1. //
  2. // Quarts de finale

Un joli big four

Fortunes diverses pour les quatre favoris qui ont rejoint les demi-finales de la Ligue des champions mardi et mercredi soir. Si le Bayern Munich et le Real Madrid ont tranquillement validé leurs billets pour le dernier carré, le FC Barcelone et surtout Chelsea, ont connu plus de difficultés.

Modififié
4 24
La controverse barcelonaise

Le triste fait que l’arbitrage soit au centre des débats footballistiques ne présage jamais rien de bon. Alors quand l’homme en noir devient le personnage principal d’un film où deux des plus grands acteurs du Vieux Continent sont en scène, la catastrophe n’est pas très loin. Victorieux 3 à 1 du Milan A.C au Camp Nou, le FC Barcelone n’a pas décroché la victoire la plus glorieuse de son histoire ce mardi. La faute à la grosse paire de couilles de Björn Kuipers, arbitre néerlandais de la rencontre, capable de siffler en quart de finale de C1 ce qu’un arbitre de Ligue 2 ne sifflerait pas. Car autant être clair tout de suite, en terme de règlement, le deuxième pénalty – celui qui semble le moins logique, et surtout le plus cruel – est presque logique. En effet, les textes veulent qu’un tirage de maillot dans la surface soit sanctionné d’un pénalty. Sauf que, gros bémol, ils ne sont que très peu à appliquer cette règle à la lettre. Et que la question se pose de savoir si le corner était tiré et donc ballon en jeu ou non au moment de la faute. Alors oui, l’appliquer maintenant était sans doute une belle connerie, qui a savaté la soirée bière-pizza de nombreux foyers. Toujours est-il que le Barça n’avait vraiment pas besoin de ça pour être ce qu’il est aujourd’hui. C’est à dire une équipe qui, pour la cinquième fois consécutive, atteint les demi-finales de la Ligue des Champions. Auteur d’un doublé, sur pénalty certes, Lionel Messi est lui aussi, entré un peu plus dans l’histoire, en devenant le meilleur buteur sur une seule C1. Costaud. D’ailleurs, en parlant d’histoire, les Blues de Chelsea, futurs adversaires du Barça en demi-finale, vont devoir montrer un tout autre visage s’ils veulent se venger de la fucking disgrace.

Marseille par la petite porte

Séquence émotion à l’Allianz Arena ce mardi, où Marseille a dit au revoir à la Ligue des Champions, qui lui a répondu « à jamais » . Logiquement défaits par le Bayern Munich, les joueurs de Didier Deschamps ont quitté la C1 et ne savent pas vraiment quand ils la retrouveront. Pas l’an prochain, c’est une certitude, mais le doute plane réellement quant à la capacité du club phocéen à se relever d’une saison qui, en cas de défaite en finale de la Coupe de la Ligue, serait plus blanche que blanche. Auteurs d’un début de match plutôt correct lors duquel Cheyrou, suite à un petit pont frisson, aurait bien pu filer une passe décisive à Jérémy Morel, les coéquipiers de Steve Mandanda ont vite craqué. La faute à un Olic qui, à défaut d’être rapide, est toujours bien placé. Oui, Jupp Heynckes disait respecter l’OM, mais il a quand même mis Gomez et Robben sur le banc. Assez fébriles derrière, excepté sur le côté de Lahm, les Munichois vont devoir remédier à ce problème avant la double confrontation face au Real Madrid, sous peine de voir la finale à la maison… à la maison. Dégoûté à la sortie du match, Nicolas Nkoulou lui, séduit les recruteurs du Vieux Continent, qui devraient se pointer en masse, au Parc des Princes, pour voir le Camerounais.

L’Apoel pour l’honneur

José Mourinho ne voulait ni décevoir ses supporteurs, ni manquer de respect à l’Apoel Nicosie. Comme souvent, le Mou a eu exactement ce qu’il voulait. Auteurs de deux buts de ouf, Kaka et Cristiano Ronaldo ont offert un maximum de plaisir aux supporteurs de Bernabeu tandis que Manduca et Solari, oui, le frère de, ont fait plus que sauver l’honneur pour le petit poucet de la compétition, en scorant chacun un pion. Rayon buteur toujours, CR 7, avec son doublé, a permis à la triplette Benzema-Ronaldo-Higuain d’entrer dans l’histoire, puisqu’elle comptabilise désormais plus de 100 buts cette saison. Cocorico, également, suite à la nouvelle bonne prestation de Raphaël Varane qui, à défaut d’avoir eu beaucoup de travail défensif, a rendu une très belle copie au niveau de la relance et de la passe, avec un joli total de 71 passes réussies sur 74 tentées. Parler d’Euro serait peut-être prématuré, mais avec la convalescence d’Abidal, et le niveau de Méxes et même d’Adil Rami, l’ancien Lensois pourrait, avec Younès Kaboul, tirer son épingle du jeu. D’autre part, les bonnes prestations de Sahin et Kaka, couplées à l’apport constant de José Callejon, font du Real Madrid une équipe assez complète pour jouer sur tous les tableaux jusqu’à la fin de la saison. Le Bayern peut logiquement trembler tandis que les socios voient déjà se profiler un nouveau clasico.

Dur pour le Benfica

Une prestation qui aidera certainement les Français à comprendre pourquoi le Portugal devance désormais la France à l’indice UEFA. Auteurs d’un excellent match sur la pelouse de Chelsea, les joueurs du Benfica, pénalisés par l’exclusion précoce de Maxi Peirera pour un deuxième carton jaune, ont bien failli réaliser l’exploit. Dominateurs d’entrée de jeu et menés assez tôt dans le match suite à un pénalty de Frank Lampard, les coéquipiers d’Oscar Cardozo ont manqué d’efficacité et peuvent à leur tour, fustiger un arbitrage qui n’a pas vraiment été en leur faveur. Toujours aussi classe sur un terrain de football, Pablo Aimar a distribué les frissons et les caviars hier, au rythme de crochets aussi précis qu’un pas de tango. De leur côté, les joueurs de Chelsea sont toujours aussi tristes, et on aurait presque eu envie de filer une grille de Sudoku à Fernando Torres qui, malgré quelques occasions, s’est bien ennuyé ce mercredi. Et si ça rame devant, derrière, ça bosse. Une nouvelle fois à son avantage hier soir, Petr Cech affiche une forme aussi formidable que son français. Interviewé par Laurent Paganelli après la rencontre, l’ancien Rennais, qui a passé deux saisons dans l’Hexagone, parle mieux la langue de Molière que la moitié des joueurs de Ligue 1. Pas mal. Mais il faudra beaucoup plus pour pouvoir espérer quelque chose contre le FC Barcelone.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce qu'il y a, avec la Champion's, c'est qu'il n'y a jamais de surprise. Le favori passe toujours.

Surtout à partir des quarts.

Seules exceptions: l'Inter du Mou ou 2004.
En deux rencontres la défense du Bayern a concédé, 6 occasions net à Marseille (dont la plus net à 4-0)... toutes celles cadrées ont été arrêtées... (et on a un grand gardien ça joue).

Alors moi je veux bien que Boateng et Badsturber Alaba sont un peu inexpérimenté (quoi que les trois réunis c'est : 49 matchs de LDC, 56 sélections internationales)... que Badstuber est pas le plus rapide, que Boateng parait parfois un peu perturbé par le ballon (par contre Alaba désolé mais depuis qu'il joue arrière gauche il est pas loin d'être impériale)... mais vraiment je comprend pas la fixette sur la défense du Bayern... et au passage toute compétition confondue on est a environ 0.5 but encaissé/match contre 0.7 pour le Barça et 0.8 pour le Real...

Alors c'est clair que Neuer sauve la défense... mais la défense et Neuer joue ensemble, et je trouve personnellement que tous ça est assez stable, et que c'est ce qu'on a de plus stable depuis la fin de Kahn voir même depuis les blessures de Sagnol.
RahXephon Niveau : CFA
Cech, la classe, oui en général. Par contre, sur le but, il ne bouge pas d'un poil alors que le ballon est bien proche de lui... il a sa part de responsabilité. Mébon, Chelsea peut lui dire merci.

Chelsea/Barça, ça va être chiant mais chiaaaant.
ILOVEBAYERN
oui pas faux, mais (et je suis supporter du Bayern) la défense n'est pas le point fort du Bayern. En revanche, je ne crois pas qu'ils "tremblent" de peur devant le real. Ca va etre un super match, ou deux :)
Shuey, oui ça va faire deux supers matchs (peut être qu'il y aura un carton, car cela peut arriver...) Mais le Real ne me semble pas hors de portée du Bayern...

Sinon oui la défense du bayern n'est pas son point fort (sauf si on y ajoute le gardien...) mais de là à le pointer comme le point faible... je trouve que c'est excessif...

D'autant que le Bayern a un point faible plus prédominant, c'est la différence de profondeur de banc par rapport au Real (en gros le Real peut se permettre d'avoir des suspendus et des blessés, pour le Bayern cela deviendrait beaucoup plus problématiques).
Ca fera des demi finales intéressantes, surtout Real-Bayern.

Real-Bayern: je pense que le real sera légèrement favori, d'abord avec le match retour au bernabeu, et ils ont une défense et attaque un peu meilleure que les bavarois.
Si Di Maria est au top, je pense que l'attaque du real peut faire très mal.
Cela dit, un facteur peut faire mal au real: c'est le fait qu'ils n'ont pas vraiment rencontré de client sérieux sur cette compétition pour le moment. Ca me fait penser à certaines coupes du monde de rugby où les blacks giclaient en quarts ou demi faute de match difficile qui leur permette de se roder auparavant et de se confronter à une situation difficile, attention donc. Si le real fait un bon match aller ça devrait aller mais attention tout de même.
2 autres facteurs joueront:
- Le contexte sera tendu, parce que le bayern et le real ont tjs eu des relations houleuses et le Mou n'est pas particulièrement aimé, attention au pétage de plomb d'un Marcelo, Ramos ou Pepe qui pourrait laisser des traces
- Entre les demis finales, il y'a un clasico de liga qui pourrait affecter le match retour, d'abord parce qu'il devrait avoir une vraie importance pour la liga, et pourrait éprouver real et barça en vue d'un match retour si l'aller n'est pas décisif. Par ailleurs un mauvais score peut avoir un impact émotionnel négatif pour real (et barça aussi).
Le real reste favori mais attention.

Barça-Chelsea:
Même point déjà que pour le real concernant le clasico, mais je donne le barça favori.
Avant tout, je pense que Chelsea est un petit cran en dessous de l'équipe de 2009 qui était un rouleau compresseur, avec Essien, Ballack ou Lampard qui avaient été une épreuve physique comme le barça n'en a jamais subie, ils ont un peu perdu en puissance, et le barça a aussi appris à mieux jouer dans ce genre de matches, Xavi-Iniesta-Busquets sont plus aguerris face à ce genre de défis.
Par ailleurs, la défense de Chelsea a aussi un peu perdu, et peut souffrir si Messi, Sanchez et Cesc sont en forme devant.
La grande inconnue pour moi sera l'apport Torres, qui jouait souvent très bien face au barça, et surtout Mata, si ces deux sont en forme, le barça peut souffrir de leur complicité avec Drogba.
Je sens un 1-1 à l'aller et un 2-0 pour le barça au retour, mais attendons de voir.
Juju la Terreur Niveau : DHR
Je n'y pense pas une seule seconde mais se pourrait-il que Chelsea gagne enfin la C1, pendant leur pire saison depuis que mister Vodka est là?
Et avec un entraîneur voué à se faire remplacer par plus prestigieux?
Ca serait un comble, même si on sait tous que ça sera un club espagnol... encore
J'aimerais beaucoup que Chelsea tape le Barca, mais j'ai du mal à trouver des éléments me donnant foi ...
Franchement, la photo est horrible, parce que voir Kaka au milieu des autres pingouins, là, c'est comme voir une Ferrari garée sur le parking du Lidl de la Courneuve entre des Clio et des Fiat Multipla.
Lamps, ferme-la, ton club pourri ne vaut rien et il n'est en demie que pas l'operation du Saint-Esprit aka l'UEFA! Tu n'a honte de rien, sous-demer que tu es!
Vous l'avez mis bien profond au Benfica grace a un arbitrage honteux a l'aller comme au retour; l'UEFA voulait sa demie-pognon Chelski-FC Villar, elle l'aura!
Mais l'UEFA veut aussi le FC Villar en finale... et cette fois-ci elle n'aura meme pas besoin de depecher un envoye-special sur place habillé en noir, tant vous etes nullissimes, de vrais pipes (hormis les elements achetés par AVB) qui vont se faire violer par des nains nandrolonés.
Pour la premiere (et unique) fois de ma vie je vais souhaiter une (double) victoire du FC Nandrolone!
Enduis ton fion de vaseline...
Le résultat du foot OGM, quoi qu'à en lire certains il n'y a qu'une grande équipe.

Le Bayern du début de saison-avec un Scwheini au top- m'avait fait forte impression. Après sa déconvenue face à Bâle, le retour en forme (et en grâce) de Robben, Müller et autre Kroos, donne de nouveau un visage conquérant. La défense est certes souvent montré du doigt mais difficile de trouver un très bon équilibre quand on joue avec quatre attaquants, et qui ne font pas toujours le boulot défensif.

En tout cas, je pense que ce duel Bayern-Real sera plus équilibré que l'autre demi-finale.
C'est bien tu fais le beau derrière ton ordi, mais quand tu veux je t'arrache la gueule pauvre type
@Pepe
j'espère que tu as bien profité de l''occasion pour lâcher toute la haine pour ton prochain car je t'annonce officiellement que, dans 1 heure grand max, t'es dehors.
Adeus !
@ Lamps,

Chelsea a sa chance.

D'abord, c'est une p... d'équipe! Les Cech, Terry, Ivanovic, Lampard, Essien, Drogba, etc, ont formé un des meilleurs teams de la dernière décennie.

En 2008, je ne comprends toujours pas comment ils ont pu perdre face à United. Ils les ont bouffé tout le match durant.

Les nouveaux arrivés, les Mata, Torrès, Mereilles, Sturridge, c'est du top niveau.

Bon, l'équipe vieillit et n'a plus la grinta d'avant. Mais quelle expérience! Et puis, éliminer des équipes comme Naples ou Benfica, c'est pas donné à tout le monde. Des équipes joueuses. Comme le Barça.

Ensuite, d'un point de vue psychologique, Chelsea se sent lèsé par sa demi de 2009 face à ce même Barça. L'équipe aura une soif de revanche assez unique dans l'histoire de la compétition.

Au contraire, le Barça fera peut-être un complexe. D'autant qu'il n'est pas si flamboyant cette saison.

Le Barça est favori. Comme toujours. Mais ce ne sera certainement pas facile.
@Mario

T'oublies A.Cole sinon rien à redire.

Autant il a été moyen en début de saison, autant hier soir...
Marek Hamsik Niveau : National
Varane à l'euro, sans pournautany nier son talent, faut ptetr pas déconner quand meme.

@Pepe; si l'UEFA veut faire gagner Barcelone, qu'en est-il de de Madrid: une poule pas extra avec l'OL, L'ajax et Zagreb, un huitième contre une bonne équipe certes, mais largement à leur portée, le CSKA, et un quart de finale en carton contre L'Apoel...
"Joli" ? Vous trouvez ce big four "joli" ?


Entre le FC Franco et le FC Schutzstaffel et qui n'ont pas rencontré un seul adversaire valable, le FC Villarato qui tourne à un scandale arbitral par an, la maison de retraite de Ch€l$ki, ce big four n'a rien de "joli".
tu plaisantes mario là non??? Avant l'égalisation miraculeuse de lampard, y aurait pu avoir facile 3 ou 4-0 pour United en finale 2008...
Tu rigoles aussi devil007 ? Drogba qui claque une frappe en pivot sur le poteau, Lampard qui frappe en pivot sur la barre, etc.

Sinon ah oui la frappe de Carrick sel face à Cech, j'avoue...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Nenê, le caprice de star
4 24