1. //
  2. // Décès d'un journaliste

Un journaliste azéri frappé à mort

Modififié
6 5
Rasim Aliyev, journaliste azéri, est mort ce dimanche à l'âge de 30 ans.

Tout commence jeudi lorsque Javid Huseynov, attaquant azéri du FC Qabala (Azerbaïdjan), exhibe un drapeau turc à l'issue du match de Ligue Europa remporté (1-0) face à l'Apollon Limassol (Chypre). « Javid Huseynov est un grossier personnage qui ne sait pas se comporter » lâche Rasim Aliyev sur sa page Facebook, lui reprochant également un geste injurieux envers l'un de ses confrères présent au stade.

Le soir-même, le journaliste reçoit un appel d'un homme qui se présente comme le cousin du joueur visé par ces critiques. Ce dernier l'insulte, mais l'invite finalement à boire un thé chez lui le samedi en guise de réconciliation. Un guet-apens, en fait.

C'est ce que Rasim Aliyev est parvenu à confier sur son lit d'hôpital : « J'y suis allé seul. Ils étaient cinq à six hommes et ils se sont immédiatement jetés sur moi pour me frapper  » , a t-il confié à l'agence Turan. Quelques heures plus tard, il succombait finalement à ses blessures.

Une enquête a été ouverte. Pour que justice soit faite. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je propose un stage là bas pour Menes, Riolo et Dugarry.
Pour du foot quoi!
didier gomis Niveau : CFA
Note : 6


Malheureusement ce n'est pas que du foot dont il s'agit. C'est la provocation d'un joueur qui tourne mal, exhiber ce drapeau turc quand on connait les relations entre Chypre et son envahissant voisin turc, c'est mettre de l'huile sur le feu et attiser encore et encore la haine qui existe entre ces 2 pays.

Franchement, y'a des foux furieux sur terre, et sans vouloir être alarmiste, ce genre de conneries peut très bien arriver ici en France. C'est une leçon à méditer, la liberté de parole est donnée à tous, attention de bien l'utiliser...
El Niño Maravilla Niveau : DHR
Ca sentait quand même le traquenard, quelle idée d'aller se pointer là-bas comme une fleur aussi...
Fabrizio Salina Niveau : CFA2
Message posté par El Niño Maravilla
Ca sentait quand même le traquenard, quelle idée d'aller se pointer là-bas comme une fleur aussi...


Parfois tu fais confiance à la parole des gens... et là ce gars là le paye de sa vie
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 5