1. // Foot & Patrimoine
  2. // Un homme, un stade

Un homme, un stade : Ange Casanova

Souvent, derrière le nom d'un stade, se trouve celui d'un homme. Une figure éminente de la ville ou du club. Ange Casanova, lui, était une vision à lui seul avec une gueule et des idées novatrices. En l'espace de cinquante ans, l'homme a construit ce qu'est progressivement devenu le Gazélec Ajaccio avant de fermer les yeux un jour de match, en 1998. Laissant son héritage.

Modififié
Le silence est glaçant. Il fait gris, froid, et rien ne sera plus comme avant. Le silence est pesant, il est lourd, et la minute de silence est interminable. Jamais Mezzavia n'aura autant manqué de chaleur. Tout le monde a la tête baissée face à un idéal qui vient de s'éteindre. À quelques kilomètres des piliers du stade qui porte son nom depuis quatre ans, Ange Casanova a fermé les yeux. Définitivement. Le 24 mars 1998, un mercredi où le Gazélec recevait l'US Raon l'Étape pour la vingt-huitième journée du championnat de National. Sept cents personnes se déplaceront sur le côté de la route de Mezzavia pour rendre hommage à celui qu'ils décrivent encore aujourd'hui comme un repère. Car ici, tout le monde le sait : sans lui, rien n'aurait été possible. Sans lui, le Gazélec et le FCA n'auraient pas fusionné au début des années 60. Sans lui, Pierre Cahuzac n'aurait peut-être pas écrit les plus belles pages du football corse et ne serait peut-être jamais devenu l'entraîneur mythique du Sporting finaliste de la Coupe de l'UEFA en 1978. Et sans lui, il n'y aurait pas eu de championnats de France amateurs soulevés en Corse à la fin des sixties, de club omnisports, d'esprit populaire. Ange Casanova, c'était un peu de tout ça.

Kopa, CGT et Mezzavia


Casanova était avant tout un idéaliste. Un homme dopé à l'égalité, à la fibre populaire et au don de soi pour le succès collectif. Il était un enfant des années 20, le fils d'une île de caractère où il passait de longues après-midi à jouer au foot avec ses amis. Sous les couleurs de l'ACA d'abord, puis de l'Olympique ajaccien. Il rêvait d'une société juste dans son bureau de l'EDF où il était cadre, responsable syndical CGT et défenseur des valeurs communistes face à la bourgeoisie de l'ACA et ses idées tirées du bonapartisme. Ange Casanova mit alors sur pied le Gazélec Ajaccio en 1956, une équipe corpo composée de gars agents EDF-GDF au quotidien. Le club survit grâce aux œuvres sociales de Gaz de France, et Casanova imagine une impensable fusion avec le FC Ajaccio – aka Le Bistro – pour contrer l'ACA. L'idée est simple : des idées, un club et un mariage avec la cause des quartiers populaires d'Ajaccio. On est alors en 1960, au fond du Claridge, un bar de la ville.

« On n'était pas nombreux. Le FCA était un petit club ajaccien. Au milieu, il y avait forcément un peu de politique. Le Gazélec était un club de communistes, et nous, on était plus bonapartistes, la droite de l'époque. Mais ce jour-là, c'était avant tout des hommes qui parlaient entre eux. L'objectif était de faire opposition à l'ACA, mais surtout de se débarrasser des Bastiais » , explique aujourd'hui Charles Contiliani, l'un des signataires de la fusion côté FCA. Le bébé est né, il s'appelle GFCA et jouera en rouge et bleu, les couleurs du FC Ajaccio avec le surnom de Gazélec. « Les joueurs, les dirigeants, les supporters tiraient tous dans le même sens. Nous avions réussi à embaucher quatre-vingts agents EDF et contribué à faire de beaucoup de nos joueurs des hommes dans toutes les acceptions du terme » , expliqua alors Ange Casanova, un homme à l'influence affirmée à l'époque, un gars des grèves souvent aussi. Casanova est alors le secrétaire général du nouveau club.

Il en deviendra rapidement le bâtisseur. Car tout est à construire, à commencer par un stade. Une enceinte qui va être montée en un été. Quelques semaines où « ce sont nos joueurs avec, en tête, leur entraîneur Pierre Cahuzac qui ont dressé les grillages, aménagé et peint les vestiaires, planté et entretenu la pelouse. Ce stade, c'est notre maison, notre œuvre. Celle d'une vraie famille » , détaillera Casanova. Mezzavia devient alors rapidement un bastion, un endroit où personne ne gagne, où l'ambiance est bouillante, où l'on ne veut même plus venir jouer, un temps. C'est aussi son âme, son esprit, son ADN. Un moteur qui emmènera le Gazélec à quatre titres de champion de France amateur à Versailles entre 63 et 68. Des années qui vont faire naître un nouveau visage : celui d'un croupier parisien devenu directeur de cercle, ancien prof au Maroc et à la gouaille certaine. Il s'appelle Fanfan Tagliaglioli et est aujourd'hui le président d'un club qu'il a rejoint comme représentant à Paris en 1970. Pris d'émotion, il se rappelle : « Ange Casanova était un homme de valeur, un mec bien. Je suis fier de l'avoir connu, c'est un modèle et jusqu'à sa mort, il venait souvent me voir à Mezzavia me donner des conseils. » Au point que le 16 juillet 1994, sous les yeux de Cahuzac et Kopa, Mezzavia va devenir le stade Ange-Casanova pour qu' « Ange en profite de son vivant » . Une attention qui va gêner Casanova, qui ne souhaite pas dépasser de son club et qui trouve « injuste de mettre une seule personne sous les feux de la rampe. On reste toujours un peu prisonnier de son passé » .

Le totem Fanfan Tagliaglioli


Cette scène raconte beaucoup de l'homme Ange Casanova. Une figure discrète, calme et effacée. Un penseur, un analyste et quelqu'un qui « ne parlait jamais dans le vide » selon Antoine Exiga, le président de la section volley du GFCA. Car Casanova avait surtout installé un véritable groupe avec une quinzaine de filières sportives, du volley au hand en passant par l'athlé. « Ici, tout le monde avait du respect pour lui. On venait toujours chercher ses conseils. Sa force était d'avoir une vision du sport totalement désintéressée » , complète Exiga. Ange Casanova expliquait souvent qu'il ne voulait pas du professionnalisme, que « l'argent n'était pas le remède. Il a peu à peu tout pourri, et si, par la suite, nous y sommes aussi venus par la force des choses, c'était à des tarifs dérisoires par rapport à d'autres clubs. (...) Nous avons été champions de France sans donner un seul centime de prime aux joueurs. » Durant son existence, il refusera alors les propositions nationales d'accéder à la seconde division au point de laisser l'ACA filer. Sa mort, en 98, marquera d'ailleurs une bascule dans le foot corse, voyant l'ACA terminer champion de National avec vingt points d'avance sur le Gazélec. Comme une fin de règne. Dix-huit ans plus tard, le Gazélec d'Ange Casanova a plongé la tête dans l'amateurisme du professionnalisme. En Ligue 1 l'an dernier pour la première fois de son histoire, en Ligue 2 de nouveau cette saison. Dans l'entourage du club, on affirme que « l'esprit a été conservé » malgré les montées successives. Fanfan, lui, est toujours là. Comme un totem.

Comment aurait pu s'appeler le stade Ange-Casanova :


  • Le stade Pierre Cahuzac. Pour la légende, pas pour son fils, autre légende mais aussi aventurier à bandeau.

  • Le stade Pascal Olmeta. Pour se souvenir de Pointers sur bécasse en Corse.

  • Le stade Tino Rossi. Parce qu'on n'oublie pas un monument qui a été le premier chanteur à gratter un disque d'or en chantant la gloire du père Noël.

  • Le stade Roger Grosjean. Un homme de racines.

  • L'Alizée Stadium. Parce qu'on n'oubliera jamais ton hold-up, Jérémy Chatelain.



    Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB, sauf ceux d'Ange Casanova, tirés de Corse-Matin.
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Lehibou15 Niveau : CFA2
    Une série d'articles qui fait bien plaisir ! Je vais m'empresser d'aller dévorer les autres ! ^^
    vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
    Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor 1 Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54 Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12
    samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2