Un militaire dans le staff bolivien

Modififié
4 8
En pleine crise, la Fédération bolivienne tente tout.

Júlio César Baldivieso, récemment nommé au poste de sélectionneur, a décidé d'engager un chef militaire pour motiver les joueurs. « Je leur ai parlé de loyauté, de discipline, de valeurs, d'honneur et de patriotisme » , raconte Augusto Arévalo, membre du Collège militaire et chargé du discours. Une initiative très critiquée au pays : « Il ne manquait que ça. Le discours patriotique est arrivé jusqu'à la sélection. On touche le fond » , a réagi Christian Vera, écrivain bolivien.

Le sélectionneur a lui tenu à éteindre la polémique : « Je veux une équipe courageuse, qui montre de l'amour pour la patrie et qui n'arrête jamais de courir. »

Bonne ambiance. RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Julio César Baldivieso, c'était le coach qui avait fait jouer son fils en D1 dès 12 ans, non?

Le Claude Puel bolivien.
Ça me rappelle la polémique en France avec la marseillaise et tous ces vilains bi-nationaux un peu trop bronzés qui ne la chantent jamais.
Epictète Niveau : CFA
Pour la traque de guérilleros, ils ont une certaine expertise, pour le foot c'est moins sûr.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Drogba marque encore
4 8