
0 6
Hier, les Argentins sont restés suspendus à leurs postes de télé et les taxis à leur autoradio pendant tout l'après-midi. Maradona, arrivé au centre d'entrainement d'Ezeiza un peu avant 15h, a attendu la dernière minute (19h, en Argentine, minuit en Europe) pour remettre une liste de trente joueurs à la Fifa, laissant ses quarante millions de compatriotes dans l'expectative, et alimentant un peu plus les discussions de bar sur “ceux qu'il fallait emmener” en Afrique du Sud dans moins d'un mois. Le couperet est tombé pour Javier Zanetti. Le capitaine de l'Inter Milan, qui vient d'atteindre sa première finale de Ligue des Champions, après quinze saisons passées chez les Nerazzurri, ne jouera vraisemblablement plus de Coupe du monde, lui qui aura quarante ans en 2014, lorsque le Brésil accueillera la prochaine édition. Son coéquipier de l'Inter, Esteban Cambiasso, manque également à l'appel. Fernando Gago, 24 ans, aura lui d'autres opportunités. Cela ne doit pas l'empêcher d'être amer, après avoir repris une place de titulaire à Lassana Diarra au Real Madrid ces dernières semaines.

Cebolla ne fera pas pleurer

Amer, Cristian Rodriguez l'était en apprenant son absence de la liste de 26 joueurs dévoilée lundi par le sélectionneur de l'Uruguay, Oscar Tabarez. Cebolla (l'oignon) ne fera pas pleurer les défenseurs en Afrique du Sud. « Pendant les éliminatoires, je suis venu jouer même blessé, me battant ici (à Porto) avec tout le monde pour y être » , a lâché l'ex-joueur du PSG, avant de constater que « dans cette liste, il y en a qui n'ont jamais été appelés et d'autres qui ne jouent pas » . Dur pour le milieu offensif de Porto, qui a participé à quinze matches sur dix-huit possibles lors des qualifications. Expulsé pour une altercation avec un de ses adversaires à l'issue du match décisif contre l'Argentine, Cebolla devait encore purger deux matches de suspension; il aurait manqué les matchs contre la France et l'Afrique du Sud, ce qui explique le choix de Tabarez. A part lui, tous les joueurs espérés seront du voyage : Diego Forlan, le goleador de l'Atletico Madrid, qui disputera ce soir la finale de la Ligue Europa et la semaine prochaine celle de la Copa del Rey, tout comme Luis Suarez, le meilleur buteur du championnat hollandais (35 réalisations), ou encore son jeune coéquipier de l'Ajax, Nicolas Lodeiro (21 ans), titulaire derrière les deux attaquants lors des deux matchs de barrage contre le Costa Rica, en novembre dernier, sans oublier le Monégasque Diego Perez.

Quarante millions de sélectionneurs et Maradona

Oscar Tabarez, qui surveillera de près les deux dernières rencontres disputées par Forlan, a prévenu les dirigeants de l'Atletico Madrid qu'il les tiendrait pour « responsables » si sa flèche blonde venait à se blesser le 19 mai, la Fifa ayant « recommandé » aux clubs de libérer leurs joueurs à partir du 17 mai... De son côté, Maradona a pris les pronostiqueurs à contre-pied en convoquant trois joueurs du championnat d'Argentine que personne n'attendait vraiment, même s'ils ont joué le dernier match contre Haïti : Juan Insaurralde (Newell's Old Boy) et Ariel Garcé (Colon de Santa Fe) en défense, Sergio Blanco (Lanus) en attaque. La présence de Juan Mercier (Argentinos) était plus prévisible. Maxi Rodriguez (Liverpool), absent des dernières listes, fait quant à lui son retour, mais rien ne dit qu'il ne restera pas au pays dans une quinzaine de jours. Cette trépidante comédie dramatique ne fait que commencer des deux côtés du Rio de la Plata...

ARGENTINE

Gardiens : Romero (AZ Alkmaar, HOL), Andújar (Catane, ITA), Pozo (Colon, ARG). Défenseurs : Demichelis (Bayern Munich, ALL), Otamendi (Vélez Sarsfield, ARG), Heinze (Marseille), C. Rodriguez (Estudiantes de La Plata, ARG), Samuel (Inter Milan, ITA), Insaurralde (Newell's Old Boys, ARG), Coloccini (Newcastle, ANG), Garcé (Colon, ARG), Burdisso (AS Roma, ITA).


Milieux : J. Gutiérrez (Newcastle, ANG), Mascherano (Liverpool, ANG), Verón et Sosa (Estudiantes de la Plata, ARG), Bolatti (Huracán, ARG), M. Rodriguez (Liverpool), Di María (Benfica, POR), Pastore (Palerme, ITA), Datolo (Olympiakos, GRE), Mercier (Argentinos, ARG), Blanco (Lanus).


Attaquants : Messi (Barcelone, ESP), Tevez (Manchester City, ANG), Agüero (Atlético Madrid, ESP), Higuaín (Real Madrid, ESP), D. Milito (Inter Milan, ITA), Palermo (Boca Juniors, ARG), Lavezzi (Naples, ITA).

URUGUAY

Gardiens : Muslera (Lazio Rome, ITA), Castillo (Deportivo Cali, COL), Silva (Defensor Sporting, URU). Défenseurs : Lugano (Fenerbahçe, TUR), Godin (Villareal, ESP), Scotti (Colo Colo, CHI), Fucile (Porto, POR), Caceres (Juventus, ITA), Victorino (Universidad, CHI).


Milieux : Gargano (Naples, ITA), Arevalo Rios (Peñarol, URU), Eguren (AIK Stockholm, SUE), Perez (Monaco, FRA), M. Pereira (Benfica, POR), A. Pereira (Porto, POR), Rodriguez (River Plate, URU), I. Gonzalez (Valence, ESP), Lodeiro (Ajax Amsterdam, HOL), A. Gonzalez (Nacional, URU), A. Fernandez (Universidad, CHI).


Attaquants : Suarez (Ajax Amsterdam), Forlan (Atletico Madrid), Abreu (Botafogo, BRE), Cavani (Palerme, ITA), Martinez (Catane, ITA), S. Fernandez (Banfield, ARG).

Alejandro Carbone

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Maradona est la meilleure raison pour laquelle l'Argentine ne gagnera pas le mondial. Ca commence par sélectionner 85 joueurs en 20 matchs de préparation, ça continue en écartant Zanetti et Cambiasso alors qu'il est difficile de trouver meilleurs à leur poste...

Dommage car ils avaient vraiment les joueurs pour...
... moi non plus je ne comprends pas... cela relève de la métaphysique. Peut-être qu'il a boycotté les matchs de l'Inter ou qu'il se dit que c'est trop facile de jouer avec l'un des meilleurs à son poste. Cambiasso es un jugador de putamadre!!!!!!!!!! avec un abattage monstre au milieu de terrain, une super précision de passe et est loin d'être un manchot devant le but.
Peut-être que Maradonna veut définitivement tourner la page Pekerman, en virant les cadres de l'équipe qui avaient savonné la planche de Veron pour le mondial 2006. J'ai toujours été fan du talent de Veron mais c'est un gros branleur (c'est aussi pour ça que je l'aime)... je doute que son apport soit le même en équipe nationale que celui d'un Cambiasso (dans des registres différents certes)...
Quoique Veron et Diego ont en commun cette vulnérabilité face au rhume de Bogota... s'envoyer des poutrelles au dessus d'une cuvette de chiotte ça rapproche forcément..

enfin à se demander si Maradonna va pas faire jouer Messi arrière gauche afin de ne pas nuire à sa légende...
2006 avait la plus belle équipe d'Argentine depuis 20 ans. Ca s'est barré en couille depuis de manière pas possible.
Sans Maradona l'Argentine aurait pu jouer avec un milieux Mascherano-Cambiasso-Riquelme , plus complémentaire que ça tu meurt...
Avant Maradona, Basile jouait avec un milieu Mascherano-Cambiasso-Riquelme, et ca marchait pas...
Et c est facile de critiquer Diego, mais il s est retrouve a la tete d une equipe sans repere, dont le jeu sans relief dependait entierement des prestations de Riquelme (assez dangereux quand in connait l irregularite du garcon) et qui n avait pas de resultat.
Beaucoup l on oublie mais c est pas Diego qui a detruit l equipe d Argentine, lui c est retrouve au milieu d un champs de ruine et comme les solutions miracles n existe pas, il galere.
Maradonna est un bel enfoiré.

Ça me fait tellement mal au cœur de voir Zanetti qui à 36ans se donne toujours à fond et ne fait jamais de mauvais match ne pas être sélectionner. Idem pour Cambiasso.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6