Un dirigeant de la CONMEBOL démissionne

Modififié
0 0
Mardi, Boca Juniors a vu sa sanction réduite par la CONMEBOL, l'instance du football sud-américain. Une amnistie mal vécue par l'ensemble du football argentin, puisque Enzo Francescoli, directeur sportif de River Plate, ou Ortigoza, milieu de San Lorenzo, ont critiqué cette mesure.

Après l'annonce officielle, Adrian Leiza, vice-président du tribunal de discipline de la CONMEBOL, a annoncé sa démission : « Après cette décision illégitime, je quitte mon poste et je ne serai pas le seul à le faire. Cette mesure n'est pas saine. Ce n'est pas à la CONMEBOL d'amnistier. » Et d'ajouter : « Ce qui arrive aujourd'hui, c'est la conséquence de pression politique des clubs puissants. Les statuts de la CONMEBOL ont été violés. »


Encore un scandale à gérer pour la CONMEBOL. RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0