En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Foot & Patrimoine
  2. // Un homme, un stade

Un homme, un stade : Félix Bollaert

En France, tout le monde connaît le nom de Félix Bollaert, associé à jamais à celui du RC Lens. Paternaliste et rusé, l'ancien directeur de la société des Mines a très vite compris l'intérêt que pouvait avoir le football au milieu des corons.

Modififié
C'est la triste vérité : l'homme qui a donné son nom à l'enceinte du RC Lens est un Lillois. Mais pas de panique, « sauf la naissance, tout le reste peut s'acquérir par le talent, le savoir, l'intelligence, le génie » , dédouane Dostoïevski. Il faut donc laisser le bénéfice du doute au jeune Félix Bollaert, qui arrive à Lens en 1856 pour y passer son enfance, dans l'ombre de son père Édouard, qui figure parmi les fondateurs de la société des mines de la ville. Issu d'une lignée d'industriels et de financiers de la région, Félix va très vite faire valoir son sens du devoir et du mimétisme. Après avoir obtenu son baccalauréat, il entre en 1876 à Polytechnique, comme son père, et enchaîne avec l'École nationale supérieure des mines de Paris, comme son père. Entre tout ça, pas la moindre trace d'une crise d'adolescence.

Ascension programmée


Tandis qu'Édouard gère les mines de Lens d'une main de fer, le jeune diplômé va se faire les dents en Belgique pendant cinq ans. Au contact des mineurs du Hainaut, ce dernier comprend que le développement de l'industrie passe par le bien-être des ouvriers. Cette intuition est plus tard confirmée en 1893, quand son père, confronté à une grève générale, licencie 600 employés du jour au lendemain. Davantage porté sur le dialogue, le fils s'emploiera toute sa vie à ménager la force de travail du bassin minier, adoptant volontiers discours conciliants et attitude paternaliste. Avec une limite : celle du bénéfice. « Sans aucun doute, sa femme et lui étaient-ils charitables, mais ils n’en ont jamais oublié leurs affaires ni celles des mines de Lens » , détaillait l'historien Bernard Ghienne, récemment décédé, dans La Voix du Nord.

En cette fin de XIXe siècle, la moustache se porte longue et l'industrialisation est en plein essor. Félix revient à Lens, à la tête du service commercial. Très vite, il parvient à nouer de nombreux partenariats dans la région. Grâce à lui, racontait Bernard Ghienne, « la Société des mines diversifie ses activités, crée des usines chimiques, prend des participations dans des entreprises de câblerie » . En 1887, son mariage avec Marthe Le Gavrian, fille du député du Nord Paul Le Gavrian, programme une ascension inéluctable dans la région. Cette dernière est cependant freinée en 1898 par la mort de son père, à l'âge de quatre-vingt-cinq ans. À cette date, la société des mines de Lens est l'une des plus grandes entreprises de France. Elle regroupe près de 10 000 salariés et produit 2,7 millions de tonnes de charbon par an.

Paternalisme catholique


Membre du conseil d'administration, Félix Bollaert convainc petit à petit le nouveau directeur, Élie Reumaux, de l'importance des œuvres sociales. Pour lutter contre la mortalité infantile, il crée en 1902 le service de la « goutte de lait » , qui distribue gratuitement soins et alimentation aux nourrissons. Par la suite, il dote progressivement les corons de terrains de jeux, de dispensaires, d'écoles élémentaires, d'églises et de chapelles. Philanthrope ? Oui et non. Le but est avant tout de maintenir le mineur dans sa cité, afin de l'empêcher de fréquenter les troquets où se fomentent les conversations revendicatives qui font si peur aux patrons. « Dès avant la guerre, il avait donné la preuve de ce qu’on pouvait attendre de son grand cœur et de sa belle intelligence » , tranchait Marcel Decroix, le président de la Société des sciences de l’agriculture de Lille, dans son éloge funèbre.


Mais la guerre arrive, avec son cortège de mauvaises nouvelles et de chamboulements. Âgé de cinquante-huit ans, Félix est mobilisé sur le front de l'Artois, en tant que capitaine d'artillerie. Rapidement blessé, il est rapatrié à Paris, au ministère de l'armement. Son épouse est ambulancière et porte secours aux blessés. Au sortir de la guerre, tous deux seront décorés. Désormais commandant de la légion d'honneur, Félix revient à Lens en 1919, sans se douter du carnage. Envahie puis occupée, pilonnée pendant quatre ans par les obus, sa ville de cœur a pratiquement été rayée de la carte, tout comme la mine, détruite et inondée. Pour l'industriel, le coup est rude. « Le résultat de plus d’un demi-siècle de travail avait disparu. Tout était à refaire » , résumait Marcel Decroix.

Rivalité politique


Accablé mais inlassable, Félix Bollaert refuse d'abandonner l'œuvre d'une vie. En bon artisan, il organise la remise en route de l’exploitation. Progressivement, l'activité reprend, doucement d'abord, puis à un rythme effréné. En moins de quatre ans, près de 12 000 logements ouvriers sont bâtis, avec les mêmes idées sociales et progressistes en toile de fond. « La période est favorable au couple Bollaert-Le Gavrian qui investit dans la restauration des sociétés musicales, des associations sportives et celles de jardinage » , retraçait Bernard Ghienne. Nommé président de la compagnie des mines en 1922, le fils exauce tardivement les espoirs de son père. Mais sa notoriété est si grande auprès des ouvriers qu'on se demande parfois en ville qui de lui ou du député-maire Alfred Maës, leader du syndicat des mineurs, a le plus d'influence.

Au tournant des années 30, la rivalité que se livrent les deux hommes va se cristalliser. Félix Bollaert contrôle la majorité des terrains en marge de la cité, où il a établi les nouveaux bureaux de sa société. La reconstruction terminée, la compagnie est devenue une véritable ville dans la ville. Elle possède maintenant son propre réseau ferroviaire, ses usines électriques, ses écoles, ses logements, ses coopératives, ses églises et ses salles des fêtes. Ne lui manque plus qu'un stade, pour concurrencer celui de l'avenue Raoul Briquet, où brille un club régional largement subventionné par la mairie : le Racing club Lensois, qui fait la fierté et la popularité de son concurrent Alfred Maës.

Opium du peuple


Symbole de la puissance et de la volonté d'indépendance de la compagnie, la construction du « stade des mines » démarre en 1929 sous les critiques de La Tribune des Mineurs. En ces temps de crise financière, le journal du syndicat reproche « des dépenses folles et inutiles » . Mais pour Felix Bollaert, c'est un moyen efficace d'apaiser les ouvriers qui grognent. Fin tacticien, il confie aux 180 chômeurs de la fosse 5 la construction de cet immense complexe sportif, composé d'un terrain principal, d'une piste d'athlètisme et de gradins d'une capacité de 7000 places. Après quatre ans de travaux, ce dernier est finalement inauguré le 18 juin 1933, dans une ambiance de liesse, en compagnie d'Alfred Maës, qui ne peut que constater la modernité du complexe.

Le coup fatal va être porté dans la foulée. Le 10 mars 1934, une réunion est organisée entre les représentants de la Société des mines et les dirigeants du RCL. Félix Bollaert explique en substance que la compagnie des mines est prête à remplacer la ville et à subventionner le club. Il offre à l’équipe première ses nouvelles installations et propose à tous les joueurs du RCL un emploi dans la société. La proposition, généreuse, est acceptée. Alfred Maës ne le sait pas encore, mais il est vaincu. La nouvelle est pour lui un coup de poignard. Par la suite, sa fureur sera telle qu'il refusera toujours d'assister à un match de « l'équipe de la compagnie » . En représailles, plus aucune aide ne sera apportée par la ville au RCL jusqu'au début des années cinquante.

L'aventure professionnelle


Qu'importe, Félix Bollaert a de l'argent, beaucoup d'argent, et peu de temps à vivre. Enthousiaste, il décide de suivre son instinct et de se lancer dans l'aventure du football professionnel, comme Peugeot l'a fait deux ans avant à Sochaux. Le 26 août 1934, lors de la première journée du championnat de deuxième division, le Racing Club de Lens concède le match nul 2-2 à domicile contre le Racing Club de Calais. Dans les rapports de match, les journalistes parisiens font état d'une ferveur indescriptible, qui sera la marque de fabrique du club à travers les âges. Les termes « sang et or » , « passion » et « charbon » deviennent indissociables. Satisfait de son coup de maître, Félix Bollaert peut mourir le sourire aux lèvres le 26 décembre 1936, à l'âge de quatre-vingt-un ans. Le lendemain de sa mort, la compagnie lui rendra hommage en rebaptisant le stade des mines à son nom, au milieu des corons.

Comment aurait pu s’appeler le stade Bollaert-Delelis :


  • Le parc Hafiz Mammadov. Si seulement il n'avait pas manqué dix-sept millions d'euros.

  • Le stade Toifilou Maoulida. Parce qu'à Lens, on aime vraiment beaucoup les banderoles.

  • Le Welsh stadium. 21,3% de personnes en surpoids dans la région au dernier recensement, ça se respecte.

  • Le stade de la ducasse. Ici, on donne des points gratuits.

  • La Stéphane Rotenberg Arena. L'animateur est né à Lens en 1967, et il faudrait bien que la municipalité finisse par lui rendre hommage.



    Par Christophe Gleizes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 18:47 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus il y a 1 heure Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding Hier à 15:21 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
    il y a 2 heures La roulette insolente de JK Augustin 17 il y a 4 heures À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 11 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 12
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 11 Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 31 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 4 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 15 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12