Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Supercoupe
  2. // Inter/Atletico

Un match pour l'histoire ?

La Supercoupe d'Europe oppose ce soir l'Inter à l'Atletico Madrid. Une affiche inédite entre deux clubs, deux styles mais une même faim de titres.

La Supercoupe d'Europe sent bon la nouveauté cette année. L'Inter version Rafael Benitez rencontre l'Atletico Madrid de Quique Sanchez Flores à Monaco. Une première pour les deux clubs qui n'ont jamais participé à la compétition et qui ne se sont même jamais affrontés sur la scène européenne. Les amateurs de statistiques seront déçus. Mais sur le papier, ce match a de quoi tenir de belles promesses. Car l'objectif est le même pour les deux clubs : inscrire son nom au palmarès. Ce serait le deuxième titre de la saison pour l'Atletico, de quoi soigner un peu plus leur image. Pour l'Inter, ce serait l'occasion de se rapprocher du grand chelem. Déjà champion d'Italie, vainqueur de la Coupe d'Italie, de la Ligue des Champions et de la Supercoupe d'Italie, les Italiens visent un cinquième titre. Il ne leur manquerait alors plus qu'à remporter le Championnat du monde des clubs pour égaler le record de 6 titres dans une même saison, actuellement détenu par le Barça. Un match pour l'histoire donc. Qui a dit que la Supercoupe d'Europe ne servait à rien ?

Equipes inchangées

Les deux techniciens espagnols ont prévu d'aligner leurs équipes-types. A l'Inter, on prend les mêmes et on recommence. Le onze de départ sera le même que lors de la finale de la Ligue des Champions. Pour son premier test sur la scène européenne avec l'Inter, Rafael Benitez pourra s'appuyer sur son expérience dans une compétition qu'il a remportée en 2005 avec Liverpool. De quoi faire taire son successeur José Mourinho, convaincu d'avoir préparé le terrain l'an dernier. L'Atletico devra se passer de Tiago – encore diminué physiquement – mais pourra compter sur sa paire d'attaquant Forlan- Agüero. Et Quique Flores semble plutôt confiant : « Je pense que les cotes sont de 50-50 en raison de l'énergie et de l'envie des joueurs, et parce qu'il s'agit d'un match simple. S'il s'agissait d'un match de championnat, peut-être que l'Inter serait favorite, mais dans un match de coupe, tout peut se produire » . Eto'o et Milito, Forlan et Agüero en attaque, une opposition Reyes-Sneijder... Les individualités devraient faire la différence dans un match qui s'annonce serré.

Dernier test avant le Ballon d'Or ?


Mais tous les regards devraient être rivés sur le duel à distance entre Forlan et Sneijder pour la course au Ballon d'Or. Les deux joueurs ne se sont pas retrouvés sur un terrain depuis l'Afrique du Sud et une demi-finale de Coupe du Monde remportée par les Pays-Bas aux dépens de l'Uruguay. Dans la Gazzetta dello Sport hier, Sneijder déclarait à propos de son adversaire d'un soir : «  C'est un joueur très talentueux et il l'a démontré avec tous les maillots qu'il a portés. Il frappe très bien avec ses deux pieds et sera un danger public pour nous à Monaco » . Quand on sait que Forlan et Sneijder ont marqué lors de leur dernière confrontation, ça vaut peut être le coup de jeter un coup d'œil au match de ce soir.

Delphine De Freitas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 4 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 3 il y a 6 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom