1. // Début de l'Euro 2012

Un Euro sur fond de crise

Coup d’envoi, ce soir, de la phase finale de l’Euro. Un tournoi séduisant où tous les favoris ont de bonnes raisons de perdre, entre fatigue des uns, lose culturelle des autres, sans oublier quelques soucis extra sportifs. Reste à savoir lequel démontrera une raison suffisamment bonne pour l’emporter…

Modififié
Comme toujours, on joue les blasés. Et comme toujours, on va se prendre au jeu. C’est ainsi, chaque saison, les clubs les plus puissants nous régalent de matches d’une intensité inouïe, d’un niveau proprement ahurissant, tous les deux ans, on en pince pour le football de sélections. Oh, bien sûr, c’est souvent beaucoup moins spectaculaire. Mais il ne faut pas se tromper : c’est le niveau au-dessus de la Ligue des champions. Pourquoi ? Parce que les automatismes ne sont évidemment pas les mêmes et qu’il faut être un sacré grand joueur pour trouver des affinités techniques et tactiques avec aussi peu de préparation. Et évidemment, on n’occulte pas non plus la pression infiniment plus élevée quand on revêt la tunique nationale et qu’il faut être un sacré bonhomme pour ne succomber à ses émotions quand retentit l’hymne de son pays.

Oui, pour toutes ces raisons, une phase finale internationale reste un must qu’aucune compétition de club ne peut seulement égaler. Le signe, aussi, que le sentiment national reste bien vivace malgré l’internationalisation extrême de l’univers du ballon rond et les tendances individualistes qui ne plaident pas en faveur de l’amour de sa nation. Et, à bien y réfléchir, on ne sait pas s’il faut se féliciter de cette persistance surannée ou la regretter quand on songe à certaines orientations politiques qui ont même trouvé quelques prolongements dans le football (au hasard, les quotas).

L’Espagne garde la pole

Mais revenons à nos moutons et au postulat évoqué ci-dessus : l’Euro 2012 débute ce soir et on bande. Car, après tout, il ne manque personne à l’appel : tous les anciens vainqueurs sont là. Soit la Russie, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la République Tchèque, la France, les Pays-Bas, le Danemark et la Grèce. Une bonne nouvelle qui traduit aussi un certain affaissement du niveau des éliminatoires au gré de la naissance de nouvelles nations. Et partant, ne court-on pas vers une désillusion ? Car le mot qui revient le plus souvent dans toutes les bouches, comme une supplique, c’est « fraîcheur » . Une véritable obsession qui témoigne d’une limite de la compétition : la plupart des grandes équipes arrivent lessivées par une saison harassante. C’est particulièrement vrai pour l’Espagne.

Championne d’Europe et du monde, la Roja devrait se poser en archi-favorite du tournoi pour réaliser un triplé inédit que ni la RFA (championne d’Europe 1972 et du monde 1974) ni la France (Mondial 1998 et Euro 2000) n’ont réussi. Mais, au-delà de cet enseignement de l’Histoire qui pose le triptyque comme une sorte de Graal impossible à atteindre, c’est surtout la profonde usure supposée de Xavi et des siens qui incite le plus à la réserve sur leurs chances de rafler une nouvelle fois le bazar. La faute à la phénoménale domination de Barcelone, principal pourvoyeur de la sélection ibérique, qui n’a laissé que très peu de répit à ses internationaux. Pourtant, on peine à croire que cette lassitude soit déterminante car, jusqu’à preuve du contraire, le fond de jeu des Espagnols reste sans équivalent et, rincés ou pas, il a fallu une malchance hors-norme aux Blaugrana face à Chelsea pour ne pas accéder à une nouvelle finale de Ligue des champions. Qu’on se le dise : fatiguée ou pas, l’Espagne conserve la pole et il faudra aligner une combinaison létale de talent, de puissance et de chance pour la priver d’un nouveau sacre.

Ces losers magnifiques…

Fatalement, une fois que l’on a énoncé le portrait robot du possible tombeur des tenants du titre, on se demande : qui ? Il ne faut pas être original pour désigner l’Allemagne. Question talent et puissance, les atouts de la Nationalmannschaft ne sont plus à démonter, forte, comme toujours, d’un calendrier de la Bundesliga aux petits oignons qui permet souvent aux triples champions du monde et d’Europe d’arriver très frais en juin. Reste la chance. Et, voyez comme l’Histoire n’est pas figée, sur ce plan qui fut longtemps une des griffes majuscules du football d’outre-Rhin, avec une réussite qui a souvent frisé l’insolence, on aurait tendance à penser que désormais les Germains ne sont plus si veinards que ça.

Au vrai, les années 2000 ont plutôt transformé la plus belle machine à gagner du football mondial en loser de première. Un loser magnifique, mais un loser quand même. C’est entendu, Özil & co dispensent un jeu très léché, peut-être même plus bandant que l’Espagne, avec davantage de verticalité, de percussions, mais ils calent invariablement dans les derniers cols et on ne peut pas empêcher que tous ces échecs à la photo-finish laissent des traces, demandez encore aux joueurs du Bayern maudits de la dernière finale de Ligue des champions. Oui, un football talentueux, séduisant, mais perdant : c’est marrant, on aurait presque l’impression de parler des Pays-Bas, le troisième favori. Ou, à quelques dizaines d’années près, de l’équipe de France…

Qu’attendre des Bleus ?

Alors que, dans quelques semaines, on va célébrer les trente ans de Séville 1982, on ne sait plus ce que représentent nos Bleus. Des losers charmants comme dans les 80’s ? Pas vraiment. Des vainqueurs implacables comme lors de la parenthèse enchantée 1996-2006 ? Encore moins. Alors quoi ? Alors on cherche, on cherche, tout comme cette équipe, à vrai dire. On a bien vu quelques signes d’une montée en puissance, au moins dans le domaine offensif, mais ce n’est qu’en compétition que l’on verra la moelle véritable de cette escouade. Car c’est bien beau de séduire lors des matches amicaux (comme à la belle époque, tiens !), bien beau de clasher le Brésil et d’aller donner la leçon à l’Angleterre et l’Allemagne, c’est quand ça compte que l’on va mesurer la valeur de l’équipe de France.

Car, dans les matches à enjeu, les Bleus n’ont rien démontré. Mais alors vraiment rien, si ce n’est une chose, une manière de détail essentiel : une vraie culture du résultat. On joue mal, mais on ne perd pas. Ça n’a l’air de rien, mais c’est sur cette base-là qu’a prospéré Aimé Jacquet, il y un peu moins de quinze ans. Reste une différence majeure entre ces deux époques : la France ne présente plus vraiment les garanties défensives nécessaires pour faire perdurer cette culture de la gagne. En revanche, il y a, en ce moment, dans l’air une sorte de légèreté dans le jeu offensif dont on doute qu’elle suffise à faire voyager très loin, mais qui figure une sorte d’antidote à la pesanteur de certains souvenirs sud-africains jamais totalement enfouis. C’est bien peu, mais ça a le mérite d’être une idée distrayante. Au vu du passé de l’équipe de France depuis six ans, on ne boudera pas ce plaisir-là.

Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

mirko_1926 Niveau : DHR
si vous voulez retrouver Wenger en sauce Preciado faites lui lire les premiers paragraphes.top article.
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 6
Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 10 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 31 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 29 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 65 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10