1. //
  2. // 1.HNL
  3. // NK Istra 1961

Un jeune Croate décède sur un terrain

Modififié
7 13
Le football croate est en deuil. À seulement 23 ans, Alen Pamić, le milieu du NK Istra 1961, est décédé en plein match à la suite d'un malaise cardiaque. Si les détails du drame ne sont pas connus, le jeune Croate se serait effondré sur le terrain, et n'aurait pas pu être réanimé par les secours.

Formé dans son pays, Alen Pamić avait rejoint le Standard de Liège en 2010, où il avait déjà été victime d'un arrêt cardiaque juste avant un match espoir entre le Standard et Zulte Waregem. Le père de son équipier Arnor Angeli lui avait alors porté les premiers soins sur le terrain et l'avait sauvé.

À la suite de cet accident, son contrat avec le club belge avait été rompu, mais le joueur avait souhaité poursuivre sa carrière. Il s'était alors engagé avec le NK Istra 1961 en 2011, une équipe de première division croate dont son père Igor Pamić – ancien international – est l'entraîneur.

Un père qui a donc vécu la pire des scènes imaginables... CC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Oh putain je n'ose imaginer la souffrance du père... Perdre un enfant est la pire chose qui puisse arriver, cela ne respecte pas le cycle de la vie. D'abord les parents puis les enfants, moi même étant jeune papa j'espère ne jamais vivre ce cauchemar.
Putain*, la news badante. Pensées pour sa famille et ses amis.
Sabaka i kochka Niveau : District
La vision du père de voir son fils mourir ... Je ne sais pas quelles étaient les conclusions des tests effectués aux standard, mais s'ils ont rompu son contrat, ça devait pas être bon. Putain de passion!
très triste mais bon en même temps quand t'as un antécédent comme ça tu fais des examens plus poussés avec un grand spécialiste si vraiment tu veux pas arrêter.
message a nostalfoot of course
Vive l'inconscience... autant le père que le fils sont des idiots !! la pauvre mère...
3 accidents cardiaques durant sa (jeune) carrière, il n'y a vraiment personne qui s'est dit qu'il fallait qu'il s'arrête pour son bien? La mort, c'est triste, mais quand, en plus, elle aurait pu être évitée…
Très triste.
Je suis quand même très surpris qu'après avoir frôlé la mort et été déclaré apparemment inapte au sport de haut niveau, le drame survienne. Ca m'interroge quand même, quand on devine la complexité manifeste des tests cardiaques, sur la fiabilité des examens effectués pour en arriver là. Ca vous ferait pas flipper de revoir Mvuemba sur un terrain?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 13