Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Un Maradona chaud bouillant

Apparemment très en verve lors de la conférence de presse précédant la rencontre entre l'Argentine et la Corée du Sud (jeudi 13h30), Diego Maradona a trouvé le moment opportun pour sortir son plus beau “snipe”.



Dans sa lunette et en première ligne se trouvait Pelé avec lequel un différent plane depuis que le triple champion du monde brésilien avait déclaré que “El Pibe de Oro” était devenu entraîneur uniquement parce qu'il avait besoin d'argent.

Une coup aura suffi à l'Argentin pour décapiter l'ancien 10 de la Seleçao : « La place de Pelé est dans un musée » .

Une balle pouvant toujours en cacher une autre, c'est Michel Platini qui a ensuite fait les frais de la seconde : « Mon entente avec le président de l'UEFA n'a jamais été extraordinaire... On sait comment sont les Français... » . Voilà ce qu'il en coûte quand un homme, tout président qu'il est, ose dire de Diego qu'il est plus joueur qu'entraîneur.


En témoin de sa bonne humeur du jour et en guise de conclusion, l'ancien joueur de Naples a terminé sa causerie en chantant un “joyeux anniversaire” à un journaliste présent dans la salle. Du grand art.

FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall