En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée
  3. // Monaco/Lyon (2-1)

Un Monaco à double visage

Après une première mi-temps bouclée avec deux buts d'avance, Monaco s'est fait peur en seconde mi-temps pour finalement s'imposer face à des Lyonnais limités (2-1). Muet depuis trois matchs, Falcao a lui retrouvé le chemin des filets pour permettre à l'ASM de reprendre la tête de la Ligue 1.

Modififié

Monaco - Lyon
(2-1)
M. Obbadi (26'), R. Falcao (36') pour Monaco , B. Gomis (57') pour Lyon.


Pour protester contre la taxe à 75% sur les hauts revenus, les présidents de Ligue 1 ont voté une grève pour fin novembre il y a quelques jours. Falcao était, lui, en grève depuis 307 minutes. Une misère pour Karim Benzema, mais une éternité pour l'attaquant colombien qui reprend sa marche en avant avec son huitième but de la saison. En doublant la mise après un chef-d'œuvre d'Obbadi, Falcao a permis aux Monégasques de s'imposer contre des Lyonnais peu inspirés. Après une première mi-temps facilement contrôlée (deux buts d'avance), l'ASM a connu quelques sueurs froides, la faute notamment à un Bafé Gomis qui a remis l'OL sur les rails. Avec cette victoire (2-1), Monaco reste invaincu et reprend la tête de la Ligue 1 avant Saint-Étienne-PSG ce soir. Après une série de cinq matchs sans victoire, l'OL avait (un peu) relevé la tête en s'imposant contre Rijeka jeudi en Europa League. Une éclaircie de courte durée, puisque les Lyonnais glissent maintenant à la 14e place au classement.

Obbadi en mode Torsten Frings

Le milieu de terrain en losange proposé par Rémi Garde semble décontenancer ses protégés. Les Lyonnais connaissent une entame difficile. Il leur faut attendre une bonne dizaine de minutes pour s'aventurer dans le camp adverse. Et encore, à court d'idées, Malbranque ou Gonalons se contentent de balancer des longs ballons vers le duo Gomis-Briand. De leur côté, les Monégasques n'ont pas à forcer leur talent pour contrôler le rythme de la rencontre. Pendant cette première demi-heure, presque toutes les actions offensives de l'ASM passent par un Ferreira-Carrasco remuant, mais brouillon. Le salut viendra d'un coup franc lointain botté par James Rodríguez et repoussé plein axe. Aux 25 mètres, Mounir Obbadi tente une demi-volée fouettée de l'extérieur du droit, le genre de frappes qui part dans les nuages neuf fois sur 10. Mais pas là. La fusée du « Mister Nobody » de l'ASM part nettoyer la lucarne d'Anthony Lopes (28e). Un coup de pétard digne de Torsten Frings (1-0) !

Dans les tribunes de Louis-II, Gad Elmaleh se fend la gueule. Peut-être avait-il prédit la toile de Subašić ? Sur une remise anodine, le gardien croate veut contrôler de la semelle, mais laisse filer le ballon sous son pied droit. Heureusement que Kurzawa veille au grain et se jette dans les pieds de Jimmy Briand. Les minces espoirs lyonnais sont vite douchés (36e). Un dégagement du même Kurzawa dévié involontairement par Moutinho se transforme en ouverture pour Falcao. L'avant-centre colombien se présente seul face à Anthony Lopes et en profite pour réparer une anomalie. Lui qui n'avait plus marqué depuis 307 minutes en Ligue 1 pique son ballon au-dessus du gardien lyonnais (2-0). Lancé par Malbranque, Briand a l'occasion de remettre les siens sur les rails, mais il bute sur Subašić juste avant la mi-temps.

Deuxième but de la saison pour Gomis

Contre des Lyonnais toujours aussi limités, Monaco espère faire tourner tranquillement, mais les joueurs de Rémi Garde offrent enfin un semblant de révolte. D'abord dangereux sur coups de pied arrêtés, les Gones finissent par faire douter leurs adversaires. Tresse à la Rodrigo Palacio bien en place, Bédimo déborde Raggi et adresse un centre pour Gomis. Au point de penalty, Bafé devance Abidal et place une tête décroisée (62e). Poteau rentrant (2-1). Yannick Ferreira-Carrasco n'aura pas la même réussite quelques minutes plus tard. Bien décalé par Falcao sur une contre-attaque, le Belge frappe la base du poteau droit de Lopes. Mais il ne faut pas s'y tromper, à part deux ou trois autres contres mal négociés, les Monégasques subissent tout au long de cette deuxième mi-temps. Peu avant de sortir, Gomis passe tout près du doublé avant que Briand n'échoue sur un centre en retrait de Malbranque. Les hommes de Claudio Ranieri reprendront finalement le contrôle du ballon pour s'assurer une fin de rencontre tranquille.

Par Arnaud Di Stasio.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 19 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12 lundi 19 février 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 lundi 19 février 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 19 février Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 19 lundi 19 février Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11