En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Un mardi 28 juillet sur le marché des transferts

Désormais, plus personne n'en doute : Jean-Michel Aulas est le loup de ce mercato. Le président de Lyon fait ce qu'il veut sur le marché. Et sinon, il a laissé quelques miettes aux autres. L'Atlético récupère une vieille connaissance, Drogba s'essaiera en MLS, le onze de la Juventus se dessine et Diaby enflamme la Canebière.

Modififié

Le gros coup du jour : l'Atlético retrouve Filipe Luís

Il y a un an, Chelsea l'achetait 22 millions d'euros. Aujourd'hui, l'Atlético le rachète seize millions d'euros. Entre-temps, Filipe Luís a joué 26 matchs. Certes, il n'a pas convaincu Mourinho, mais il s'est maintenu en forme. Et puis, quoi de mieux que la maison pour retrouver la confiance ? En gros, pas besoin d'être un expert comptable pour savoir qui est vraiment gagnant dans cette histoire.

Les moyens coups : Okaka, Drogba, Afellay et Diaby à la recherche de réconfort

On l'a annoncé à peu près dans tous les clubs de la planète. Didier Drogba a finalement choisi le Canada, Montréal et la MLS pour les 18 mois à venir. Le cadre de vie, le salaire et son âge avancé ont certainement orienté son choix. À 37 ans, l'Inde est logiquement moins attractive que le Canada. Sinon, Afellay a enfin trouvé un club qui a l'ambition de lui rendre tout son éclat, puisque Stoke s'évertue déjà à ça avec Bojan. Okaka a lui aussi trouvé un point de chute réconfortant. Anderlecht, la Belgique, sa bouffe, son accueil… Le désormais ex-attaquant de la Sampdoria pourra compter sur un championnat où ses stats (seulement quatre buts en 26 matchs l'année passée) auront au moins autant d'importance que son investissement. Et enfin Diaby, dont la signature a été officialisée par l'OM. Toutefois, la seule personne qui peut encore faire capoter le transfert n'est autre que le médecin du club. Le plus dur reste donc à venir.

La bonne affaire : la Juventus ne se dépense plus, elle garde ses forces

Bonucci fait à nouveau parler sa fidélité envers la Vieille Dame. Il vient de se lier à nouveau avec elle jusqu'en 2020. Elle récupère également Mauricio Isla, prêté l'année dernière à QPR. Ce ne sera pas facile de se relever après avoir laissé partir Tévez, Pirlo, Vidal et peut-être Llorente, mais la Juve essaye tant bien que mal de se ressourcer. En plus des arrivées (Khedira, Dybala, Mandžukić, Neto, Zaza, Pereyra dont l'option d'achat a été levée), maintenant la Juventus essaye surtout de ne plus laisser partir qui que ce soit. En ce sens, aujourd'hui est une bataille de gagnée.

La folle rumeur : Jean-Michel Toujoursplus

« Nous pourrions enrôler cinq joueurs, un latéral droit, un arrière central, et trois milieux, deux relayeurs et un offensif. Ils sont tous internationaux. » Certainement vexé par le set infligé par Arsenal, Jean-Michel Aulas a décidé de sortir les pectoraux sur le marché des transferts. Dans Le Progrès, il assure qu'il va recruter pas moins de cinq internationaux. Facile. Il se permet également de mettre la pression sur Nkoulou et de l'appeler par son prénom : « Nico veut venir. J'ai fixé la deadline au 7 août. » Plus de doute, Jean-Michel est le loup de ce mercato.

Les appels du pied (et les râteaux qui vont avec)

- « Nous suivons le joueur depuis le début de l'année. Aránguiz veut venir nous aider. Nous avons un accord avec lui, mais pas avec son club. » Michael Schade, président de Leverkusen, ou le mec relou qui vient brancher au dernier moment la meuf que tu travailles depuis le début de la soirée et qui est sur le point de céder à tes avances.
- « C'est un jour très spécial pour moi, je veux envoyer un message qui vient du cœur pour tous les fans de la Juventus. Merci pour ces quatre splendides années passées ensemble. Je vous souhaite de la chance et je promets de vous garder toujours dans mon cœur. Je serai toujours juventino dans mon âme. » Arturo Vidal met un point final à son aventure turinoise. Il est maintenant officiellement un joueur du Bayern.
- « La continuité sera une force. En repartant avec la même équipe, à l'exception de Lionel Carole, on gagne du temps sur l'intégration des joueurs, sur le travail d'adaptation, sur le collectif. » Dans L'Équipe, le président de Troyes, Daniel Masoni essaye de nous vendre un immense bobard. Il essaye même de nous faire croire que sa virginité actuelle sur le mercato est un choix délibéré, et non par défaut.

Des nouvelles de Benzouz

Comment remplir la panse à une rumeur ? En laissant un message vague, mais à la fois suffisamment orienté sur son compte Instagram. Vous la voyez, vous aussi, la lueur d'espoir dans les yeux des supporters d'Arsenal ?

Laissons le passé au passé.. #rip #directionturfu

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

C'est presque fait (en salle d'attente)

- Adebayor pourrait rebondir à Aston Villa. Pour le Sun, en tout cas, c'est sur le point de se concrétiser, puisque le Togolais est actuellement à Birmingham et discute avec les dirigeants.
- Pedretti va peut-être connaître son septième club français. Il est en contact rapproché avec Nancy. Il va rencontrer les dirigeants demain. Si son physique n'indique rien d'incompatible, il passerait au moins dans le top 10 des joueurs ayant connu le plus de clubs français. Cela dit, il ne dépassera jamais Xavier Gravelaine.
- Veretout pourrait rejoindre Jordan Ayew. Lui qui avait manifesté son envie d'ailleurs est sur le point de conclure l'affaire avec Aston Villa.
- Joel Campbell n'a toujours pas sa place à Arsenal. Le Costaricien devrait être, selon toute vraisemblance, prêté à Palerme la saison prochaine.

C'est fait, mais on s'en fout

- Exilé au Sporting, après être timidement passé par Lyon, Naby Sarr signe à Charlton. N'est pas Nabil qui veut ?
- Il jouait plus ou moins en Ligue 1 à Lorient et à Caen. Mathias Autret jouera désormais en Ligue 2 avec Lens. Allez savoir pourquoi il a du mal à sourire.



- Selim Benachour, un nom qui sent bon le PSG des années Canal +, va retrouver l'un de ses anciens coéquipiers en Inde. Il vient de signer à Mumbai et jouera donc sous les ordres de Nicolas Anelka.
- Le défenseur de Montpellier Nicolas Saint-Ruf, mais qui ne jouait pas, est prêté une saison en national à Orléans. Là, au moins, c'est pratiquement certain, il devrait avoir du temps de jeu.
- Le Rayo Vallecano s'essaye au marché chinois. Zhang Chengdong leur est prêté pour une saison par le Beijing Guoan. Histoire de minimiser les risques.
- Nancy prête Beunardeau à Tubize. Deux mots sur cinq n'évoquent absolument rien dans cette phrase, saurez-vous les retrouver ?



Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 34 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 84
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40