1. //
  2. // 3e journée
  3. // Montpellier/PSG

Un Matuidi no limits ?

Depuis quatre ans que le projet qatari a pris corps à Paris, seul un joueur français a su s'y imposer au point d'en devenir un élément clé. À 28 ans, Blaise Matuidi est tellement bien installé qu'il donne l'impression de continuer à progresser. Jusqu'à quand ?

Modififié
21k 54
Dimanche, contre le Gazélec Ajaccio, Blaise Matuidi a encore livré une prestation de haut vol, couronné d'un but magnifique. Depuis quatre ans qu'il a débarqué au PSG, l'international français n'a cessé de briller et de progresser, si bien que l'excellent joueur de Ligue 1 qu'il était en 2011 est devenu quatre ans plus tard un titulaire en puissance tant à Paris qu'en sélection nationale, et un élément que les plus grands clubs d'Europe ne rechigneraient pas à intégrer dans leur effectif. Pour l'ancien international Olivier Dacourt, l'équation est simple : « Le talent plus le travail, cela donne toujours de la réussite. » Mais pour Blaise Matuidi, il y a aussi un soupçon de chance dans le timing de son arrivée, alors que Leonardo ne posait que les premières pierres du grand projet qatari. « Le club se construisait, il y avait une place à prendre. »

Tout l'inverse de Yohan Cabaye, « arrivé en cours de saison alors que l'équipe marchait bien avec un milieu déjà en place » et qui a dû repartir la queue entre les jambes pour retrouver du temps de jeu auprès de son mentor Alan Pardew à Crystal Palace. Si l'ancien Troyen et Stéphanois a su se faire une place au milieu des nouvelles stars parisiennes, c'est aussi, selon Dacourt « parce qu'il a eu l'humilité de se mettre au service du collectif et des joueurs comme Ibrahimović, d'être un porteur d'eau » . Tout en bénéficiant d'une condition physique hors normes qui l'a tenu écarté des blessures, et donc d'opportunités de briller concédées à ses concurrents directs. Et en se rendant indispensable à sa manière, le milieu français s'est ainsi réservé une place au soleil et l'opportunité de grandir en même temps que son club.

Emmagasiner de l'expérience


Et depuis un spectaculaire mercato estival 2012 qui a vu débarquer Verratti, Lavezzi, Thiago Silva et surtout Ibrahimović, Blaise Matuidi a pris une nouvelle dimension. « Entre le joueur arrivé en 2011 et maintenant, ce n'est plus du tout le même. Il a progressé dans tous les secteurs et plus particulièrement dans l'efficacité offensive, où il est impressionnant » , analyse Dacourt, s'appuyant sur les statistiques flatteuses du milieu relayeur, à minimum cinq buts par saison depuis 2012. Installé dans le onze type parisien, celui qui supporte le PSG depuis l'adolescence en profite pour emmagasiner de l'expérience, que ce soit en côtoyant des internationaux ou en disputant des matchs de très haut niveau.

Lors du dernier printemps européen, le natif de Toulouse faisait d'ailleurs partie des rares qui avaient tenu leur rang aussi bien lors de l'exploit contre Chelsea que du fiasco contre Barcelone, confirmation des nombreux paliers franchis depuis quatre ans. Et quand bien même son niveau actuel tutoie l'excellence, Matuidi donne l'impression, à 28 ans, de ne pas avoir encore terminé d'évoluer. « Chaque joueur se bonifie avec l'âge » assure Dacourt, si bien que l'ancien joueur de Leeds et Everton voit encore Matuidi progresser, même si son jeu généreux risque de pâtir de l'épreuve du temps : « Ce qu'il va perdre en capacités physiques avec l'âge sera compensé par une intelligence de jeu plus grande, il y aura moins de course, mais à chaque fois des courses pour aller au bout. »

Progresser dans la possession de balle


Aujourd'hui précieux à la récupération tout en ayant une capacité de projection offensive rare pour un joueur dans son secteur de jeu, Matuidi pourrait éventuellement progresser dans la possession de balle selon Dacourt, « car dans ce registre, ce sont Verratti et Thiago Motta qui dictent le jeu parisien  » , même si l'ancien international concède que « Matuidi compense par son extraordinaire apport offensif » . Alors que l'Euro se profile à la fin de la saison, le milieu de terrain s'apprête à faire une nouvelle année dans la peau du porte-drapeau français au PSG, « une chance, ce serait extraordinaire pour l'équipe de France d'en avoir plus comme lui » . S'il arrête de progresser, on pourra éventuellement le cloner ?

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Plus à l'aise techniquement, sa gestuelle a ainsi évolué dans le bon sens du terme.
Olivier Dacourt c'est votre soss à Sofoot. Si il décroche le téléphone hop ça fait un article
CA sent la malédiction So Foot ça... après Hamouma hier...
Clairement Blaisou doit progresser à UN niveau... Les célébrations de but...

Parce que la l'espèce de pigeon des Açores, ça va pas le faire toute la saison!
Ce qui est impressionnant, c'est qu'en plus de son indéniable puissance physique, ses 3 poumons et sa capacité hors-norme à gratter des ballons, à ne jamais lâcher l'adversaire, sa palette technique ne cesse de s'améliorer: jeu en une touche (la passe décisive pour Lucas face au LOSC est un modèle du genre), capacité à trouver ses partenaires dans la profondeur (pour Cavani, toujours face à Lille) et maintenant, patates au fond du filet (Gazélec, et ce putain*de but du droit contre l'OM).
De ma jeune mémoire d'amateur de foot, j'ai rarement vu une telle progression dans une telle équipe. Avec en plus un vrai amour du maillot, tout en se gardant de prendre la grosse tête.

Contrat à vie pour Blaise.
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Le physique c'est la vraie problématique de Blaise, je suis même surpris qu'il puisse toujours aussi facilement tenir ce niveau chaque saison. Pour le reste le joueur est devenu tellement complet. Il permet à Paris de toujours jouer avec un joueur de plus en attaque et en défense pendant 90 minutes, et comble les brèches à 10 ou avec le Z sur le terrain.

Enorme Matuidi.
On le vannait tout le temps à ses débuts au parc quand il courrait comme un chimpanzé, tout désarticulé, les bras pendants c'était moche mais tellement efficace! Depuis qu'il côtoie des pastore au psg et des pogba en edf il se respecte un peu plus ;)
Ce qui est génial avec Matuidi, en plus de tout ce que m_alive a si bien dit, c'est que c'est vraiment l'un des rares types sur le terrain qui a l'air de prendre son pied en permanence. Tu sens que le mec aime le club, il aime son maillot, il aime ses partenaires, et il est juste content de faire partie de ce collectif et de jouer pour son équipe de coeur. Ca devient malheureusement tellement rare à Paris que ça fait plaisir à voir.

Ca serait juste parfait s'il pouvait récupérer le brassard de capitaine. Mais j'ai peur de la dépression que Silva nous ferait si on le lui enlevait. Ca + sa non-sélection, c'est un risque à le voir se jeter dans la Seine.

<3 <3 Blaise. Vaincs donc cette foutue malédiction SF!
didier gomis Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par Veustinho
Clairement Blaisou doit progresser à UN niveau... Les célébrations de but...

Parce que la l'espèce de pigeon des Açores, ça va pas le faire toute la saison!


Encore pire que ton pigeon, d'après ce mec, la célébration est sensée représenter un vautour !!!

Lors du match face au Gazélec Ajaccio dimanche soir, un des buteurs du Paris Saint-Germain, Blaise Matuidi, a célébré son but de façon particulière. Le rappeur, Niska, qui en est à l'origine, explique cette histoire à 20 Minutes.

Depuis les derniers mois de la saison dernière, la phrase « Matuidi charo » fait le buzz sur Twitter. Cette phrase est copieusement tweeté quand le gaucher parisien marque un but. Niska déclare la signification.

« « Charo », c'est le diminutif de charognard. C'est une mentalité qu'on avait avec mes potes quand on est arrivés dans le rap. Il y a ce côté hargneux que l'on veut transmettre dans nos musiques, un côté « on part de rien pour aller jusqu'à l'infini ». Matuidi représente bien ça, car il ne lâche jamais sur le terrain et il est parti de pas grand-chose. Il est passé de Saint-Etienne pour ensuite jouer titulaire dans ce PSG, c'est respectable. »

L'international français donne tout ce qu'il a sur le terrain et il a fait son chemin afin de devenir un maillon indispensable du PSG. Parfois, il est appelé « Pieuvre » ou « Chewing-gum » à cause de son physique, mais ce « Charo » signifie également l'envie constante de la victoire. Niska explique aussi la danse, le mouvement.

« Elle signifie quoi, cette danse ? On la retrouve dans la plupart de mes titres. Ca représente les ailes du vautour, d'un charognard en pleine action, prêt à descendre sur sa cible quand il plane. »

Matuidi a imité ce geste pour la première fois lorsqu'il a marqué face à Montpellier au mois de mai. Vu sa célébration de dimanche dernier, cette danse lui plaît beaucoup et on pourrait la voir toute la saison.
C'est un peu con, au moment ou l'article entame le sujet qu'il prétend aborder, pouf il est déjà fini.
Par contre l'intro (c'est à dire les 2 premiers tiers de l'article) est plutôt cool.

Quand on pense qu'il a coûté 7M d'euros... David Luiz = 8 Matuidi bordel. Je sais, ce genre de comparaison n'a pas trop de sens, mais quand même. 8 ! C'est là que le bat Blaise.
Message posté par Zyx
CA sent la malédiction So Foot ça... après Hamouma hier...


héhé, on va pouvoir vérifier si "Balaise" Matuidi peut effacer la malediction, on sera fixé ce soir pour sur !

enorme ce joueur, on en fait plus des comme ca...

je me souviens d'ailleurs dans une des anciennes versions de PES, il y a un bail dejà...matuidi grimpait à 98-98 en notes...aujourd'hui ca se verifie...

je pense qu'on sera encore surpris dans quelques temps, comme dit dacourt...quand il aura encore épuré un peu plus son jeux, justement peut être au contact de mecs comme motta / verrati sur le long terme ca peut lui donner des idées...vraiment la bonne mentalité aussi ce mec, c'est de plus en plus rare je trouve
Un joueur génial franchement, qu'est-ce qu'il s'est amelioré !

Ses buts contre l'OM , Ajaccio mais aussi son "retourné" contre les Pays-Bas l'année dernière! Incroyable.

Je me rappelles également de son match contre l'Espagne en éliminatoires de l'Euro 2012, où la France fait 1-1 en Espagne, il avait régalé l'enfoiré. Il avait mangé le milieu de terrain à lui tout seul.

Effectivement, on se demande quand est-ce qu'il arrêtera de progresser. En tout cas, il en veut, et ça, on aime :)
Estebanana Niveau : CFA
Ce mec était destiné à devenir un vulgaire Mdf bien typique, le genre Willy Sagnol.

Travail, volonté et humilité en ont fait l'un des meilleurs joueurs français, pas loin des meilleurs en Europe à son poste.
Chevalier Roze Niveau : District
Message posté par m_alive
Ce qui est impressionnant, c'est qu'en plus de son indéniable puissance physique, ses 3 poumons et sa capacité hors-norme à gratter des ballons, à ne jamais lâcher l'adversaire, sa palette technique ne cesse de s'améliorer: jeu en une touche (la passe décisive pour Lucas face au LOSC est un modèle du genre), capacité à trouver ses partenaires dans la profondeur (pour Cavani, toujours face à Lille) et maintenant, patates au fond du filet (Gazélec, et ce putain*de but du droit contre l'OM).
De ma jeune mémoire d'amateur de foot, j'ai rarement vu une telle progression dans une telle équipe. Avec en plus un vrai amour du maillot, tout en se gardant de prendre la grosse tête.

Contrat à vie pour Blaise.


Putain j'avais complètement zappé qu'il avait marqué un but du droit contre nous! Et je me rends compte que j'ai aucun souvenir de l'autre buteur parisien (autre que Morel)... Alors que le coup de boule de Gignac là par contre j'ai toute l'action en tête aucun problème. La mémoire sélective, c'est quand même bien pratique...
Message posté par didier gomis


Encore pire que ton pigeon, d'après ce mec, la célébration est sensée représenter un vautour !!!

Lors du match face au Gazélec Ajaccio dimanche soir, un des buteurs du Paris Saint-Germain, Blaise Matuidi, a célébré son but de façon particulière. Le rappeur, Niska, qui en est à l'origine, explique cette histoire à 20 Minutes.

Depuis les derniers mois de la saison dernière, la phrase « Matuidi charo » fait le buzz sur Twitter. Cette phrase est copieusement tweeté quand le gaucher parisien marque un but. Niska déclare la signification.

« « Charo », c'est le diminutif de charognard. C'est une mentalité qu'on avait avec mes potes quand on est arrivés dans le rap. Il y a ce côté hargneux que l'on veut transmettre dans nos musiques, un côté « on part de rien pour aller jusqu'à l'infini ». Matuidi représente bien ça, car il ne lâche jamais sur le terrain et il est parti de pas grand-chose. Il est passé de Saint-Etienne pour ensuite jouer titulaire dans ce PSG, c'est respectable. »

L'international français donne tout ce qu'il a sur le terrain et il a fait son chemin afin de devenir un maillon indispensable du PSG. Parfois, il est appelé « Pieuvre » ou « Chewing-gum » à cause de son physique, mais ce « Charo » signifie également l'envie constante de la victoire. Niska explique aussi la danse, le mouvement.

« Elle signifie quoi, cette danse ? On la retrouve dans la plupart de mes titres. Ca représente les ailes du vautour, d'un charognard en pleine action, prêt à descendre sur sa cible quand il plane. »

Matuidi a imité ce geste pour la première fois lorsqu'il a marqué face à Montpellier au mois de mai. Vu sa célébration de dimanche dernier, cette danse lui plaît beaucoup et on pourrait la voir toute la saison.


Bordel de merde....

Le rap c'était mieux avant... Les célébrations c'était mieux avant.. Les vautours c'était mieux avant!!

Parce que la son vautour il avait la gueule d'un mec bourré en fin de soirée, ou il s'est fait recalé par toutes ses cibles mais qu'il essaye de garder la face pour ne pas se fermer les portes des plus moches....

NON C'EST PAS DU VÉCU!
didier gomis Niveau : CFA
Note : 21
Message posté par Estebanana
Ce mec était destiné à devenir un vulgaire Mdf bien typique, le genre Willy Sagnol.

Travail, volonté et humilité en ont fait l'un des meilleurs joueurs français, pas loin des meilleurs en Europe à son poste.



sans vouloir me la ramener, Willy Sagnol n'était pas un vulgaire Mdf, mais un excellent latéral droit qui avait une qualité de centre incroyable. Rien à voir avec Sagna, Clichy ou Jallet.

T'as dû confondre avec un autre joueur genre Willy Grondin
Message posté par Chevalier Roze


Putain j'avais complètement zappé qu'il avait marqué un but du droit contre nous! Et je me rends compte que j'ai aucun souvenir de l'autre buteur parisien (autre que Morel)... Alors que le coup de boule de Gignac là par contre j'ai toute l'action en tête aucun problème. La mémoire sélective, c'est quand même bien pratique...


Marquinhos mon cher...!!! Les dents les plus blanches (et balèzes) des 5 grands championnats....!!!
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par didier gomis


sans vouloir me la ramener, Willy Sagnol n'était pas un vulgaire Mdf, mais un excellent latéral droit qui avait une qualité de centre incroyable. Rien à voir avec Sagna, Clichy ou Jallet.

T'as dû confondre avec un autre joueur genre Willy Grondin

Je crois qu'il faisait juste un parallèle avec les déclas de Willy sur les joueurs africains (oserai-je pousser le raccourci à "joueurs noirs" ?).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La fiche de Valence
21k 54