1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe C
  3. // Japon/Grèce (0-0)

Un Grec sauce samouraï bien fade

Malgré une supériorité technique flagrante, le Japon n'est pas parvenu à l'emporter face à la Grèce (0-0). Contre des Grecs réduits à 10 avant la mi-temps, les hommes de Zaccheroni n'ont jamais pu changer de rythme. La Colombie est déjà qualifiée.

Modififié
1 24

Japon - Grèce
(-1--1)


Au bout d'une semaine de compétition et une bonne vingtaine de rencontres plus tard, on ferait presque la fine bouche devant un Iran - Nigeria ou ce Japon - Grèce. Et pourtant, malgré des enchaînements nippons qui laissaient présager bien mieux qu'un triste 0-0, la dernière rencontre de la journée s'est achevée sans le moindre but. Un résultat terrible tant l'équipe du Japon semblait en mesure de l'emporter ce soir à l'Arena das Dunas de Natal. Malgré une supériorité technique indéniable, les Japonais ont longtemps peiné à relever le défi physique proposé par l'équipe grecque. À 11 contre 10 durant toute la deuxième mi-temps, ils n'ont jamais su faire preuve d'imagination, s'obstinant à buter contre une défense visiblement trop robuste pour eux. Alors que la Colombie caracole en tête du groupe C, le Japon et la Grèce glanent leur premier point dans cette Coupe du monde. Les deux sélections ont surtout manqué l'occasion de revenir à hauteur de la Côte d'Ivoire (3 points).

Mitroglou façon Eto'o

Il ne s'est pas passé 10 minutes qu'on a déjà compris à quoi ressemblerait ce match. Le Japon s'appuie sur sa qualité technique pour bien faire circuler le ballon quand les Grecs se contentent d'attendre dans leur camp et de jaillir en contre à la moindre récupération. Après deux tentatives lointaines d'Osako et un coup franc bien touché, mais trop centré de Honda, c'est une tête mollassonne d'Okubo qui inquiète légèrement le gardien Karnezis. Les joueurs d'Alberto Zaccheroni confisquent le ballon, mais ne parviennent pas à réellement apporter le danger sur les buts grecs. Muet depuis janvier et son transfert à Fulham, Mitroglou ne retrouvera pas le chemin des filets ce soir. Victime d'un coup, l'attaquant grec cède déjà sa place en grimaçant et en se tenant la hanche, une sortie de piste qui rappelle les célébrations d'un Samuel Eto'o raillé sur son âge par Mourinho. Et puisque rien ne va pour la Grèce, Katsouranis quitte lui aussi ses coéquipiers, expulsé suite à deux jaunes logiques. Pas abattus, les hommes de Fernando Santos décident alors de sortir Kawashima de sa torpeur en envoyant un missile des 20 mètres par l'intermédiaire de Torosidis. Les petits gabarits japonais percutent et prennent leurs adversaires de vitesse, mais ils butent systématiquement sur les robustes défenseurs grecs. La surface de Karnezis fait pratiquement figure de terre inconnue en cette première période.

Un Japon trop stéréotypé

Avec une équipe de Grèce en infériorité numérique, on pense que la deuxième mi-temps va reprendre sur les mêmes bases, mais il faut attendre l'heure de jeu pour voir les coéquipiers de Samaras sombrer physiquement. Le Japon prive son adversaire du ballon, mais n'en profite toujours pas. Largement dominés sous la toise, les Blue Samuraïs s'obstinent à balancer de longs centres qui font le régal de la charnière centrale hellène. Entré en jeu, Kagawa envoie un amour de ballon par dessus la défense pour Uchida qui remet instantanément. À bout portant, Okubo choisit le « plat du pied - sécurité » , mais manque le cadre (68e). Dans la foulée, un cafouillage dans ses six mètres de Papastathopous offre une nouvelle balle de but à Uchida. Contrairement au Japon, la Grèce rentabilise chacune de ses incursions dans le camp adverse. Chaque corner est proche de faire mouche. Les dix dernières minutes voient les déferlantes japonaises revenir dans la surface grecque, mais il y a toujours un pied ou une tête pour repousser le cuir (et le danger). En somme, bien trop stéréotypé pour gagner.

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 26
Voila ce qui va se passer.

Mardi 24 juin, 22h54.

Pendant que des japonais courageux mais cramoisis n'ont pas réussi à se défaire des remplaçants colombiens, corner pour la Grèce à la 93ème minute. Après avoir défendu courageusement dans ses 6 mètres pendant 90 minutes, Sokratis s'élève et trompe Barry d'une tête furieuse.

La Grèce est qualifiée en huitièmes de finale avec 4 points, 1 but marqué et une différence de but négative.

De rien.
Val-de-Marne Kipsta Niveau : Loisir
Message posté par Paic
Voila ce qui va se passer.

Mardi 24 juin, 22h54.

Pendant que des japonais courageux mais cramoisis n'ont pas réussi à se défaire des remplaçants colombiens, corner pour la Grèce à la 93ème minute. Après avoir défendu courageusement dans ses 6 mètres pendant 90 minutes, Sokratis s'élève et trompe Barry d'une tête furieuse.

La Grèce est qualifiée en huitièmes de finale avec 4 points, 1 but marqué et une différence de but négative.

De rien.


Comme à l euro 2012 où ils avaient sodomisé la Russie au dernier match de poule. Victoire 1-0 de gros raccrocs, égalité de points avec les russes mais comme ils venaient de les battre ils se qualifient à la différence de buts particulière (si ça se jouait au goal-average ils passaient pas). Si ils battent les ivoiriens ils seront quasiment assurés d etre qualifiés
A 11 contre 11 avec Mitroglou ils auraient gagnés .

Mais bon avec des Si on coupe du bois...
DER Epsilon Niveau : DHR
Le titre de l'article est tellement bien trouvé. Même si à cette heure ci, prendre un Grec sauce samouraï m'est très souvent épique. Bref, je sent que ça va se finir en pearl harbor pour les Japonnais cette CDM...Et Paic a raison, les Grecs sont bien capable de passer...
DER Epsilon Niveau : DHR
Le titre de l'article est tellement bien trouvé. Même si à cette heure ci, prendre un Grec sauce samouraï m'est très souvent épique. Bref, je sent que ça va se finir en pearl harbor pour les Japonnais cette CDM...Et Paic a raison, les Grecs sont bien capable de passer...
bobobo-bo bo-bobo Niveau : District
Le match était tellement intéressant que j'ai préféré regarder 'L'Empire Des Sens' et son documentaire sur Paris Première, une oeuvre japonaise bien plus jouissive que cette purge contre les Grecs.
Anarchitectes Niveau : District
de toutes manières j'prends toujours sauce Andalouse, alors...

La Grèce c'est vraiment le tiers monde.
Georges Frêches Niveau : DHR
Non La Grèce, moi j'crois qu'il faut qu'vous arrêtiez de jouer au foot. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous jouez comme ça, ça me fout une angoisse… j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous jouiez au foot avec des gens.
Je vous invite à venir visiter mon tout nouveau blog. http://hadrienfoot.canalblog.com/
M.Manatane Niveau : CFA
A ceux qui enquêtent sur l'UMP:
- enfermez-les tous dans une pièce
- organisez un match Algérie/ Grèce et montrez-leur

Vous saurez tout.
Toon Eastman Niveau : National
Note : -2
Grèce et Algérie, c'est ça les vrai équipes frissons de cette coupe du monde. Oublié la Colombie, la Belgique ou même l'Allemagne... Non l'avenir du foot il est la, 11 mecs devant le goal et on attend. Y a que ça de vrai. Putain le kiff hier soir, j'espère vraiment les voir aller loin
Ronaldibert Niveau : Loisir
J'ai regardé le match sur Sport Lemon avec les commentateurs de TV Max (une chaine espagnole) les mecs étaient tellement chaud qu'ils arrivaient à rendre ce match intense !
Note : 5
Message posté par IPman5
Je vous invite à venir visiter mon tout nouveau blog. http://hadrienfoot.canalblog.com/


Est-ce que ton blog fait la double péné ?
Vikash président! Niveau : District
J'ai pas maté mais c'était de la merde.
Une purge cette équipe de Grèce.

Sérieux c'est quoi le projet ? Faire des 0-0 à tous les matchs de coupe du monde pour entrer dans le guiness book comme étant l'équipe a avoir la meilleure défense sans gagner de match ?

Les japs ont pas été assez incisifs dans ce match mais putain... l'arbitre ne sifflait même plus les fautes de la Grèce tellement y'en avait. Et les mecs qui mettent 1 minutes pour tirer une touche / faire un corner / faire un dégagement + simu blessure + simu crampe. Tout ça pour seulement 4 minutes d'arrêt de jeu.

A GERBER !

Jack Morris Niveau : DHR
Faut qu'ils arretent les Grecs! Avec les joueurs qu'ils ont, y'a largement moyen de faire du jeu.

Avec des lateraux offensifs comme Holebas et Torosidis, un milieu pas maladroit et de bons attaquants, tu peux envoyer du jeu. Mais non, ça joue comme à l'Euro 2004!

J'aurais fait un 442 losange avec cette équipe

Jack Morris Niveau : DHR
Ça vous dis un Grec sauce algérienne?
Wayne Né-roux Niveau : DHR
Je crois que les Grecs ont réussi comme rarement à faire l'unanimité contre eux sur un forum So Foot. Comme d'habitude, en même temps, c'est la seule équipe qui est venue dans une compétition pour bétonner en ayant pour espoir de ne pas finir fanny et, qui sait, sur un malentendu, se qualifier. Ils sont scandaleux.

En face, les Japonais combinent pas mal mais ont beaucoup de mal dans les 10 ou 20 derniers mètres. Manque de puissance et d'efficacité. Reste cette ouverture de Kagawa qui m'a foutu la gaule. #FreeShinji <3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 24