Un Mondial original

Modififié
0 0
15 000. Voilà le nombre de spectateurs qui ont assisté la semaine dernière à la finale du Mondial de football. Un mondial de football ? Oui oui, celui organisé par les communautés indigènes du nord de l’Equateur.

Région touristique à souhait, le petit bourg de Peguche situé aux environs de Quito, profite de sa traditionnelle fête des fleurs pour organiser un tournoi de football dix jours durant.

Et cette année c’est l’équipe du village d’Otavalo qui a décroché le trophée. Mais pas n’importe lequel ! Il s'agit d'une réplique en bronze de la vraie Coupe du Monde.

Le Soulier d’or est aussi décerné, et ce soulier en question n’est autre qu’une sandale indigène peinte déposée dans une urne de verre.

Autre récompense celle-ci offerte à l'effectif vainqueur, la somme de 2 500 dollars, ce qui correspond à presque 10 salaires de base équatorien.

La compétition sert avant tout à réunir les communautés amérindiennes des alentours dans une ambiance festive rythmées par les chants quechuas. DL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0