1. // Foot & Patrimoine
  2. // Un homme, un stade

Un homme, un stade : Ange Casanova

Souvent, derrière le nom d'un stade, se trouve celui d'un homme. Une figure éminente de la ville ou du club. Ange Casanova, lui, était une vision à lui seul avec une gueule et des idées novatrices. En l'espace de cinquante ans, l'homme a construit ce qu'est progressivement devenu le Gazélec Ajaccio avant de fermer les yeux un jour de match, en 1998. Laissant son héritage.

Modififié
Le silence est glaçant. Il fait gris, froid, et rien ne sera plus comme avant. Le silence est pesant, il est lourd, et la minute de silence est interminable. Jamais Mezzavia n'aura autant manqué de chaleur. Tout le monde a la tête baissée face à un idéal qui vient de s'éteindre. À quelques kilomètres des piliers du stade qui porte son nom depuis quatre ans, Ange Casanova a fermé les yeux. Définitivement. Le 24 mars 1998, un mercredi où le Gazélec recevait l'US Raon l'Étape pour la vingt-huitième journée du championnat de National. Sept cents personnes se déplaceront sur le côté de la route de Mezzavia pour rendre hommage à celui qu'ils décrivent encore aujourd'hui comme un repère. Car ici, tout le monde le sait : sans lui, rien n'aurait été possible. Sans lui, le Gazélec et le FCA n'auraient pas fusionné au début des années 60. Sans lui, Pierre Cahuzac n'aurait peut-être pas écrit les plus belles pages du football corse et ne serait peut-être jamais devenu l'entraîneur mythique du Sporting finaliste de la Coupe de l'UEFA en 1978. Et sans lui, il n'y aurait pas eu de championnats de France amateurs soulevés en Corse à la fin des sixties, de club omnisports, d'esprit populaire. Ange Casanova, c'était un peu de tout ça.

Kopa, CGT et Mezzavia


Casanova était avant tout un idéaliste. Un homme dopé à l'égalité, à la fibre populaire et au don de soi pour le succès collectif. Il était un enfant des années 20, le fils d'une île de caractère où il passait de longues après-midi à jouer au foot avec ses amis. Sous les couleurs de l'ACA d'abord, puis de l'Olympique ajaccien. Il rêvait d'une société juste dans son bureau de l'EDF où il était cadre, responsable syndical CGT et défenseur des valeurs communistes face à la bourgeoisie de l'ACA et ses idées tirées du bonapartisme. Ange Casanova mit alors sur pied le Gazélec Ajaccio en 1956, une équipe corpo composée de gars agents EDF-GDF au quotidien. Le club survit grâce aux œuvres sociales de Gaz de France, et Casanova imagine une impensable fusion avec le FC Ajaccio – aka Le Bistro – pour contrer l'ACA. L'idée est simple : des idées, un club et un mariage avec la cause des quartiers populaires d'Ajaccio. On est alors en 1960, au fond du Claridge, un bar de la ville.

« On n'était pas nombreux. Le FCA était un petit club ajaccien. Au milieu, il y avait forcément un peu de politique. Le Gazélec était un club de communistes, et nous, on était plus bonapartistes, la droite de l'époque. Mais ce jour-là, c'était avant tout des hommes qui parlaient entre eux. L'objectif était de faire opposition à l'ACA, mais surtout de se débarrasser des Bastiais » , explique aujourd'hui Charles Contiliani, l'un des signataires de la fusion côté FCA. Le bébé est né, il s'appelle GFCA et jouera en rouge et bleu, les couleurs du FC Ajaccio avec le surnom de Gazélec. « Les joueurs, les dirigeants, les supporters tiraient tous dans le même sens. Nous avions réussi à embaucher quatre-vingts agents EDF et contribué à faire de beaucoup de nos joueurs des hommes dans toutes les acceptions du terme » , expliqua alors Ange Casanova, un homme à l'influence affirmée à l'époque, un gars des grèves souvent aussi. Casanova est alors le secrétaire général du nouveau club.

Il en deviendra rapidement le bâtisseur. Car tout est à construire, à commencer par un stade. Une enceinte qui va être montée en un été. Quelques semaines où « ce sont nos joueurs avec, en tête, leur entraîneur Pierre Cahuzac qui ont dressé les grillages, aménagé et peint les vestiaires, planté et entretenu la pelouse. Ce stade, c'est notre maison, notre œuvre. Celle d'une vraie famille » , détaillera Casanova. Mezzavia devient alors rapidement un bastion, un endroit où personne ne gagne, où l'ambiance est bouillante, où l'on ne veut même plus venir jouer, un temps. C'est aussi son âme, son esprit, son ADN. Un moteur qui emmènera le Gazélec à quatre titres de champion de France amateur à Versailles entre 63 et 68. Des années qui vont faire naître un nouveau visage : celui d'un croupier parisien devenu directeur de cercle, ancien prof au Maroc et à la gouaille certaine. Il s'appelle Fanfan Tagliaglioli et est aujourd'hui le président d'un club qu'il a rejoint comme représentant à Paris en 1970. Pris d'émotion, il se rappelle : « Ange Casanova était un homme de valeur, un mec bien. Je suis fier de l'avoir connu, c'est un modèle et jusqu'à sa mort, il venait souvent me voir à Mezzavia me donner des conseils. » Au point que le 16 juillet 1994, sous les yeux de Cahuzac et Kopa, Mezzavia va devenir le stade Ange-Casanova pour qu' « Ange en profite de son vivant » . Une attention qui va gêner Casanova, qui ne souhaite pas dépasser de son club et qui trouve « injuste de mettre une seule personne sous les feux de la rampe. On reste toujours un peu prisonnier de son passé » .

Le totem Fanfan Tagliaglioli


Cette scène raconte beaucoup de l'homme Ange Casanova. Une figure discrète, calme et effacée. Un penseur, un analyste et quelqu'un qui « ne parlait jamais dans le vide » selon Antoine Exiga, le président de la section volley du GFCA. Car Casanova avait surtout installé un véritable groupe avec une quinzaine de filières sportives, du volley au hand en passant par l'athlé. « Ici, tout le monde avait du respect pour lui. On venait toujours chercher ses conseils. Sa force était d'avoir une vision du sport totalement désintéressée » , complète Exiga. Ange Casanova expliquait souvent qu'il ne voulait pas du professionnalisme, que « l'argent n'était pas le remède. Il a peu à peu tout pourri, et si, par la suite, nous y sommes aussi venus par la force des choses, c'était à des tarifs dérisoires par rapport à d'autres clubs. (...) Nous avons été champions de France sans donner un seul centime de prime aux joueurs. » Durant son existence, il refusera alors les propositions nationales d'accéder à la seconde division au point de laisser l'ACA filer. Sa mort, en 98, marquera d'ailleurs une bascule dans le foot corse, voyant l'ACA terminer champion de National avec vingt points d'avance sur le Gazélec. Comme une fin de règne. Dix-huit ans plus tard, le Gazélec d'Ange Casanova a plongé la tête dans l'amateurisme du professionnalisme. En Ligue 1 l'an dernier pour la première fois de son histoire, en Ligue 2 de nouveau cette saison. Dans l'entourage du club, on affirme que « l'esprit a été conservé » malgré les montées successives. Fanfan, lui, est toujours là. Comme un totem.

Comment aurait pu s'appeler le stade Ange-Casanova :


  • Le stade Pierre Cahuzac. Pour la légende, pas pour son fils, autre légende mais aussi aventurier à bandeau.

  • Le stade Pascal Olmeta. Pour se souvenir de Pointers sur bécasse en Corse.

  • Le stade Tino Rossi. Parce qu'on n'oublie pas un monument qui a été le premier chanteur à gratter un disque d'or en chantant la gloire du père Noël.

  • Le stade Roger Grosjean. Un homme de racines.

  • L'Alizée Stadium. Parce qu'on n'oubliera jamais ton hold-up, Jérémy Chatelain.



    Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB, sauf ceux d'Ange Casanova, tirés de Corse-Matin.
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Lehibou15 Niveau : DHR
    Une série d'articles qui fait bien plaisir ! Je vais m'empresser d'aller dévorer les autres ! ^^
    il y a 10 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10 Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
    jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11