Un LOSC sans limites, vraiment ?

Dès la saison terminée, les dirigeants lillois ont affiché leurs objectifs en lançant le projet « LOSC Unlimited » , soit une équation ambitieuse à plusieurs inconnues. Pour quels résultats concrets ? Premiers éléments de réponse à l'heure de la reprise.

Modififié
Il est jeune, souriant, il a de la soie dans les pieds, mais le mandarin rugueux : dans les couloirs de Luchin ce jeudi 18 mai, Miguel Ângelo da Silva Rocha, aka Xeka, symbolise à lui seul l'ambitieux projet lillois. Devant la caméra du club, le milieu tente de placer quelques mots à destination de la Chine et de son immense marché. Quatre mois plus tôt, il ne chiffrait qu'une grosse dizaine de matchs au plus haut niveau avec Braga, à 22 ans. Trois semaines plus tard, le club portugais annoncera avoir signé pour récupérer les cinq millions d'euros de son option d'achat – un montant important pour le LOSC, qui place Xeka dans le top 10 des plus gros transferts du club, quelque part entre Rio Mavuba et Robert Vittek. Soit la sainte trinité du Lille nouveau incarné dans le corps d'un seul homme : investissement conséquent au regard du CV, potentiel à développer, charme tourné vers l'est. Dans la séquence, Xeka fait remarquer que la prononciation d'un sinogramme sonne comme « foie gras » . Prémonition heureuse ? Peut-être. À moins que tout ça ne se termine en eau de boudin.

Du bourgeois gentilhomme au golden boy


La veille, Marc Ingla avait dévoilé avec fierté la nouvelle baseline du club : « LOSC Unlimited, c'est notre nouveau cri de guerre ! » Un LOSC sans limites vu par le DG qui, à l'instar de ce qu'il a fait avec un Barça moribond en 2003, compte secouer le club sur tous les fronts pour lui faire passer un palier. Dans son speech reviennent les termes de « best practices » , « assets sportifs » , « internationalisation » , « cercle vertueux » , « axes de croissance » ... En somme, le LOSC doit être « comme une start-up du foot, avec des projets transversaux et pluridisciplinaires » . De l'eSport à l'exploitation du stade, en passant par l'équipe féminine et des partenariats asiatiques ou américains, rien n'est mis de côté pour faire d'un bourgeois de province un golden boy mondialisé.


Pour opérer la transformation, on retrouve une véritable dream team à la tête du club : Ingla, Marcelo Bielsa, Luis Campos et même Charles Biétry, dernière recrue dans un rôle vaporeux de « chargé de mission » – vraisemblablement pour intervenir dans le paysage médiatique. En bref, des hommes qui savent y faire dans leurs domaines respectifs. Campos va chercher les profils demandés par Bielsa, ce dernier fait jouer et progresser les gamins, Biétry en parle, et charge à Ingla de faire fructifier la money. Avec, dans l'ombre, Gérard Lopez. Le mec le plus discret du club des cinq, et pourtant le plus indispensable. Parce qu'il est le patron. Parce qu'il tient les cordons. Et parce que de son propre aveu, l'une des principales raisons de sa réussite dans les affaires réside dans le fait qu'il a toujours su bien s'entourer.

Lopez, du pèse


Sur le papier, le coup de Lopez ressemble à un coup de maître. Réunir autant de noms autour d'un club loin d'avoir l'aura de certains concurrents, c'est fort. Le faire sans jamais vraiment montrer ses liasses, encore plus. Seydoux avait prévenu, lors de la passation de pouvoir : désormais « les supporters devront dire Lopez du pèse » . Et si Gérard semble peser plus que Michel (Xeka, Luiz Araujo annoncé à plus de dix millions, soit le record du club, Pepe en approche autour de huit...), les incertitudes sur les origines des fonds demeurent. Fin janvier, le clan Lopez avait demandé un report de son audition devant la DNCG le temps de constituer une holding française, notamment à la suite des révélations de Mediapart faisant état d'une chaîne de propriété menant au paradis fiscal des îles Vierges britanniques. En février, il avait été obligé de monter au créneau pour démentir une info de L'Équipe selon laquelle le club avait été acheté grâce à un emprunt qui serait remboursé par les transferts. Gérard Lopez avait alors affirmé être dans la capacité d'investir 80 millions sur 18 mois.


Sauf que la semaine dernière, les instances sont revenues instiller le doute. Deux fois. D'abord avec la DNCG, qui a mis « en sursis à statuer » le cas du LOSC. Puis le lendemain quand Didier Quillot, le DG de la Ligue, a renvoyé le club dans les cordes en défendant la DNCG qui « a demandé de fournir un certain nombre de garanties (...) qui ne sont pas des détails administratifs comme le club l'a dit. Ce sont des engagements écrits qui permettent de garantir l'équilibre économique du club, et tant que ces documents ne seront pas fournis, les contrats du LOSC ne seront pas homologués à la Ligue. »

À ce stade, rien ne semble vraiment de nature à bloquer le business plan « unlimited » du LOSC. En janvier, la DNCG avait finalement validé « le projet économique et financier » après avoir demandé aux repreneurs d'apporter les garanties nécessaires pour assumer financièrement deux années déficitaires. Ce qui laisse deux options : soit les nouveaux arrivants versent dans la phobie administrative, soit leur dossier est aussi difficile à établir que celui d'un chômeur célibataire orphelin à la recherche d'un appartement parisien. Surtout, ces contretemps rappellent une vérité souvent oubliée : de la théorie à la pratique, il y a un pas de géant parfois casse-gueule. Surtout lorsque s'y ajoute la fameuse et glorieuse incertitude du sport.

La révolution Bielsa a déjà commencé


Bruno Cheyrou a pu connaître les frictions émanant d'un changement de propriétaire. Premier transfert (sortant) de l'ère Seydoux en 2002, il rappelle que, d'un point de vue administratif, «  une réorganisation est lourde, elle a de nombreuses conséquences » . Reste que « le LOSC avait besoin d'un nouvel élan, qu'une équipe ramène du sang frais, de nouvelles idées, et aussi un peu d'argent. Et c'est ce qui semble être le cas, c'est plutôt encourageant. » Du moins sur le papier : « L'arrivée de Bielsa, c'est très bien. Après, faut voir ce qu'il y a dans les détails. La dernière intersaison avec six ou sept joueurs arrivés, c'était un peu confus. Là, pour le moment, il n'y a pas eu encore de signatures. Certainement que ça va s'activer un peu, car il faut qu'il y ait de la concrétisation dans les belles paroles du projet. »


Le consultant de beIN Sports, recruté par un certain Charles Biétry, alors vice-président de la chaîne, l'affirme : « Avec la DNCG, parfois il suffit de pas grand-chose pour qu'elle vous demande de repasser. » Mais il note aussi que « c'est un petit bémol dans un projet annoncé grandiose. Si le projet est grand, les garanties devraient être faciles à apporter » . À titre de comparaison, Frank McCourt n'a pas connu autant de difficultés lors du contrôle de ses papiers par le gendarme financier du football français.

Et si le plan ne fonctionnait pas comme prévu ? Et si le LOSC ne parvenait pas à s'introduire dans le top 3 du championnat dans les deux ans, ni à braquer un trophée « le plus rapidement possible » , selon l'ambition formulée ? Pour Cheyrou, rien de dramatique à l'horizon, à une condition : « Je ne vois pas le club s'effondrer... mais il lui faut une belle équipe. » Pour l'instant, Lille s'est entiché d'un chef de gang charismatique en la personne de Bielsa. Mais aussi d'un facteur à l'instabilité reconnue au sein d'une équation à multiples inconnues. En attendant, aujourd'hui, les joueurs vont retrouver un Luchin transformé sous l'impulsion de Bielsa, avec cantine et salle de repos pour ne pas avoir à rentrer chez eux entre deux séances quotidiennes. Ils vont aussi y passer tout l'été plutôt que de partir en stage. Là, selon la volonté du technicien argentin, ils auront le loisir de griffonner des commentaires sous les quelque 250 citations peintes sur les murs du centre d'entraînement. Et ça, ça peut être déjà historique.



Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

 //  08:16  //  Passionné de la Jamaïque
Note : 8
Je serai tellement curieux de voir Bielsa travailler dans un environnement où tout semble favorable et fait à sa mesure.

Les décideurs Lillois sont en train de lui monter l'équipe qu'il veut, avec les joueurs qu'il veut, l'opposé de ce qu'il avait connu à Marseille en quelques sortes.

J'ai comme une forme de jalousie quand je le vois sur les photos, souriant dans son polo du LOSC. Il était sensé être NÔTRE coach, celui de l'OM et pas d'un autre club, sa folie supposée était la parfaite compagne de la passion Marseillaise. Sauf que ceux qui décidaient n'ont pas su ou voulu le garder et je leur en voudrais longtemps.

Je dois apprendre à vivre avec cette amertume, celle de ne pas avoir vu l'Olympique de Marcelo tel qu'on m'a fait y croire, tel qu'il pouvait être...
Dani de Melo Niveau : National
 //  08:51  //  Amoureux de Lille
Note : 4
Et Rudi? C'est NOTRE coach!
Des rires et Deschamps Niveau : CFA2
Il a peut-être eu ses raisons, mais il nous a planté après la première journée de L1.

Et ça, je ne lui pardonnerai jamais.
 //  09:26  //  Passionné de la Jamaïque
Note : 5
On lui a bien savonné la planche quand même...
Mouai, meme si l'on ne connaitra jamais le fin mot de l'histoire (surtout la mysterieuse intervention de Levine dans les negos), dire que la planche a ete savonnee pour Bielsa ce n'est pas vraiment exact.
Il a obtenu l'effectif qu'il a voulu (meme les chevres Bouna Sarr, Ocampos, Nkoudou etc), il a obtenu les modifications des infrastructures qu'il a demande, il a chie sur son employeur en public sans qu'il n'y ait de consequence et il s'est quand meme tire alors qu'il a eu plus de pouvoirs qu'aucun autre entraineur a l'OM, meme ceux qui y ont plus reussi.

En faire une victime me parait exagere.
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
L'effectif qu'il a voulu ? Je pense que les joueurs que tu évoque était peut être dans une liste de 30 joueurs mais certainement pas en haut de cette liste. Comme tu dis on ne saura jamais le fin mot de l'histoire, c'est comme dans les séries ou tu peux choisir la fin... Mais moi tout ce que je peux dire ce que j'ai kiffé aller au stade quand il était là, ça jouait !! Certes il y avait des problèmes défensifs mais ça mouillé le maillot et offensivement c'était quelque chose. Je souhaite le meilleur au LOSC de Bielsa , en toute honnêté et ce sera un plaisir de le revoir au Vél cet année.
@Ari

D'un côté "on ne peut pas savoir" et de l'autre "il a eu les joueurs qu'il a voulu", t'as le scepticisme et le "savoir" à géométrie variable ^^
clement6628 Niveau : CFA
Les Ocampos, Rekik, Manquillo, Isla... ils ont bien fini par arriver.
La seule chose, c'est que Bielsa est ingérable ! Je ne pense pas que l'OM ait eu un comportement plus malhonnête avec lui qu'avec d'autres entraîneurs. Je pense que dans l'immense majorité des clubs, les dirigeants ne disent pas toujours "oui" au coach. Quand on voit son départ de l'OM, sa non venue à la Lazio... Pareil, malgré son talent indéniable et le fait qu'il soit reconnu par tous, le fait qu'aucun top club ne mise sur lui signifie beaucoup de choses selon moi.
@moi jeu

Hahahaha. Non je parlais du manque de transparence entourant les conditions de son départ.
Concernant les joueurs arrives, il a été confirmé que tous les joueurs étant arrives cette été avaient été validés par Bielsa (si j'en crois ce que j'ai lu).
"Je pense que dans l'immense majorité des clubs, les dirigeants ne disent pas toujours "oui" au coach".
Certes, mais le problème se pose peut-être différemment quand les dirigeants disent "oui" sans la volonté de faire les choses. C'est peut-être ce qui s'est passé à l'OM ? Peut-être que Bielsa n'a pas apprécié qu'on le prenne pour un con ? Personne n'en sait rien.
On verra comment ça se passe à Lille où, apparemment, le proprio essaie de satisfaire au mieux toutes les demandes de Bielsa. Si demain Bielsa se barre, alors on pourra dire que le gars est un tantinet capricieux.
@Ari

Concernant son départ, cela reste forcément confus, Bielsa étant assez ingérable et caractériel pour imaginer toutes les théories.

Je me rappelle quand même avoir lu quelque part qu'il "partait car toutes les recrues demandées n'était pas arrivées et qu'on lui avait menti", ce qui ne serait pas étonnant d'un type comme Labrune...

Pour les recrues, tu sais comment ça marche: le coach définit des besoins (profils/postes/caractère) et la cellule recrutement brasse large en fonction de ces besoins, ce qui ne veut pas dire que les desideratas premiers du coach sont satisfait, ni qu'il obtient les joueurs qu'il préfère, en fonction des contraintes économiques (agents, transferts, salaires, réseau...)

Bielsa cultive aussi ce mystère et ce mythe sur sa "personne", et je crois que ça l'aide bien dans son rapport aux joueurs.

Et, à moins d'être dans le club, on ne sait rien (précisément) du fonctionnement interne d'un club ;)
Faut se méfier de ce que racontent les plumitifs de la presse sportive. Je me souviens que la plupart disaient, en substance : "Bielsa au LOSC, c'est strictement impossible. D'abord, il ne pourra en aucun cas s'entendre avec Campos car il ne supportera pas que quelqu'un d'autre s'immisce dans les choix sportifs". Je remarque que jusqu'ici, ils ont l'air de s'entendre comme larrons en foire, Bielsa définit les profils recherchés et Campos, qui a un carnet d'adresses long comme le bras et des observateurs un peu partout, fait des propositions.
Bien sur, simplement de la liste de joueurs enumeree a l'epoque, il me semble que toutes les recrues y figuraient.

Je crois que tu confonds avec la saison d'avant son depart ou il avait demoli Labrune post mercato.

Content de le revoir en tout cas.
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
On dit la même chose mais l'interprétation n'est pas la même. Si on me dis choisit 30 joueurs en, cohérence avec notre budget, que tu voudrais dans l'équipe. Les 5 premiers seront vraiment les joueurs que je veux et les 5 derniers seront la pour être dans la liste. Si l'OM avait vraiment voulu aider Bielsa il lui aurait dis " Donne moi 5 joueurs en accord avec le budget". Pour moi le fait qu'il ait demander une liste de 30 joueurs c'était déjà un aveu de " bon tu vas avoir ce que tu veux mais pas ce que nous on veut pas "
Mais ce n'est que mon avis.
Bielsa était un coup pour calmer les supporters en attente de la vente.
Des rires et Deschamps Niveau : CFA2
Il a voulu Ocampos, Bouna Sarr, Nkoudou, Barrada, et on a vu ce que ça a donné.
Ce commentaire a été modifié.
 //  14:09  //  Passionné de la Jamaïque
Voilà comment je vois les choses, au moment où Bielsa va entamer sa 2ème saison à l'OM, MLD est dèjà dans une logique de vente du club rapide, des contacts ont même été déjà noués.

La direction du club n'est plus là que pour assurer la transition et "assainir" l'OM le plus possible, pour une vente sans accrocs et que MLD récupère des billes avant.

Le problème, c'est que Bielsa prend de la place, beaucoup trop de place... Dans l'optique d'une vente rapide et facile, ce diable de Marcelo risque de contrecarrer les plans et peut s'avérer plus contraignant qu'autre chose pour un potentiel futur investisseur qui voudrait redessiner l'OM à sa guise.

Alors on trouve une raison pour que Bielsa se fâche puisqu' on connaît son sens de l'honneur qui peut le pousser à se braquer et atteindre ainsi le point de non retour moral qui entraîne le départ du Loco. Ainsi on fait place nette et on laisse le rôle du salaud à l'autre...
Haha elle est pas mal ton histoire.

Sauf que je ne pense pas que Labrune et MLD se soient dit "on va le pousser à la démission" alors que derrière, rien était prévu en remplacement... Le club a failli sombrer et perdre 10 fois sa valeur...
Donc non, je ne crois pas qu'ils aient fomenté une raison de le faire partir Bielsa "parce qu'il prenait trop de place".

Et sinon, oui je crois qu'il aurait fait de Barrada et de Bouna Sarr des monstres revendables 20 millions en une année. Voilà une prédication sur la montagne que je vous offre, comme ça, cadeau !
Ben, t'as plus qu'à devenir supporter du Losc.
 //  09:54  //  Passionné de la Jamaïque
Note : 3
Je serai un suiveur curieux, mais sûr que je regarderai plus de matchs du LOSC qu'avant...
Ce commentaire a été modifié.
Keyboard Warrior Niveau : DHR
Je soupçonne qu'on sera quelques uns.
Je suis parisien, mais j'ai regardé bon nombre des matchs de Marseille cette saison là.
19 réponses à ce commentaire.
Ce que je constate c'est que le LOSC n'a toujours rien gagné depuis deux semaines donc bon. Pour l'instant bof.
 //  10:10  //  Supporter du Red Star
Tu as mon +1 qui refuse de fonctionner ce matin !
Jamel comedy club?
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 4
J'attends de voir ce que va faire Lopez, en tout cas, son arrivée au LOSC ressemble à son rachat de Lotus en F1 : plein de promesses, des doutes financiers et un personnage incroyable en figure de proue portant le projet (l'immense Kimi Raïkkonen et donc Marcelo Bielsa).

Son passage chez Lotus avait été contrasté : si tout le monde avait applaudi après coup l'audace de ramener Raikkonen en F1 -qui a réussi à finir deux fois 3 ème avec 2 victoires sur une voiture d'habitude habituée aux fonds de grille- on se souvient aussi qu'il est parti chez Ferrari à cause de salaires impayés, que le changement de réglementation en 2014 avait été très mal préparé et que l'équipe avait fini sur les rotules la saison 2015. Rafistolant ses voitures avec du scotch tellement les finances étaient mauvaises, il a fallu que Renault injecte de l'argent avant de la racheter pour qu'elle survive.

A voir donc.
Note : 1
"d'habitude habituée"... Relis toi, bordel !
Ce commentaire a été modifié.
Et je dirai même plus : "d'habitude habitué aux ébaudis diabétiques de Thebaïde, habillés avec hâte, Marcelo le « bâtisseur habité » (un peu buté), débutait, ébahi, l'audit de la bastide Lilloise, étudiant tout débat induit."
je les trouverai pas tous. tu devrais l envoyer à l album de la comtesse
3 réponses à ce commentaire.
CurvaSudTunis Niveau : District
Le projet semble être trop beau mais peut être que c'est ça le souci : c'est trop beau.
DixDier Super Niveau : DHR
Effectivement, ça vend beaucoup de rêve. A tel point qu'on en viendrait presque à se méfier. Cependant, si Bielsa reste sans partir brusquement, je fais confiance au bonhomme. De plus, j'ai hâte de le voir aux prises avec un Lucien Favre ou un Jardim. Des " chocs tactiques " bienvenus pour notre petite Conforama !
The_Panda Niveau : DHR
T'oublies l'immense Pep Génésio !
DixDier Super Niveau : DHR
Qui ? Non, je ne vois pas. Personne de ce nom n'existe sur un banc de Liguain. C'est formel.
3 réponses à ce commentaire.
C'est moi ou Bielsa a pris un énorme coup de vieux ???
On vieillit tous. Je l'ai trouvé aminci pour ma part.
Grigri les zouzou Niveau : Loisir
Moi je ne viellit pas monsieur!
Ce n'est pas vrai d'abord.
Hein hein ...
2 réponses à ce commentaire.
leg_human Niveau : DHR
On vient de signer Kader Keïta, un jeune de 19 ans. Losc, le club des regens.
Lou Pantail Niveau : DHR
En tant que Niçois, attentif à l'actualité des clubs du haut de tableau, j'avoue ne pas savoir quoi penser du projet du LOSC. D'un côté, il y a un des meilleurs directeurs sportifs d'Europe, ce qui a nature à m'inquiéter, de l'autre, un mercato d'hiver assez curieux où une flopée de nouveaux joueurs sont arrivés avec paraît-il pas mal de biquettes dans le lot. Curieux de voir le mercato d'été qui semble bien commencer avec la venue de Pepe.
Ce qui m'inquiète, moi, c'est que Bielsa veut faire de Fares Bahlouli un meneur auprès de qui l'équipe va s'articuler. J'ai du mal à comprendre, Bahlouli n'a rien prouvé partout où il est passé. Prêté au Standard de Liège, il n'a même pas réussi à disputer un seul match. En plus, il est gras comme un goret, il a au moins 6 kilos à perdre.
Clair que si Bielsa arrive à tirer quelque chose de constant de Bahlouli, ils sera définitivement un génie !
Quand tu as vu Bielsa transformer Morel en défenseur central performant tu peux garder espoir.
D'où tiens-tu cette information ?
C'est intéressant car ce garçon a de l'or dans les pieds. Pour l'instant, c'est un des plus gros flops du mercato lyonnais en termes de potentiel. Mais si Luis Campos a daigné le ramener dans ses bagages, peut-être saura-t-il saisir un peu cette chance ?
Ce doit etre une faute de frappe "flop du mercato lyonnais", mais pour rectifier : Lyon a vendu Bahlouli 3.5 M€ à Monaco, alors qu'à 21 ans il n'avait jamais rien prouvé en équipe A. C'est tout le contraire d'un flop pour Lyon. Il est prêté 6 Mois au Standard pour 0 matches, et Monaco, après l'avoir fait rentrer dans 5 ou 6 matches, réussi à le refourguer au LOSC pour 3.5M€... Ce n'est donc pas un flop total pour Monaco, qui récupère ses billes.
Reste maintenant à Bielsa de le pôlir, moi j'y crois. Il est trop tôt pour parler de flop Lillois (mais 3.5M c'est quand même beaucoup)
C'est bien une faute de frappe.
Je voulais dire du "centre de formation lyonnais".
6 réponses à ce commentaire.
 //  10:06  //  Supporter du Red Star
Si on m'avait dit lors de son départ de l'OM que Bielsa debarquerait à Lille quelques temps plus tard, je ne l'aurais pas cru. Je suis curieux de le voir travailler avec les coudées franches, en tous les cas plus franches qu'à Marseille...

J'espère vraiment pour les supporters lillois et pour le foot francais que ce projet va fonctionner et que les garanties financières de Lopez sont solides!
Un très bon tacticien, une floppée de jeunes à fort potentiel, un proprio pas 100% clair, le projet lillois ressemble méchamment au projet monégasque, probablement pour ca qu'ils ont pris le DS qui a fait de Monaco ce qu'il est actuellement! Je leur souhaite de réussir et comme à l'époque de la glacière, je regarderai plus de matchs de Lille cette saison qui s'annonce encore plus trépidante que la précédente!
Ca y ressemble fortement, avec un "projet de jeu" plus identifié (dogmatisme vs pragmatisme), mais avec des reins moins solides financièrement (Rybo/impôts) et une concurrence accrue: Monaco, Om, Nice, Lyon?, Bordeaux? et Paris.
Comme toi, je vais être beaucoup plus intéressé aux matchs du Losc, surement une première victoire du projet Lopez...
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
 //  14:22  //  Aficionado del Uruguay
Trés bon tacticien, trés bon tacticien, hum...
2 réponses à ce commentaire.
Je sais pas vous mais je commence à en avoir vraiment plein le cul de projets Franco-Français auquel on donne des noms en Anglais. A tout les niveaux!

LOSC Unlimited sérieux???

P*tain mais bientôt je vais aller acheter ma baguette chez Gaston's Bakery: Food project M*erde
toujourspareil Niveau : DHR
En même temps l'OM à été racheté par un américain. Même si ça ne ne les empêche pas d'utiliser un slogan français, ça légitimise un peu le truc.

Mais sinon d'une manière globale, c'est une façon d'internationaliser le projet, et de toucher plus facilement des marchés comme la chine, par exemple. Que ce soit Dream bigger, Unlimited ou Champions project, perso ça me choque pas.
Keyboard Warrior Niveau : DHR
Cet océan de slogans en anglais dit surtout la paresse des communicants qui les pondent.
toujourspareil Niveau : DHR
C'est pas faux
Ce commentaire a été modifié.
Keyboard Warrior Niveau : DHR
Ils devraient faire bosser des coiffeurs pour nommer leurs ambitions.
"Faudra Tif'Hair", ça a quand même plus de gueule que Dream Bigger.
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
Note : 5
Moi c'est les Dinners/Bagel/Cookie Equitable/DrPepper qui me sortent par les yeux.
Ils pullulent de partout.
Elle est où notre bonne vieille brasserie avec sa bonne bavette frite, ou son omelette au champignon.
C'est pas pour faire le franchouillard de base, mais c'est pas comme si la gastronomie c'était notre point faible culturel.

Tu as mon +1, le plan Marshall je le trouve un peu long pour ma part.
Keyboard Warrior Niveau : DHR
J'aime beaucoup beaucoup cette idée d'un plan Marshall sans fin !
montrealyonnais Niveau : DHR
Fuck y'a des bagels en France ?

Déjà qu'on a pas grand chose de reconnu ici, laissez nous au moins ça...
TheDoctor Niveau : CFA2
Je ne savais pas trop comment exprimer mon désappointement à tous ces noms de projet foireux qui sentent l'échec à plein nez.

Mercantiliser (et oui en français ça marche aussi) des actions sportives ou politiques puisque c'est dans l'air du temps, donne des relents un peu rance aussi louable et efficace le projet soit-il.

Je plussoie ton commentaire garçon
8 réponses à ce commentaire.
pierrot92 Niveau : CFA
Viser le top 3 avec des concurrents comme Monaco, PSG, Marseille et Lyon, plus Nice, plus Bordeaux, Sainté, plus une éventuelle surprise (on sait jamais, Rennes par exemple), c'est très aléatoire...Déjà les 5 premiers c'est pas gagné. Un club qui monte son projet financier sur des participations régulières en ligue des champions est pour moi mal parti. J'espère que c'est pas le cas du LOSC.
Allah Votre Niveau : Loisir
Mais je ne comprends pas: Luiz Araujo il a signé ou pas??
Le PSG, Monaco, Lille, Saint-Etienne, Nice, Marseille. Dans une certaine mesure, Bordeaux, Lyon ou même Guingamp. Ça fait bien longtemps que la ligue 1 ne m'est pas apparu aussi attractive. Heureusement que ma bonne vieille Paillade sauve l'honneur du foot à la française en allant chercher Der Zakarian !
Vladimir Ilitch Niveau : District
Je sais que ça peut paraître présomptueux, voire franchement comique pour qui suit un peu la L1 depuis 20 ans, mais ma passion pour le Stade rennais m'oblige à vous dire qu'on est en train de faire un très bon recrutement même si on dit rien (ce serait tendre le bâton). Pas de Champion's project, ni de Srfc unlimited, mais Pinault à l'air décidé à lâcher quelques millions, et Christian Gourcuff a les mais libres pour recruter. Allez, je nous vois dans les 5 cette année!
1 réponse à ce commentaire.
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
Ca nous promet une belle saison Conforama quand même j'ai hâte!!!
MathySmith Niveau : CFA2
Ce qui m'a le plus interpellé dans cet article en fait, c'est d'apprendre qu'il fait partie des joueurs les plus chers du club avec "seulement" 5 M€ d'achat. Quand je pense aux trophées dans son histoire et à la belle période des années Garcia qu'a connu le LOSC, ça prouve vraiment qu'ils ont su faire de grandes choses en recrutant intelligent et à très bas prix, chapeau à eux.
leg_human Niveau : DHR
C'est le huitième transfert le plus cher du club, faut relativiser. Mais c'est surtout les gros transferts qui ont été les plus gros ratés (Martin - 10M, Roux - 8M). C'est toujours sur les petits transferts qu'on a été bons (Sidibé/Kjaer - 2,5M, Bastos/Boufal/Keita/Balmont/Frau - 3M, Basa/Lichsteiner/Odemwingie/Bodmer/Landreau/Abidal/Sow/Enyeama < 1,5M). Une époque révolue.
 //  19:00  //  Fidèle de Lille
Y'a eu Payet à 8M aussi. Mais là c'est pas un flop du tout, il me semble qu'on l'a revendu à 12M à l'OM.

Par contre, pour l'histoire avec la DNCG, moi je suis certain que ça pue la vengeance de la DNCG suite à la magouille réussie pour le transfert de De Préville l'été dernier.
leg_human Niveau : DHR
J'ai du mal à croire aux théories du complot. Comme il n'y a aucun français dans l'équipe dirigeante (avant l'arrivée de Bietry), peut-être ne sont ils pas aux faits de tous les documents qu'il faut apporter.
3 réponses à ce commentaire.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 14 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 16 Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 27 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 129 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66