Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Un Milan schizophrène domine Sassuolo, la Fio terrassée par le Toro

Modififié

Torino FC 2-1 ACF Fiorentina

Buts : Falqué (15e), Benassi (60e) pour le Torino // Babacar (84e) pour la Fiorentina

Le Toro continue de terrasser ses matadors potentiels. Après avoir claqué l'AS Roma la semaine dernière (3-1), les hommes de Siniša Mihajlović ont mis à terre la Fiorentina de Paulo Sousa. Falqué ouvre le score au quart d'heure de jeu après un raid solitaire, avant que Benassi claque une volée lucarne opposée complètement folle en seconde période. La Viola, sonnée, ne parviendra à réduire le score qu'en fin de match. Et va devoir se reprendre après un début de saison plus que mitigé, qui la voit stagner à la douzième place.


AC Milan 4-3 US Sassuolo

Buts : Bonnaventura (9e), Bacca (69e, sp), Locatelli (73e), Paletta (77e) pour Milan // Politano (10e), Acerbi (54e), Pellegrini (56e) pour Sassuolo

Un but super moche de Bonnaventura en guise d'apéritif (1-0, 9e). Une cagade d'Abate suivie d'une sortie pourrie de Gianluigi Donnarumma, qui permet à Politano d'égaliser une minute plus tard. Puis deux blocs bien en place. Des buts, certes, mais pas franchement une première mi-temps d'esthète, loin de là. Mais dans le second acte, Sassuolo victimise les Lombards en quasiment soixante secondes chrono. Acerbi place d'abord une volée précise à bout portant. Puis Pellegrini réalise un superbe une-deux dans la surface avec Defrel, avant d'ajuster Donnarumma du gauche. San Siro tire la gueule et commence à siffler les siens.

Les Rossoneri réagissent pourtant par l'intermédiaire de M'Baye Niang, qui obtient un penalty transformé par Bacca. Milan se sort les tripes et parvient même à égaliser par Locatelli, qui place une demi-volée monstrueuse dans la lulu. C'est officiel, Sassuolo fait désormais dans son froc. San Siro le sait et gueule comme jamais cette saison quand Gabriel Paletta vient piétiner la défense adverse pour placer une tête piquée qui bat Consigli (4-3, 77e). Troisième succès en quatre journées pour les Lombards qui offrent un joli cadeau d'anniversaire à Silvio Berlusconi, quatre-vingts ans cette semaine.


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A AC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom
    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25