Un match de U15 belge tourne au conflit communautaire

6 23
Décidément, les matchs de U15 belges ce week-end, c'était n'importe quoi. Après le match très violent entre Alost et Seraing, RTL rapporte une histoire tout aussi bizarre.

Lors de la rencontre entre Dilbeek et Rhode-Saint-Genèse, l'arbitre aurait demandé aux jeunes joueurs de ne s'exprimer qu'en néerlandais. « Dès le début du match, l'arbitre a demandé à tous les enfants de parler en néerlandais » explique le papa d'un joueur. En douze minutes de jeu, l'arbitre a distribué quatre « cartes » jaunes à des joueurs parlant en français. « Et on voyait bien qu'il cherchait, qu'il provoquait. Il y avait vraiment un sentiment de frustration. Il cherchait vraiment les enfants. Nous-mêmes, sur le côté, on disait aux joueurs de se taire, de se calmer, parce que sinon il allait encore en sortir » poursuit le papa.

C'est ça, un excès de zèle ? GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
 //  19:22  //  Passionné de la Libye
Loin d'être un acte isolé malheureusement...

Je ne comptais plus ces matches où l'arbitre semblait reporter sur nous, mioches, 170 piges de frustration...
Putain on dirait des keufs qui une fois assermenté profitent clairement du pouvoir qu'on leurs a octroyé, assez pitoyable cette histoire surtout en u15.
benoit_sokal Niveau : District
Quelle plus simple cible qu'un gamin, qui ne comprend pas forcément ce qui lui tombe dessus, peut finir par se rebeller par sentiment d'injustice, et ainsi servir d'arguments "à pointer du doigt" par le discriminant...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bruno Bollini est mort
6 23