Un émissaire de l'UEFA en Turquie

0 0
Désigné conseiller juridique en chef pour l'intégrité et la réglementation par l'UEFA en janvier dernier, Pierre Cornu quittait son poste de procureur général du canton de Neuchâtel. Le Suisse doit maintenant se farcir des piles de dossiers compliqués sur son bureau. Dernier en date, le scandale des matchs arrangés en Turquie.

L'UEFA a donc décidé de le dépêcher depuis ce lundi sur place pour avoir quelques éclaircissements au sujet de l'enquête qui menace la Süper Lig. Le journal Hürriyet rapporte que la visite à Istanbul est aussi chargée de faire la lumière sur le destin des clubs turcs en Coupes d'Europe.

Le rapport de Cornu devrait ensuite être envoyé à Michel Platini et pourrait provoquer l'exclusion temporaire de Fenerbahçe, Trabzonspor et Besiktas de toutes les compétitions européennes. Un cas à régler donc avant les tirages de jeudi et vendredi prochain.

Mehmet Ali Aydinlar, le patron de la Fédération de Football Turque a pourtant voulu calmer le jeu : "L'UEFA n'a pas pris en charge l'enquête. L'UEFA a remercié le procureur pour ses investigations et veut se tenir informer du volet criminel de l'affaire. Il n'y a rien à craindre."

Une réponse à l'allure de méthode Coué tant la Fédération semble n'avoir la confiance de personne. La présence de Cornu, passé dire bonjour au procureur Mehmet Berk chargé de l'enquête, est une preuve supplémentaire qu'Aydinlar n'a plus toutes les cartes en mains.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0