1. // Foot & Patrimoine
  2. // Un homme, un stade

Un homme, un stade : Artemio Franchi

Souvent, derrière le nom d’un stade, se trouve celui d’un homme. Le stade Artemio-Franchi de Florence honore l’un des dirigeants les plus influents et emblématiques de l’histoire du football italien. Un homme qui semblait même promis à la présidence de la FIFA. Avant de trouver soudainement la mort en 1983, au détour d’un virage.

Modififié
C’était un homme complexe, admiré et révéré pour ses succès, à la fois entrepreneur, féru de ballon et politicien aux ambitions dévorantes. Mais avant d'être un dirigeant qui a côtoyé les sommets du football transalpin puis européen, Artemio Franchi était un Toscan pur jus.

Mi-florentin, mi-siennois


Né en 1922 à Florence de parents originaires de Sienne, deux villes qui se disputent la paternité de son héritage, Artemio Franchi a aimé sincèrement et durablement les deux cités toscanes, intimement liées à son identité et à son épanouissement familial comme professionnel. C’est à Florence que Franchi effectue de brillantes études d’économie et rencontre son épouse, avec qui il aura deux enfants. C’est également dans la capitale toscane qu’il crée, avec ses associés, la société pétrolière Angelo Bruzzi, entreprise qui le met définitivement à l’abri du besoin et lui permet de se consacrer pleinement à sa passion : le football. Un amour du ballon qui le pousse même à suivre une formation d’arbitre malgré les réticences de son épouse et à s’user les crampons pour faire la loi sur les pelouses de matchs de troisième division italienne. Florence est aussi le théâtre de la première expérience de dirigeant d’Artemio dans l’univers du football, puisqu’il devient secrétaire général de la Fiorentina de 1949 à 1951. Mais Sienne est la ville de son père, qui lui a transmis sa passion dévorante du Palio, cette course de chevaux spectaculaire opposant divers quartiers historiques de la ville. Une discipline pour laquelle Artemio a endossé la fonction symbolique de capitaine du quartier de contrada della Torre. Le Palio est d’ailleurs intimement lié à sa disparition, puisque c’est alors qu’il se rendait en voiture pour observer un jockey qu’Artemio Franchi trouve la mort, victime d’un accident de la route.

Politicien habile et ambitieux réformateur


Si Artemio Franchi est devenu une figure aussi fondamentale du football transalpin, c’est bien grâce à son habileté politique hors du commun, qui lui a permis de se construire une carrière ascensionnelle, jusqu’aux plus hautes sphères du football mondial. Président de 1959 à 1967 de la Lega Pro, l'équivalent de la D3 italienne, dont il modernise et professionnalise le fonctionnement, Franchi milite en parallèle activement à la construction de Coverciano, le Clairefontaine à l’italienne, désormais sanctuaire de l’équipe nationale. Un succès qui lui permet de prendre la tête de la délégation de l’équipe nationale de football italienne lors des Coupes du monde de 1962 et 1966. L’échec de la Nazionale lors des deux tournois fragilise la direction en place, ce qui lui permet d'être élu à la tête de la Fédération italienne de football en 1967.

Il y démontre qu’il n’est pas seulement un dirigeant qui a une maîtrise remarquable des arcanes du pouvoir du football transalpin, mais aussi un réformateur aux idées tranchées. Il décide notamment de fermer les frontières de la Serie A aux joueurs étrangers, afin que les clubs italiens fassent prioritairement évoluer des talents issus du vivier national. Un pari gagnant sur toute la ligne : la Squadra Azzurra remporte non seulement l’Euro 1968, mais atteint également la finale de la Coupe du monde 1970, notamment après avoir remporté l’un des plus grands matchs de l’histoire face à la RFA de Beckenbauer. Fort de ces succès, Franchi est élu à la présidence de l’UEFA en 1973, poste qu’il occupera jusqu’à sa mort et qu’il cumulera avec celui de président de la Fédération italienne jusqu’en 1980, exception faite d’un intermède de deux ans de 1976 à 1978.

Glorieux héritage


Il tisse ainsi sans surprise des liens avec le sulfureux président de la FIFA João Havelange, qui en fait son favori pour lui succéder à la tête de l’instance suprême. Et le décrit comme « un homme de sport et un politicien de premier plan qui connaissait tous les problèmes de chaque Fédération, et vers lequel tous se tournaient pour chercher encouragements et conseils » . Mais si la réputation d’Havelange restera à jamais entachée par le scandale des pots-de-vin qu’il est soupçonné d’avoir touchés dans le cadre de la vente des droits marketing des Mondiaux de football, celle de Franchi reste encore aujourd’hui relativement intacte.

Sa démission de la Fédération italienne de football en 1980, faisant suite au scandale du Totonero, portera atteinte à une image jusqu'alors préservée, mais son patronyme restera vierge de tout lien avec l’affaire. Dans une interview au quotidien argentin La Nación en 2016, Sepp Blatter accusait également Franchi d’avoir mis en place un système de trucage des tirages au sort lorsqu’il dirigeait l’UEFA, sans que rien ne soit jamais prouvé par la justice. En définitive, insuffisant pour réellement entacher l’image d’Artemio Franchi. Dont le nom est depuis 1993 celui du stade de la Fiorentina. Deux ans auparavant, un autre club avait aussi renommé son stade pour honorer l’ex-président de l’UEFA : l’AC Siena. Comme un symbole que l’héritage d’Artemio Franchi restera à jamais inscrit dans l’ADN des deux cités et de cette Toscane qu’il n’a jamais cessé d’aimer.

Comment aurait pu s’appeler le stade Artemio-Franchi


  • Le stade Gabriel Batistuta : 207 buts en 333 matchs officiels avec la Viola, idole absolue des tifosi, élu joueur du siècle du club. À Florence, il y a Batigol et puis il y a les autres.

  • Le stade Nicolas-Machiavel : on ne pas se mentir, le pragmatisme et le cynisme de Nicolas l’auraient sans doute amené à supporter la Juve ou un des deux clubs de Milan. Il n’en reste pas moins l'un des plus illustres Florentins, dont acte.

  • Le stade aux bons projos : par solidarité avec Sébastien Frey, portier de la Viola pendant six ans, qui s’est vu pourrir sa carrière internationale à cause des projecteurs un peu trop éblouissants du stade de Kiev, lors d’une sale soirée de novembre 2007. À Florence, ils savent régler correctement la luminosité, bordel.

  • Le stade Nazionale : Si l'équipe d'Italie n'a pas de stade emblématique à l'image du Stade de France, elle a su faire de l'Artemio-Franchi une forteresse imprenable. En vingt-cinq matchs disputés dans l'enceinte, la Squadra Azzurra totalise dix-neuf victoires pour six nuls et aucune défaite.

  • Le stade Florence Foresti, le stade Florence Welsh, le stade Florence Kelley, le stade Florence Aubenas, le stade Florence Arthaud : parce que Florence, ce n'est pas seulement une ville, c’est aussi un chouette prénom. Des recherches astrologiques très sérieuses l’ont prouvé, les Florence «  débordent d’énergie... sont charismatiques et impressionnent par leur volonté de détermination » . CQFD.



    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Go on the piss with Georgie Niveau : District
    Il se démonte pas le Sepp
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Note : 4
    Quand on se souvient des grands joueurs passés par la Fiorentina, il y a une chose frappante, c'est le nombre de joueurs classe et élégants (sur le terrain) :
    Batistuta, Baggio, Antognoni, Julinho, Amarildo, Socrates, Rui Costa, Passarella, Bertoni, Kurt Hamrin, Petrone, Mijatovic, Brian Laudrup, De Sisti, Graziani, Chiesa, Nuno Gomes, Effenberg, Berti, Gren...

    Sacrée liste quand même ! Pas pour rien que j'aime ce club...
    Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 2 heures Valdés lance sa société de production 1
    il y a 4 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 8
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
    mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4