International - Qualifications - Zone CONMEBOL

par Léo Ruiz

Un grand pas pour la Colombie, un petit pour l’Uruguay

En dominant dans la difficulté et sous la pluie un Équateur réduit rapidement à dix (1-0), la Colombie est venue se caler aux côtés de l’Argentine, tout en haut du classement. L’Uruguay, elle, a passé une bonne soirée. Suárez lui a offert trois points dans sa finale contre le Pérou (2-1), et le Venezuela reste à distance suite à sa défaite face à un Chili de plus en plus séduisant (3-0).

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Luis Suarez (Uruguay)
Luis Suarez (Uruguay)
Pérou 1-2 Uruguay
Buts : Farfan (84e) pour le Pérou ; Suárez (42e sp, 67e) pour l’Uruguay

C’était le match tendu de la soirée, et il a tenu ses promesses. Dans l’ambiance bouillante de l’Estadio Nacional de Lima, l’Uruguay a remporté sa finale. À l’uruguayenne. Avec un peu de malice (le pénalty de Suárez, l’expulsion de Yotun juste avant la mi-temps), pas mal de talent (quel joueur, ce Suárez !) et beaucoup de courage (la fameuse garra charrua). Car les Péruviens, portés par leurs fans qui, la nuit précédant la rencontre, avaient balancé des œufs et foutu un énorme boucan devant l’hôtel de la Celeste, ont mis d’entrée une énorme pression sur la bande à Forlán, sorti blessé à la demi-heure de jeu. Avec un engagement souvent limite-limite, et peu de réussite face à un bloc uruguayen très compact. La fin de la première période a tout changé, Luis Suárez, désormais unique meilleur buteur de la Celeste (38 buts) et de ces éliminatoires (10 buts), laissant les siens devant au tableau d’affichage et en supériorité numérique, avant de doubler la mise dans le second acte. Le joli coup franc de Farfan (son 5e pion) en fin de match n’y changera rien. Le Pérou, désormais à 5 points de l’Uruguay, est un peu plus loin du Brésil depuis cette nuit.

Chili 3-0 Venezuela
Buts : Vargas (10e), Gonzalez (30e) et Vidal (84e)

Deuxième bonne nouvelle pour l’Uruguay, la belle victoire du Chili face au Venezuela, désormais trois points derrière la Celeste, avec un match en plus. À Santiago, la Roja s’est baladée, de bout en bout, signant une quatrième victoire consécutive dans ces éliminatoires. Arturo Vidal, en pleine bourre, a fait la loi au milieu et inscrit le troisième but des siens d’une superbe tête plongeante piquée, sur un service d’Alexis Sánchez, lui aussi en jambes. L’arrivée sur le banc de Jorge Sampaoli, l’Élie Baup argentin, en novembre dernier, semble avoir fait un bien fou au Chili, désormais sur le podium de cette zone Amsud. Et en bonne position pour valider son vol direct pour le Brésil. Déjà battue chez elle par l’Uruguay lors de la dernière journée, la pauvre Vinotinto a pris un deuxième coup derrière la tête, elle qui rêvait il y a quelques mois encore de la première Coupe du monde de son histoire. Seul un écroulement de la Celeste pourrait désormais lui offrir cette joie.

Colombie 1-0 Équateur
But : James Rodríguez (31e)

À chaque venue des Cafeteros, ce Stade Metropolitano Roberto Meléndez est fort impressionnant. Les 60 000 fans se transforment en une marée jaune, portée par la meilleure sélection aperçue depuis le milieu des années 90, et prête à s’écraser sur le rival. Hier, la marée n’était pas qu’une image, puisqu’une pluie diluvienne a retardé le coup d’envoi d’une heure et demie. Le match a ensuite été coupé suite à une coupure d’électricité. Au milieu de ce beau bordel, la Colombie a rattrapé l’Argentine en tête du classement grâce à sa paire de Monégasques : tir de Falcao repoussé par Banguera, mais repris par James Rodríguez, auteur du seul but de la partie. Le tout trois minutes après l’expulsion d’Achilier pour l’Équateur, coupable d’avoir fauché un Teo Gutiérrez qui filait au but. Mais même à 10, la Tri a emmerdé la bande à Pékerman. Problème, Ayovi a envoyé un bon mètre à côté son pénalty à l’heure de jeu. Voici donc la troisième bonne nouvelle de la soirée pour l’Uruguay : désormais à deux points de l’Équateur, elle peut commencer à envisager la qualification directe.

Paraguay 4-0 Bolivie
Buts : Fabbro (17e), Santa Cruz (47e), Ortiz (81e), Gómez (84e)

La finale d’en bas. En écrasant la Bolivie, le Paraguay a au moins sauvé son honneur : il n’est plus dernier de la zone. Guidés par un bon duo Fabbro-Santa Cruz, les Guarani ont enfin offert un peu de plaisir à leurs supporters, face à une triste Bolivie qui n’a pris qu’un point loin des 4000m de La Paz. Le nouveau joueur de River s’est chargé d’ouvrir les débats, l’attaquant de Málaga assurant le reste, avec un gros coup de boule et une passe décisive cadeau. Apparemment, les Paraguayens, à 8 points de l’Uruguay à trois journées de la fin, y croient encore. Tant mieux. Pour la Bolivie, en revanche, c’est officiel : la Verde ne participera pas à sa première Coupe du monde depuis 1994.

Suivre Léo Ruiz sur Twitter par Léo Ruiz


 





Votre compte sur SOFOOT.com

13 réactions ;
Poster un commentaire

  • RadamelFalcao a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Lamine Turgut le 07/09/2013 à 19:45
      

    @ Radamel


    Des vénézuéliens dans le jeu à la Nantaise ....

    Der Zakarian les accueillent en disant : "allez ... Venezuela les zenfants" ?

    (désolé)


  • Message posté par cerveau-gauche le 07/09/2013 à 19:47
      Note : - 1 

    le coeur avec les doigts c'est vidal et non valdivia

  • Message posté par Philiiiiippe le 07/09/2013 à 20:13
      

    L'Uruguay, c'est un nom masculin, tiré du fleuve du même nom.

    Et oui, c'est toujours le problème avec les pays qui commencent par une voyelle...

  • Message posté par strover le 07/09/2013 à 22:10
      

    Va peut être falloir parler un peu plus du selectionneur chilien, c'est un délice de voir jouer ses équipes.

  • Message posté par riquelmat le 08/09/2013 à 08:15
      Note : 1 

    Beaucoup de courage pour l'Uruguay ??? un arbitrage merdique, un pénalty plus que généreux suivi d'une expulsion et à 10 c'était plus le même match.
    Quand on voit l'attentat de Gargano sur Guerrero, qui termine la tête en sang (même pas faute sifflée), ou celui de Lugano sur Farfan. De l'autre coté Yotun se fait expulser car il a voulu relever (certes un peu trop vigoureusement l'autre catin de Suarez)...
    Enfin bref l'analyse de Pizarro, qui critique Yotun, sonne très juste, il a expliqué qu'ils savaient tous comment les Uruguayens jouent (dur sur l'homme voir violent, provocateurs, simulateurs...) et qu'ils en avaient parlé et répété avant le match et comme d'hab faut qu'il y en ai un qui perd ses nerfs ...
    Bravo donc a lUruguay et ADios Brasil 2014

  • Message posté par sissa le 08/09/2013 à 08:33
      

    Le penalty est indicscutable par contre, il reste debout sur une première faute et un bourrin vient lui mettre un coup de pied sur le mollet.

  • Message posté par Sammyradona Traoré le 08/09/2013 à 12:41
      

    Personne pour admettre que Luisito est dans le top 5 mondial, easy ?

  • Message posté par momobarca le 08/09/2013 à 12:47
      

    Luis Suárez est très très fort, tout le monde le sait... Des gens critiquent le classement de la Colombie? Ils verront, en coupe du monde! Ils m'avaient subjugués contre l'Argentine l'autre fois, une génération de cracks + Pekerman pour les coacher, ça donne un joli cocktail.

  • Message posté par riquelmat le 08/09/2013 à 14:16
      

    @ sissa
    Oui certes il le touche mais bon au moment même ou il rentre dans la surface on sentait qu'il ne cherchait que ça le péno... et puis cette petite cabriole bouche ouverte digne d'un Valbubu rien à redire priceless...
    De toute façon la qualif était pour moi perdue depuis le pénalty chié par Pizarro contre l'Argentine. Dur.

  • Message posté par LaPaillade91 le 08/09/2013 à 15:35
      

    C'est vrai que c'était pas transcendant ce Colombie Equateur par rapport à ce qu'il savent faire mais ça valait le coup pour Armero

    Le sort pourrait s'acharner contre l'Equateur après le décès de Benitez, pour la qualif directe je pense que c'est loin d'être fait

    En tous les cas c'est parfait la Coupe du monde au Brésil avec 5 et sans doute 6 équipes, car la Conmebol n'a pas été aussi forte en nombre depuis très, très longtemps (probablement les 70's), y a au moins 5 candidats sérieux à une place en quart de Coupe du Monde vu le niveau observé


  • Message posté par dups le 08/09/2013 à 15:51
      

    Oui, certainement 6 car rappelons que cette année, le 5ème d'AmSud rencontrera en barrages la Jordanie ou l'Ouzbékistan (3èmes de leurs poules en Asie).

  • Message posté par jayjay972 le 09/09/2013 à 20:53
      

    Moi j’étais au match perou uruguay et je n'ait jamais vu une équipe jouant a domicile se faire autant défavoriser par l'arbitrage. C'est scandaleux. Quant on sait qu'une place en virage vaut 100 soles et que le smic péruvien est de 750 soles soit 200 euros je propose un boycott des matchs pour que la fifa bouge son cul et impose la vidéo pour sanctionner tous les suarez de ce monde. Sinon bonne ambiance dans le stade a la fois chaleureuse et bon enfant. Je ne comprends vraiment pas toute la propagande sur l’insécurité en Amsud. Sinon Pizarro est dote d'une intelligence au dessus de la moyenne pour un joueur de foot mais il est malheureuse trop lent. Quant on fait la comparaison avec suarez c'est le jour et la nuit.


13 réactions :
Poster un commentaire