1. //
  2. //
  3. // Arrivée de Rudi Garcia

Un message pour eux, Rudi

Ce vendredi à 13h, Jacques-Henri Eyraud présentera Rudi Garcia qui a paraphé un contrat de trois ans en faveur de l’Olympique de Marseille. La première pierre à l’édifice du projet OM champion, doublée d’une bonne décision, puisqu’à moyen terme, l’ancien entraîneur de l’AS Rome semble être la meilleure solution.

Modififié
3k 32
Pour partir sur de bonnes bases, il faut panser les plaies du passé. Si, du côté de Marseille, l’arrivée de Rudi Garcia suscite plus l’enthousiasme que le scepticisme, celle-ci fait également ressurgir quelques mauvais souvenirs. On est en 2010-2011, l’OM est champion de France en titre, mais a toujours la dalle après dix-sept ans de famine. Première au soir de la 33e journée, l’équipe de Didier Deschamps termine la saison dauphine d’une sacrée machine de guerre : le LOSC d’un certain Rudi Garcia. Un type souvent qualifié de « pleureuse » , que beaucoup jalousent ou méprisent dans la cité phocéenne comme dans le reste de l’Hexagone. Mais surtout un coach avec des idées qui a permis à son équipe de ramasser son premier titre de champion de France depuis cinquante-sept ans. Et vu que l’OM n'a pas encore de Sow, de Gervinho et d’Eden Hazard dans ses rangs, c’est bien en leur nouveau coach, ennemi d’autrefois, que les supporters phocéen vont devoir placer leur foi. Un pari qui pourrait être magique. Au moins à moyen terme.

Le meilleur choix envisageable


C’est donc le nom de Rudi Garcia qui est sorti du chapeau de l’élégant Jacques-Henri Eyraud. Dans le fond du couvre-chef du nouveau boss de l’OM, des pistes étrangères, peut-être plus clinquantes, mais pas nécessairement plus intéressantes. En effet, si les noms d’André Villas-Boas ou de Roberto Mancini ont fait quelques apparitions au rayon « rumeurs » , le choix de l’ancien entraîneur de la Roma se révèle être le plus sûr et le plus plaisant sportivement, le fantasme d’un retour de Marcelo Bielsa mis de côté. À l’échelle nationale, Rudi Garcia est un coach respecté, qui a fait ses preuves et pratiqué un football attrayant. À la Roma, si l’histoire d’amour ne s’est pas terminée aussi bien qu’elle a commencé, il est important de retenir quelques éléments de cette idylle italienne. Comme le souligne Goal.com, Garcia a lancé neuf jeunes joueurs issus du centre de formation lors de ses trois années passées au club. Son équipe a par ailleurs proposé une moyenne de 57% de possession de balle en 118 rencontres. Un amour de la possession, mais aussi du jeu qui a permis à Rudi Garcia de ramener des supporters blasés au stade – coucou le Vélodrome –, mais aussi d'entrer dans l’histoire de la Serie A en commençant sa première saison avec un dix-victoires-à-la-suite qui aurait fait pâlir de jalousie Julien Lepers. Cet exercice 2013-2014 de la Roma, terminé avec 85 points, est d’ailleurs le record du club qui aurait certainement été titré s’il n’était pas tombé sur une Juventus toute puissante. Oui, à Rome en 2013 comme à Marseille en 2016, Garcia arrive pour reconstruire. Une casquette qui lui va bien, mais qui a aussi ses limites, un peu plus lointaines.

Les adieux étranges de Passi



Car si Garcia n’a pas eu les résultats escomptés en Ligue des champions, Marseille n’est pas vraiment en position d’y penser. C’est là la première mission de Rudi Garcia : obtenir de la patience dans un environnement où elle n’existe pas. Le technicien français arrive sur un champ de ruines et il paraît difficile de lui demander d’aller gagner 3-0 au Parc ce week-end en pratiquant un football de rêve avec Zambo-Anguissa en milieu de terrain. Du genre à se projeter, le président Eyraud a rassuré à ce sujet : « Rudi Garcia réunit toutes les qualités requises pour rejoindre notre projet. Il est habitué aux environnements à haute intensité. Enfin, et c’est à mes yeux très important, il possède des qualités humaines d’intégrité et d’ouverture aux autres qui sont reconnues de tous. » Moins humaine, la gestion du cas Franck Passi aurait touché le groupe marseillais selon RMC. Logique quand on sait que l’éternel adjoint a donné le meilleur de lui-même dans une situation difficile. Pas toujours inspiré tactiquement et loin d’être le crack qu’il ne s’est d’ailleurs jamais vanté d’être, Passi quitte d’ailleurs le banc de l’OM en étant invaincu au Vélodrome. Plus attendu, Garcia a donc quelques mois devant lui pour commencer les grandes manœuvres. Et si jamais une idée de génie lui monte au cerveau, il a aussi trois jours pour trouver le moyen de gagner au Parc des Princes. Le meilleur moyen de se faire adopter immédiatement par ses supporters…

Youtube


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 3
Passi part sur une quenelle premier choix à Olivier Tallaron quand même.

Respect quand même à un mec, bien qu'assez limité tactiquement, qui aura tenu la marée autant que faire se peut, en étant digne. Pas toujours à l'aise face aux médias, pas toujours à l'aise dans un costard évidemment trop grand pour lui, mais indéniablement courageux d'avoir été l'homme de main qu'il a été et celui des besognes.

Bienvenue à Rudi Garcia qui saura sans doute inculquer des valeurs tactiques à ce groupe et ramener un peu de passion dans ce stade qui sonne creux depuis le début de saison. J'espère une cellule sportive compétente qui permettent à l'effectif et au club de s'épanouir, loin de la torpeur ambiante des derniers mois.
TheGoatKeeper Niveau : National
 //  19:53  //  Amoureux de Lyon
Message elegant et mesure - un exemple pour les enfants
ne vous inquiétez pas: rudi can't fail
2 réponses à ce commentaire.
J'apprécie beaucoup cet entraineur et j'ai un peu peur qu'il se fasse manger par le contexte qui entoure l'OM c'est un club difficile à entrainer du fait de son passé et du tempérament de ses supporters ... en supporter des girondins je ne peux pas lui souhaiter le meilleur mais je lui souhaite quand même de réussir ... avec des petites victoires moins importantes que celle de Gourvennec !
On aura le droit à un article "Rudi Garcia va gagner au Parc pour sa première avec l'OM parce que ..." ???
PaganBishop Niveau : DHR
Je crois qu'en termes de "contexte" et de "tempérament de ses supporters" il a prouvé qu'il avait ce qu'il fallait à la Roma où ces composantes sont a minima aussi dures qu'à Marseille
cHris wAddle Niveau : CFA2
Je peux me tromper, mais quand tu as entraîné 3 ans en série A, le "contexte" marseillais ne doit pas être trop un problème, non? C'est pas comme si il débarquait direct de Lille là le Rudy!
des -1 en signe de "pas d'accord"? J'adore cette société qui ne sait plus discuter et qui juge à coups de clics.
toujourspareil Niveau : DHR
+1 pour ton pseudo tiens
4 réponses à ce commentaire.
Garcia: un gros melon doublé d'une belle pleureuse. Mais comme il maitrîse bien la com et la langue de bois celà devrait faire illusion un petit moment
Note : 1
+1 pour le titre !
Eugène Samonacco Niveau : DHR
jah prouve aussi le titre !
Psychedelic Train Niveau : DHR
Assez facile, d'autant que ça en reste à la reprise en fin d'article. Avec Dandy Livingstone, ça aurait été un tout petit peu plus original!
https://www.youtube.com/watch?v=XsX1Aw10seY
3 réponses à ce commentaire.
Ah ce diable de Sow. Il était bon lui !
Qu'est ce qu'il devient ?

Bon Swann, tu ne t'es pas foulé là. On dirait un résumé des commentaires de l'après-midi. ;)

Je ne pense pas que l'ambiance survolté de l'OM va le mettre en boîte mais, encore une fois, j'ai des doutes sur sa façon de survolter ses joueurs.
Malgré sa dégaine de rockeur des 80's, je le sens plus Wenger que Dupraz le Garcia...
Ce titre! C'est pour Les Spéciaux
J'espère qu'on pourra dire qu'il en aura trop fait, trop jeune! (Je sors, loiiiin!)

Plus sérieusement, je suis assez heureux du recrutement de Garcia. Il connoît bien le championnat, il a pris du galon (et des raclées) à la roma... Voilà content quoi!
clement6628 Niveau : CFA2
A la Roma, il a quand même bien réussi dans un contexte très chaud également. En plus, en Italie, il n'arrivait vraiment pas en terrain conquis où la majorité des joueurs ignoraient son existence et lors de son départ, je n'ai lu que des commentaires élogieux de la part des joueurs.
DixDier Super Niveau : District
L'expérience romaine peut vraiment lui servir car les fournaises footeuses que peuvent être Rome et Marseille sont comparables. Après, n'est-ce pas plus difficile d'arriver avec une réputation à tenir que dans la peau d'un petit nouveau inconnu qui peut surprendre son monde ? Réponse dans les mois à venir ;-)
1 réponse à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
+1 pour le titre "very special" !!!
Maintenant je peux lire l'article.
Ne pas oublier que ce super coach s'est pris avec la Roma 7 buts face au Bayern en octobre 2014.
Dans sa gestion de l'effectif et de l'environnement exterieur il est plutôt demago et très hypocrite avec ses joueurs.
clement6628 Niveau : CFA2
Ca tombe bien, cette année l'OM n'a aucune chance de rencontrer le Bayern !
got_feu_dami Niveau : CFA
ha ha !!
le Bayern.. putain elle est bonne celle ci..
actuellement l'OM doit pouvoir se prendre 7 pions d'une cinquantaine d'équipes continentale alors bon le FCB.. hein...
et y'en a d'autres qui prendraient 7 pions contre eux..

sinon on peut aussi dire qu'il risque de prendre 10 pions contre le Barca ou l'atletico...
2 réponses à ce commentaire.
Ah bah non en fait, les vannes poussives sur Zambo Anguissa sont revenus dès le deuxième article !! (voir mon post sur l'article d'avant...)

Même quand c'est Swann.

Ligne éditoriale oblige, sans doute...
TheGoatKeeper Niveau : National
 //  19:56  //  Amoureux de Lyon
Content pour l'OM (honnetement), mais je pense que l'OL a rate une belle opportunite de le signer, meme si c'est facile de dire ca a posteriori, vu la saison passee de Genesio.

On n'a eu ni Favre ni Garcia...ch'est quand meme dommache
SoulOfMischief Niveau : DHR
Vous rigolerez moins quand Gervinho va signer à l'OM et sera titulaire tout les week-end en jouant 90 minutes par match.

Attendez à voir la même schéma tactique en boucle, contre vents et marrée. Le pire c'est que la Ligue 1 sait déjà parfaitement comment le contrer.

Et si la rumeur Sabatini se confirme bonne chance avec la portée de jeune chiens fou sud-américains au "grand potentiel" qui font finissent tous par faire pshit.

Source : mon experience en tant que supporter de la Roma.
Iturbe a 22M ca a fait mal effectivement mais il y a quelques tres bonnes trouvailles, Leandro Paredes et Lamela par exemple... Antonio Sanabria je demande a voir sur le long terme (seult 20 ans et sors d'une bonne saison en pret a Gijon) mais effectivement ya quelques mysteres non resolus (Ibarbo a 8M, Arario et Carbonero)
Ravière Pastauré Niveau : National
Sanabria a été vendu au Betis Seville non? Ou il est prêté?

Pour revenir à Garcia, au vu de la situation actuelle de l'OM, c'est un énorme coup.

Un des meilleurs entraineurs français (bon à part Wenger on a pas de très grands entraineur non plus), mais il propose un jeu plutôt plaisant.

Son passage à Lille a été bien sur excellent, puis ses débuts à la Roma ont été tonitruants.

10 victoires en 10 matchs, il fini deuxième lors de sa première saison.

En revanche, les années suivantes, c'était très moyen.

Après il reste quand même limité tactiquement, en témoignent ses gifles contre le Barça et le Bayern.

Dès qu'il se retrouve contre un adversaire qui joue la possession et qu'il doit du coup se mettre à défendre bas, ça termine en boucherie.

Mais pour l'OM, c'est une super affaire. J'espère qu'il va pas partir dans ses délires de recrutements pourris par contre.
2 réponses à ce commentaire.
Garcia et son totem d'immunité
Garcia et son gros melon
Garcia et ses scores fleuves en C1:
1-6 avec le losc
1-7 avec la Roma
Garcia et sa fiancée romaine
Je l'aimais bien Passi, un vrai amoureux du club, certes limité tactiquement pour le costume qu'il avait, mais il a essayé dès le premier jour d'inculquer à ses joueurs l'amour du maillot, le respect du club et l'envie sur le terrain (bien qu'on ne le voyait pas tous les week-end malheureusement). Et puis c'est pas forcement facile de bosser quand on sait que l'on ne compte pas sur nous, merci pour avoir fait le "pompier", qui plus est dans un moment difficile.
Si son éviction a s'est vraiment passée comme on le dit (conversation expresse avec le président qui se résume en gros à "ça dégage", pas merci ni rien) c'est un manque de classe énorme de la part des nouveaux dirigeants.
Je le verrai bien rejoindre le staff de Bielsa, si ce dernier retrouve un club.
GustavoBouBou Niveau : Loisir
J'adore l'argument du nouveau président de l'OM (en substance) : "Rudi Garcia m'a dit qu'il voulait gagner la Ligue des champions avec Marseille. J'ai dit banco !"
Je tenais juste à expliquer à ce monsieur que depuis ses débuts tardifs sur la scène européenne, le LOSC avait toujours porté haut les couleurs du pays, sous Vahid comme sous Puel. Avant que le rêve ne dégénère avec Rudi et ses tactiques totalement alambiquées et hasardeuses (sic) à l'heure de résoudre une équation un peu plus difficile que celles proposées par la Ligue 1 (surtout quand tu disposais l'année précédente d'une machine de guerre incubée par Puel). Sous Girard et Antonette n'en parlons pas, on a atteint les fosses marines.
Garcia n'est pas un mauvais entraîneur, loin de là. Mais il manque de level au niveau tactique. Reste sa force de persuasion et je dois reconnaître que se faire accepter (pour un temps) par un vestiaire de la Roma géré par Totti et De Rossi, je dis chapeau.
Allez, bon vent à toi quand même, Rudi ! Et au plaisir de te revoir acclamé au GSPM :-)
cHris wAddle Niveau : CFA2
Rappelle moi depuis quand le LOSC n'avait pas gagné le titre avant Garcia?
1 réponse à ce commentaire.
VathieuMalbuena Niveau : Loisir
Pauvre Anguissa... il n'avait rien demandé
defense classique Niveau : DHR
Humm, franchement j'attends de voir.

Beaucoup ici, on eu la lucidité d'observer la valeur de l'effectif marseillais qui est quand meme la source du probleme, donc Rudi Garcia ou un autre..

Big Up à Francky Passi tout de même !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 32