En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. // Tous championnats
  2. // Réflexion

Un entraîneur doit-il parler la langue de ses joueurs ?

Les coachs s'exportent de plus en plus, et certains d'entre eux sont loin d'être bilingues. Mais un entraîneur qui ne parle pas la langue de ses joueurs, est-ce préjudiciable ? Existe-t-il des vrais problèmes de communication dans un vestiaire riche en nationalités ?

Modififié
Très rares sont les fois où on a vu Marcelo Bielsa utiliser le langage français la saison dernière. S’il était largement capable de le comprendre – certaines conférences de presse le montrent –, El Loco ne parlait pas français, car il avait « peur du ridicule » . Et quand on entend un coach comme Vahid Halilhodžić tenter de se dépatouiller de la langue de Molière, les rires ne sont effectivement jamais très loin. Au-delà des erreurs syntaxiques et des oublis de pronoms, les difficultés de langue d’un entraîneur posent question : cela pose-t-il un réel problème au sein même d’un vestiaire ? La compréhension des joueurs en est-elle vraiment affectée ? Et les résultats s’en ressentent-ils ?

Vidéo

Évidemment, parler la langue de ses joueurs sera toujours un avantage. Personne ne dira le contraire. Expliquer un schéma tactique, une idée précise de jeu ou un comportement bien défini sans la barrière de la langue ne peut être que plus optimal. Sauf que cette barrière, quand elle existe, semble facilement et largement franchissable avec un peu d’effort. « Quand je suis arrivé en Arabie saoudite, je ne parlais pas un mot d’arabe, se souvient Patrick Suffo, ancien joueur camerounais qui a évolué dans pas moins de huit pays différents. J’étais le seul dans ce cas-là. Alors, ça m’a joué des tours au début. Une fois, je me suis fait remplacer à la mi-temps, parce que, soi-disant, je ne captais pas les consignes du coach. Mais après quelques semaines, ça roule : d’abord, tu utilises des gestes, puis tu t’intéresses un peu à la langue, tu apprends les bases. » Un avis partagé par Bernard Casoni, qui a évolué en France et qui a notamment entraîné en Tunisie, en Arménie et en Hongrie : « Par des gestes de main ou des regards, on arrive sans difficulté à se faire comprendre. Il suffit de quelques mots rudimentaires pour dépasser les éventuels soucis dus à la langue. »

What's the problem ?


Pour Joseph-Antoine Bell, qui a fait partie de l’épopée du Cameroun en 1990 – après avoir battu l’Argentine championne du monde en titre, les Lions indomptables avaient atteint les quarts de finale, une première pour un pays africain – alors que Valeri Nepomniachi, le sélectionneur de nationalité russe, ne parlait pas un mot de français ou d’anglais, c’est carrément un faux problème : « Une langue commune facilite les choses, c’est vrai, mais est-ce toujours d’actualité quand on voit les effectifs des clubs qui réussissent ? Prenez le PSG et ses joueurs aux nationalités toutes différentes : quelle langue parle-t-on dans le vestiaire ? Et combien de joueurs maîtrisent parfaitement le français que Blanc emploie ? »

Les footballeurs seraient donc aisément capables de faire avec un entraîneur qui ne cause pas leur langage. « Un bon coach est pédagogue et a les idées claires. Il parvient toujours à les transmettre d’une manière ou d’une autre » , reprend Bell. Surtout, la bonne connaissance du ballon rond aurait un rôle prépondérant, comme l’explique Casoni en prenant l’exemple de deux coéquipiers : « Quand deux personnes sentent le football, ce n’est pas compliqué de se comprendre. À l’OM, Chris Waddle ne parlait pas le français, Carlos Mozer non plus, et ça ne nous empêchait pas de communiquer. On apprend à se connaître, puis on anticipe la réaction de l’autre sur le terrain. Le football, c’est un langage universel. »

Google traduction


Reste que les entraîneurs, pour pallier leur défaut de langage, utilisent parfois un traducteur. Ce qui n’est pas toujours une bonne idée, estime Suffo : « En Arabie saoudite, j’ai eu un entraîneur roumain qui parlait hyper mal l’anglais. Du coup, il se sentait obligé d’avoir un traducteur avec lui non stop. Bah c’était pas terrible. La perception du discours n’est pas du tout la même quand c’est quelqu’un d’autre que toi qui délivre ton message. » Bell renchérit : « Lors de la Coupe du monde 1990, notre sélectionneur parlait russe et avait son traducteur. Mais il comprenait un peu le français, et il lui arrivait régulièrement de reprendre son interprète parce qu’il avait mal relaté son discours. »


La solution idéale ? Choper un mec qui s’y connaît lui aussi. « La majorité des coachs qui ne parlaient pas la langue locale avaient besoin d’un interprète pour communiquer, rapporte Benoît Croissant, défenseur français aujourd’hui retraité et qui a tapé la balle en Angleterre, aux Pays-Bas, en Égypte, en Chine ou encore à Singapour. La clef du succès, c’est de trouver un interprète qui comprend le football et qui est capable de retranscrire les bons messages aux joueurs, aux managers et aux médias. »

Guardiola, Mourinho, Bielsa, Blanc et Santini


Mais même si le traducteur est mauvais, un petit laps de temps permet aux joueurs de s’adapter à l’entraîneur et ses discours. Car le vocabulaire utilisé n’est pas non plus des plus riches ou des plus complexes. « Dans le foot, il faut quand même noter que ce sont toujours les mêmes mots qui ressortent. C’est une répétition de consignes, appuie Suffo. Quand j’ai eu Winfried Schäfer en sélection camerounaise entre 2001 et 2003, son traducteur ne servait quasiment à rien à la fin, car le coach répétait toujours les mêmes discours. Résultat : on a remporté la CAN. »

N’empêche que pour faire partie des meilleurs du monde, être bilingue semble être indispensable pour un technicien. Pep Guardiola parle six langues et a tenu à apprendre l’allemand avant même d’arriver à Munich. José Mourinho en manie couramment cinq. Même Laurent Blanc maîtrise l’italien et l’anglais, en plus du français. De quoi renforcer les relations avec certains joueurs. Benoît Croissant conclut : « Un coach doit maintenant savoir parler plusieurs langues, surtout lorsqu’il veut s’expatrier et entraîner des équipes qui jouent des compétitions internationales. » On dira que Marcelo Bielsa est l’exception qui confirme la règle. Mais que Jacques Santini n’y déroge pas.

Vidéo


Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 12 heures Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
il y a 3 heures David Neres claque un geste « à la Berbatov » 1 il y a 7 heures Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 57
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 7 Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 9 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32