Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Un lundi « se queda » sur le marché des transferts

Pendant que Piqué et Jean-Michel Aulas balancent sur le PSG, il se passe des choses sérieuses dans la planète transfert. Parmi elles, il convient de ne pas s'y tromper : si Benjamin Mendy file à City et qu'Antonio Cassano ne sait plus quoi faire de sa vie, la vraie info du jour, c'est le retour en France de Damien Perquis.

Modififié

Les gros coups du jour


Benjamin Mendy devient le défenseur le. Plus. Cher. De. L’histoire. L’ancien Monégasque s’était envolé hier pour rejoindre ses nouveaux coéquipiers à Los Angeles, où Manchester City est actuellement en stage, et a signé ce matin un contrat de cinq ans avec le club anglais. Le latéral gauche rejoint l’armada de latéraux recrutés par Pep Guardiola, et rapportera 57,5 millions d’euros au club du Rocher, qui réalise à l’occasion une plus-value de plus de 40 millions. « Mercé » .



Le moyen coup du jour


Après Douglas Costa, c’est Federico Bernardeschi qui débarque à la Juventus. Le milieu offensif auteur de 14 buts et 5 passes décisives la saison passée avec la Fiorentina rejoint la Vieille Dame pour 40 millions d’euros et la promesse d’un pourcentage sur la revente. Le bonhomme est arrivé en début d’après-midi au centre d’entraînement du club piémontais pour passer sa visite médicale, qui, sauf cataclysme, devrait permettre d’officialiser la transaction.



Les deux rumeurs folles du jour


Deux options : soit c’est la Gazzetta dello Sport qui craque, soit c’est l’Inter. Dans les deux cas, Arturo Vidal serait la priorité du club italien, prêt à mettre 50 millions d’euros sur la table et un salaire de sept millions par an pour l’arracher au Bayern Munich. Selon le quotidien transalpin, Luciano Spalletti aurait également en tête les profils d'Issa Diop de Toulouse, des Lyonnais Mouctar Diakhaby et Emanuel Mammana, et celui d'Aymen Abdennour à Valence. Manque de bol, Carlo Ancelotti a douché tout espoir sur le sujet dans la foulée en conférence de presse : « Non, il n’y a aucune chance que nous le laissions partir. Je sais qu’il y a des rumeurs, mais ce qui est normal à ce stade du mercato. Vidal restera à 100% avec nous.  »

Plus tard dans l’après-midi, c’est le quotidien The Independent qui a mis le feu aux poudres. D’après le canard anglais, Alexis Sánchez souhaiterait désormais partir au bras de fer avec Arsenal et rejoindre Manchester City, où l’attendrait un contrat moins juteux que les 336 000 euros qu’il touche actuellement. Pourquoi ? Parce qu’Alexis aura 29 ans en décembre et souhaiterait soulever quelques trophées avant de raccrocher les crampons...


C'est dans l'air


Piriz qui ? En fin de contrat avec le Terek Grozny en première division russe, le milieu de terrain à la langue bien pendue Facundo Piriz pourrait s’engager dans la soirée avec Montpellier, quelques jours après être arrivé pour passer sa visite médicale. Infos succinctes : Uruguayen, 28 ans... et puis voilà.

À défaut de signer de plus grosses recrues, le PSG rencontrera lundi dans la journée les représentants de la famille de l'Argentin Juan Foyth, défenseur central d’Estudiantes également pisté par Lille et Tottenham. Selon L’Équipe, le jeunot de 19 ans pourrait être recruté pour neuf millions d’euros, et présente en plus l’avantage de disposer d’un passeport polonais... donc ne pas prendre une place d’extra-communautaire. Suivez mon regard.


Gling, c'est officiel


Le défenseur croate de 28 ans Hrvoje Milić quitte la Fiorentina pour s’engager à l’Olympiakos. Les médias locaux évoquent une opération à hauteur de 1,5 million, et en même temps, le gus n’avait disputé que quatorze matchs la saison passée.

L’immense Damien Perquis, honorable légende de Troyes, Sochaux, Saint-Étienne, du Betis Séville, du Toronto FC et de Nottingham Forest, vient de s’engager trois ans avec le Gazélec Ajaccio, comme l’a annoncé le club à la mi-journée sur son compte Twitter. Le CV est flatteur : défenseur international polonais, 33 ans au compteur, belle recrue d’expérience.


Indésirable à Lille, Naïm Sliti va rejoindre Dijon en prêt, assorti d’une option d’achat. Le milieu offensif de 25 ans, recruté en 2016 au Red Star, avait reçu un bon de départ de la part de Marcelo Bielsa en début d’été.

Filer pour rejoindre son premier amour du monde, comme Dalida. Jairo Riedewald quitte l’Ajax pour retrouver Frank de Boer à Crystal Palace, coach qui l’avait lancé chez les professionnels en 2013 aux Pays-Bas. Le défenseur néerlandais signe un contrat de cinq ans, comme à peu près tout le monde.


Officialisé sur le compte Twitter de Villarreal, le transfert du milieu de terrain Pablo Fornals en provenance de Málaga. Le sous-marin jaune a réglé cash les 12 millions de la clause libératoire du chic type. Le bif', comme ça.


Le transfert en maison de retraite du jour


Au regard des écarts de la carrière d’Antonio Cassano, le personnage ne pouvait pas partir sur une simple note. Aussi difficilement que la descente des « cul sec » d’alcool qu’il aimait se faire en soirée, l’Italien aura donc annoncé deux fois son départ en retraite dans la même semaine. Solide. Un message publié sur le compte Twitter de sa femme, Carolina Marcialis, pour contredire le précédent qui annonçait l’inverse, posté au même endroit. Et qui signifie son départ de Vérone. Compliqué tout ça.


« Contrairement à ce qui est apparu sur les réseaux sociaux de mon épouse, je voudrais clarifier les choses. Carolina a eu tort, après réflexion j'ai pris la décision suivante : Antonio Cassano ne jouera plus au football.  » César Cassano.


C’est fait, mais on s’en fout


Oumar Pouye quitte Strasbourg et est attendu à Créteil en National 1. L’attaquant sénégalais a été libéré de sa dernière année de contrat par le promu alsacien.

C’est fini pour Niort et Dylan Bronn, à une frisette de ses cheveux de signer pour quatre ans à La Gantoise. Le club français récupérerait environ un million d’euros hors bonus. À noter l'absence totale de lien de parenté avec le Bronn de Game of Thrones.

Formé à l’AS Nancy-Lorraine, Manuel Da Costa rejoint Mevlüt Erdinç, Gaël Clichy, Aurélien Chedjou et Emmanuel Adebayor à l’Istanbul Başakşehir, bien parti pour donner des maux de tête à tout le monde en première division turque.

Jaba Kankava, international géorgien de 31 ans, quitte Reims après avoir résilié tout seul son contrat. Parce que Kankava pas, Kava part.

Lucas Mendes signe à 27 ans à Ail Duhail (Doha). L’ancien défenseur de l’OM, qui évoluait cette saison au Al Jaish, ne fait donc que quelques kilomètres pour changer de territoire, où il paraphe pour deux ans.

Eric Tié-Bi devient la douzième recrue du mercato de Quevilly/Rouen. Il débarque en provenance de Châteauroux. Voilà voilà.


Les bon mots du jour


C’est tombé hier à 22h55, alors que les téléspectateurs de France 4 somnolaient comme des bienheureux devant le générique de Jean de Florette. Un tweet de vicieux et Gerard Piqué enflamma la planète football, juste histoire de rappeler que son nom de famille lui va comme un gant.


« L'économie du foot, ce n'est pas d'acheter des joueurs à 220 millions d'euros, nous on a une stratégie.  » Jean-Michel "Baffie" Aulas, sniper, au Progrès.

Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


À lire ensuite
Federico Bernardécevant