1. // Les restes du monde

Un monde de foot et de titres

De l'Asie à l'Afrique en passant par l'Europe centrale, tour d'horizon de l'actu foot dans une dizaine de championnats nationaux et continentaux. Avec des clubs mythiques sacrés champions, d'improbables dénouements, des révélations et Guillaume Hoarau.

Modififié
4 15

Japon – J. League


Comme souvent ces dernières années, le championnat japonais s'avère très indécis et homogène. L'an dernier, c'est Sanfrecce Hiroshima qui l'a emporté à la surprise générale, cette année c'est le petit Omiya Ardija qui fait la course en tête après 13 journées, devant Urawa Reds, les Yokohama Marinos, Kashima Antlers et Sanfrecce Hiroshima. Trois fois champion en 1997, 1999 et 2002, Jubilo Iwata est actuellement dans la zone rouge. Champion 2010, Nagoya Grampus est également en pleine déroute dans le bas de classement.

Chine – Super League


On en est actuellement au tiers de la saison 2013 du championnat chinois, avec une domination logique et attendue de Guangzhou Evergrande, double tenant du titre et toujours en lice en C1. L'équipe dirigée par Marcello Lippi est la plus structurée, la plus cohérente et compte dans ses rangs un jeune buteur fou qui affole les compteurs : le Brésilien Elkeson, arrivé cet hiver en provenance de Botafogo (15 buts en 11 journées). Conca, Barrios et Muriqui sont toujours là, ce qui donne un groupe au-dessus du lot. La seule autre formation à s'accrocher est Shandong Luneng de l'entraîneur serbe Radomir Antić. Derrière, tout le monde tire un peu la langue, y compris le richissime club de Dalian Aerbin, incapable de gagner depuis 4 journées et englué dans la deuxième moitié de tableau. Seydou Keita fait malgré tout le travail au milieu de terrain, tandis que Guillaume Hoarau, buteur récemment en Coupe, n'a plus marqué en championnat depuis mi-avril…

Asie – AFC Champions League


On connaît depuis quelques jours les équipes qualifiées pour les quarts de finale de la Ligue des champions asiatique, qui ne se disputeront pas avant août et septembre. Le pays le plus représenté est l'Arabie saoudite, qui place deux de ses représentants à ce stade de la compétition : Al-Shabab (entraîné par Michel Preud'homme) et Al-Ahly. Le club qatari de Lekhwiya, qui a pour technicien un certain Éric Gerets, est toujours en course, ainsi que les Iraniens d'Estheghlal, les Sud-Coréens du FC Séoul, les Japonais de Kashiwa Reysol, les Chinois de Guanghzou Evergrande et les Thaïlandais de Buriram United, grosse surprise de cette édition.

Pologne – Ekstraklasa


Saison parfaite pour le Legia Varsovie, qui a d'abord remporté la coupe nationale (2-1 en deux matchs face à Slask Wrocław), avant d'assurer le titre en championnat. À 2 journées de la fin de la saison, les partenaires de Danijel Ljuboja (12 buts cette saison) comptent en effet 6 points d'avance sur le Lech Poznań, qu'ils ont battu par deux fois lors de confrontations directes. C'est un 9e titre pour le Legia, tandis que le Wisła Cracovie va terminer à une anonyme place en milieu de tableau.

Youtube

République tchèque – Gambrinus Liga


Samedi, c'est l'épilogue de la saison en République tchèque et on se sait pas encore qui du Viktoria Plzeň ou du Sparta Prague sera sacré. Sérieux avantage quand même au premier club nommé, actuel leader avec 2 points d'avance sur son dauphin et qui se déplace sur la pelouse de la lanterne rouge du championnat. Attention tout de même à ne pas se relâcher comme ce fut le cas le week-end dernier, avec une défaite concédée à domicile dans les dernières minutes face au Slovan Liberec. Le Sparta, qui reçoit le Dukla samedi dans un derby praguois, reste à l'affut d'une contre-performance de son concurrent…

Slovaquie – Corgon Liga


Doublé national pour le Slovan Bratislava, qui termine en tête du championnat devant le FK Zenica et gagne en finale de Coupe face à Zilina. Avec 7 championnats slovaques remportés au cours de son histoire, le Slovan devient le club le plus titré du pays.

Autriche – Bundesliga


La Bundesliga autrichienne a clôturé sa saison dimanche dernier sur le sacre de l'Austria de Vienne, devant le Red Bull Salzbourg, le Rapid de Vienne et Sturm Graz, soit les quatre principales formations du pays. Le club de la capitale n'avait plus gagné un championnat depuis 2006 et l'avènement du Red Bull Salzbourg. Le doublé est même quasi acquis, puisque la finale de Coupe verra s'affronter l'Austria à la modeste équipe de Pasching, qui n'évoluait cette saison qu'en 3e division. Ce match sera certainement le dernier pour l'attaquant viennois Phlipp Hosiner, auteur de 32 buts cette saison (en 36 journées) et qui plaît beaucoup du côté du voisin allemand.

Hongrie – NBI


Bien qu'il reste une journée de championnat à jouer, le leader Györ ETO est assuré depuis pas mal de temps déjà d'être sacré champion. C'est un retour à la lumière pour ce club hongrois historique, qui n'avait plus été à pareille fête depuis 30 ans et un titre – le troisième à l'époque – conquis en 1983. La saison aurait pu être plus mémorable encore si l'équipe n'avait pas échoué dans sa quête de doublé, perdant en finale de la Coupe de Hongrie face à Debrecen, 1-2 avec un doublé dans le camp d'en face réussi par le Français Adamo Coulibaly. Reste que Györ, 6e ville du pays, est totalement euphorique en ce moment puisque l'équipe de handball féminin a de son côté été sacrée championne d'Europe, rien que ça.

Serbie – Super Liga


Comme d'habitude depuis 6 ans, le Partizan Belgrade est sacré champion à l'issue de la saison. L'Étoile rouge, désormais entraîné par Sá Pinto, a pourtant tenté un come-back mais ce fut insuffisant pour contrer l'hégémonie de son meilleur ennemi. Le tournant a eu lieu le 18 mai, lors d'un choc entre les deux équipes, le fameux « éternel derby de Belgrade » . Dans une ambiance de taré, le Partizan l'a emporté 2-1 sur le fil, avec un but marqué sur coup franc direct à la dernière minute du temps réglementaire.

Youtube

Bulgarie – A PFG


Gros coup dur pour le Levski Sofia, qui était en tête avant de disputer la dernière journée de la saison samedi dernier. Mais malgré l'ouverture du score de Basile de Carvahlo, le club de la capitale a dû se contenter d'un nul dans le derby face au Slavia, ce qui a fait les affaires de Ludogorets, qui reprend in extremis l'avantage et conserve un titre acquis pour la première fois la saison dernière. Pour le Français Alexandre Barthe, ça fait donc 4 championnats de Bulgarie sur le CV ! Deux avec le Litex Lovech, puis deux avec Ludogorets.

Chypre – Marfin Laiki League

À l'issue d'une saison fortement secouée par la grave financière qui a récemment touché ce petit pays de l'Union européenne, c'est l'APOEL qui a été sacré champion de Chypre pour la 22e fois de son histoire (un record). Le club de Selim Benachour – oui, Selim Benachour – devance au classement Anorthosis et l'Omonia Nicosie.

Maroc – Botola Pro 1

Il reste une journée de championnat à disputer mais on connaît le vainqueur depuis le week-end dernier. Samedi, le Raja Casablanca l'a emporté pour la 18e fois de la saison, devant ses fans, officialisant la quête du titre, puisque dans le même temps, son dauphin le FAR Rabat était tenu en échec par le Maghreb Fès. C'est le troisième titre amassé en 5 ans par les Aigles Verts, le 11e de leur histoire. À ce rythme, le Wydad et FAR Rabat, 12 titres chacun, devraient vite être rejoints au palmarès. Ce sacre assure également au Raja une place pour la Coupe du monde des clubs, organisée à domicile en fin d'année.

Youtube

Tunisie – Ligue 1 Pro

Surprise en Tunisie : le CS Sfaxien a été sacré champion cette semaine, à l'issue d'une dernière journée décisive. Grâce à une victoire 2-1 face au Club africain (qui a pourtant mené au score), le club zébré, entraîné par le Hollandais Ruud Krol, conserve 1 point d'avance sur le quadruple tenant du titre, l'Espérance de Tunis, vainqueur inutile de l'Étoile du Sahel dans le même temps. Le tournant de cette fin de saison a eu lieu le 23 mai, avec la victoire 2-1 du CSS face aux Sang et Or de l'EST, qui peuvent se consoler cet été en continuant leur bon parcours sur la scène continentale.



Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Daniel je l'avais oublié celui là bordel* avec sa crête pouliche blanche !
Le scénario autrichien a été exceptionnel côté maintien avec Innsbruck mené 2-0 et quasiment condamné à l'heure de jeu. Et finalement une victoire 3-2 de ces derniers condamne Mattersburg !
Booyaka95 Niveau : CFA2
Luboja il doit avoir plus de 40 ans! Toujours d'aussi bons goûts pour ses coiffures je vois. Pour avoir scandé son nom au Parc, je me rend contre de la dimension qu'a pris le PSG. Par contre, niveau coiffures, c'est toujours pas ça.
Hey Marcello Lippi, si éventuellement Charles s'en va, faudrait peut etre penser a le contacter Mr Le Président du PSG.
Petite précision concernant la Botola Pro au Maroc, Le WYDAD de Casablanca à déjà glané 17 titres et non 12 autant dire que les autres sont encore loin...
Gyor au handball, c'est juste les meilleure joueuse du monde dans un seul club ... Une machine à gagner et auncune défaite en champion's league ... !
Message posté par yashin
Petite précision concernant la Botola Pro au Maroc, Le WYDAD de Casablanca à déjà glané 17 titres et non 12 autant dire que les autres sont encore loin...


Le palmarès officiel commence après l'indépendance, le Wydad a gagné 12 championnats après l'indépendance et 5 avant, donc le Raja va bientôt les rejoindre
D'après la FIFA on en compte bien 17, le championnat du Maroc à été crée avant indépendance....
SoFoot devrait publier l'article "Ces joueurs qu'on croit hyper vieux mais qui en fait ont moins de 34 ans". L'occasion rappeler Ljuboja, Hassan Ahamada ou Salomon Olembe a notre bon souvenir...
Putain Ljubicic, la grande époque d'Arsenal, le bon goût capillaire toussa.
Grosse grosse ambiance à Casa quand même.
la coiffure de Lubo est une erreur de jeunesse... certaines crises d' ado sont plus longues que d' autres
kolarovLjuboja Niveau : District
Ljubo , une mentalité toujours irréprochable et une grande classe dans son jeu. Un vrai bon gars pas comme Reinaldo !!
Vikash président! Niveau : District
l'Austria Wien a perdu hier aprem la finale de coupe contre Pasching, génial!
Polstergeist Niveau : District
L'Austria Vienne a raté l'occasion de faire un beau doublé en effet!
Pasching a terminé premier de sa poule en 3ème division et devrait monter à l'étage supérieur si le financement est accepté.
Cela ne devrait pas poser de problème puisque le club a signé un partenariat avec le RedBull Salzburg. De cette façon, Salzburg va trouver le moyen de contourner l'interdiction faite aux réserves pro d'évoluer en 2ème division. On se demande bien à quoi ça sert vu que les très "compétents" dirigeants de Salzburg préfèrent chercher des joueurs à l'étranger.
A ce rythme là, Pasching, située dans la banlieue de Linz, va retrouver la 1ère division avant les clubs historiques du coin, le LASK et le Blau-Weiss. Déjà, qu'ils ont été supplantés dans la région par le SV Ried...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 15