En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Un duo Benítez-Morientes pour le Real ?

Modififié
Ce dimanche, le Napoli a perdu face à la Lazio (2-4) et a dit au revoir à la Ligue des champions pour la saison prochaine. Un dernier match pour Rafa Benítez, qui rêvait probablement de meilleurs adieux avec le club napolitain.

Oui, car sauf cataclysme, l'ancien de Liverpool sera bel et bien l'entraîneur du Real Madrid l'an prochain. Il est d'ailleurs attendu dans la capitale espagnole dès ce lundi. Par ailleurs, le club merengue lui aurait affrété un avion privé dans la matinée, selon AS. Le quotidien madrilène précise également que le technicien sera officiellement présenté ce mercredi par la Maison Blanche.

Mais ce n'est pas la seule information à retenir. En effet, il se murmure que l'homme de 55 ans pourrait être accompagné d'un adjoint connaissant bien le Real, en la personne de Fernando Morientes. Ancien joueur du club pendant huit ans, ce dernier a depuis obtenu ses diplômes d'entraîneur.


Un duo qui sent le football.
MN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 4 heures Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
il y a 7 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 17 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 9 il y a 11 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4
À lire ensuite
Galtier reste selon Romeyer