Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Milan-Torino (2-1)

Un Milan renversant s'envole en quarts

Menés au score par un but de Belotti en première période, les Rossoneri ont renversé la situation en l'espace de deux minutes en seconde mi-temps grâce à des réalisations de Kucka et Bonaventura.

Modififié

Milan 2-1 Torino

Buts : Kucka (61e), Bonaventura (63e) pour Milan // Belotti (27e) pour le Toro

L'inévitable Suso au service, l'universel Bonaventura à la conclusion, de volée qui plus est, et le Milan complète sa remontée en quelques minutes face à un valeureux Toro. Les deux équipes se sont livrées dans cette belle affiche des huitièmes de finale de la Coupe d'Italie, et aux points, les Granata auraient probablement mérité de passer, mais les Rossoneri n'ont pas volé leur qualif. Ils iront affronter la Juventus dans deux semaines et pour la cinquième fois en neuf mois.

Le coq donne l'avantage au taureau


Turn-over minimum avec quelques indisponibles de chaque côté et énième démonstration que la Coupe d'Italie est désormais prise au sérieux. 4-3-3 vs 4-3-3 donc, Montella met Locatelli et Bacca au repos pour Sosa et Lapadula, tandis que Mihajlović choisit De Silvestri plutôt que Zappacosta sur le flanc droit de sa défense. Le technicien serbe avait par ailleurs qualifié les Rossoneri en finale de cette compétition l'an passé, mais fut salement limogé avant de pouvoir la disputer. Sentiment de revanche ? En tout cas, ses hommes sont gonflés à bloc et se montrent rapidement dangereux par un coup franc détourné dé Ljajić et une frappe contrée de Benassi à la suite d'une belle action collective.

Le Milan tente de réagir, mais sa circulation de balle trop lente ne peut désorienter une équipe bien en place et qui repart vite en contre. En outre, lorsque Barreca fait une cagade et laisse partir Bonaventura seul au but, il se rattrape promptement. L'ouverture du score de Belotti (qui a dû carrément changer de chaussure à la suite d'une intervention musclée de Paletta) est finalement logique, le coq est parfaitement servi dans la profondeur par Benassi et inscrit son 15e but de la saison, cinq du gauche, cinq du droit et cinq de la tête. Une belle reprise de volée de Kucka hors de la surface plus tard, tout le monde rentre vite se réchauffer dans les vestiaires sur ce score de 1-0 en faveur des visiteurs.

Le Diable retrouve sa tauromachie


Le pitch est évidemment le suivant, la possession pour le Milan et les contre-attaques pour le Toro ou plutôt un excellent Ljajić, tête de Turc préférée de Sinisa. Le Diable aiguise son trident et passe à l'action. Une tête de Kucka sur corner en guise de premier avertissement avant que le Slovaque n'égalise peu après l'heure de jeu. L'action part d'un slalom de Suso, qui conclut par une frappe à ras de terre : Hart repousse sur sa droite, là où se trouve Bonaventura qui centre au second pour le numéro 33 rossonero. 1-1 et 2-1 dans la foulée – Jack est cette fois à la conclusion –, histoire de bien remettre les points sur les I. Belotti a bien rapidement l'opportunité d'égaliser, mais Donnarumma remporte son duel. Le Toro passe alors en 4-2-4 avec les entrées de Boyé, M. Lopez et Obi.

Forcément, le Milan recule, mais défend corps et âmes son court avantage. Bonaventura passe près du doublé (dribble réussi, frappe enlevée), tandis que Lapadula fait bien pire dans les arrêts de jeu. Après avoir écarté le portier adverse, la nouvelle coqueluche de la Curva Sud met dix plombes à tirer et Moretti sauve ainsi le 3-1 sur la ligne. Nous sommes dans les arrêts de jeu, les Turinois sont réduits à dix depuis l'expulsion de Barecca et Hart monte gêner le mur adverse sur un dernier coup franc. Le tout avec un filet d'orange sur la tête, la dernière image d'une belle soirée de foot. Milan retrouvera la Juve en quarts. Miam.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 79
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom