En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0

Modififié
Pour la Fédération espagnole, il est primordial d'inculquer une bonne mentalité aux jeunes footballeurs en herbe. Au point que certaines formations instaurent des règles peu naturelles...

À en croire El Paìs, les jeunes du Betis Séville sont, par exemple, priés de ne plus compter les buts ni même de les célébrer dès lors qu'ils franchissent le score de dix à zéro. Dans le club du CD Serranos, si l'écart de score entre les deux équipes est trop grand, les gamins de Serranos doivent réaliser un minimum de douze passes pour pouvoir aller marquer.

Seulement, l'éducateur à la tête des U11 du club ne partage vraisemblablement pas cette vision. Lors d'un match amical contre une équipe de la région, son équipe n'a pas respecté la sainte règle et a véritablement humilié son adversaire sur le score de 25 à 0. Si le coach se justifie de ne pas avoir encouragé ses joueurs à marquer plus de buts, le club lui reproche de ne pas avoir modéré l'enthousiasme de son équipe. Résultat : l'irréprochable tacticien s'est fait remercier.


Les dirigeants de Serranos devraient étudier de près le CV de Pablo Correa. HL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 41 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20