1. //
  2. // 33e journée
  3. // Atletico Madrid/Real Madrid

Un derby pour pourrir la vie du Real

C’est l’histoire d’un derby qui a toujours été déséquilibré. Le Real, saint-protecteur de la gloire de Madrid, face à l’Atletico, club de perdants par excellence. Sauf que ce mercredi, le "Derbi madrileño" a tout pour être l’un des plus sexy de ces dernières années.

242 44
« La Liga o la Vida » . La Une de Marca n’y va pas par quatre chemins. Et cette fois-ci, difficile de prêter au quotidien madrilène un soupçon de partisanisme ou de favoritisme entre ses deux chouchous. Car depuis février 1905, date du premier Derby de Madrid, rarement une confrontation entre les deux ennemis n’a revêtu une telle importance. Tout du moins sur le plan purement sportif. Pour faire simple, le Real joue quasiment son va-tout après avoir vu son avance de dix points sur le Barça fondre comme beurre au soleil lors de ses cinq dernières sorties (trois nuls pour deux petites victoires). Côté Colchoneros, cette partie se veut, comme chaque année, le match le plus important de la saison. Sentiment d’infériorité oblige face à l’immense voisin tout de blanc vêtu. Bref, il faut faire son choix, entre la Liga ou la Vie, la gloire ou l’honneur.

La Gloire Vs L’Honneur

Dans les rues adjacentes au Vicente Calderon, cela fait plus d’une semaine que l’on se prépare à la réception du pire ennemi – ou du meilleur, c’est selon – : une victoire dans le mini-derby face au voisin de Getafe, une qualification pour les demi-finales en Europa League, et une défaite particulièrement laide à Levante. Soit une préparation normale dans le quotidien fait de haut et de bas des matelassiers. « Historiquement, nous attachons beaucoup plus d’importance à ce match que tous les Madrilistas, explique Luis, membre des Ultras de la Frente Atlético, entre deux gorgées de cerveza. Ils nous regardent toujours du haut de leur trentaine de titres de champions. Mercredi, ils vont pleurer pour la défaite, et la perte de la Liga » . On n’est pas obligé de le croire, mais cette sortie n’est pas sans cacher sa part de vérité sur le supposé manque d’intérêt des aficionados du Real pour cette rencontre.

La preuve lors du dernier Derbi madrileño. Pas peu fiers de leur victoire 4-1, les Ultras Sur ont dévoilé une banderole des plus explicites: « Recherche rival digne pour derby décent. Contactez ici » . Evidemment, il n’en fallait pas plus pour réveiller un antagonisme qui ne demandait que ça. Pourtant, du côté de la Casa Blanca, la rivalité la plus exacerbée reste celle du Clasico. Le Barça, voilà l’ennemi juré des socios de Bernabeu. L’Atlético doit se contenter du deuxième rôle, celui du bouc-émissaire, du sparring-partner. En 74 duels au Vicente Calderon, les joueurs du Real se sont imposés à 30 reprises, contre 23 pour les Colchoneros. Pour José-Luis Calderon, jounaliste-communicant à Marca, ce derby ne pose plus la question de la suprématie dans la capitale: « L’objectif à quelques heures du derby au Calderon est de garder ces quatre points d’avance sur le Barça. Il faut regarder devant » .

« Le match le plus important »

L’enjeu sportif, voici ce qui manquait au dernier derby madrilène. Ce piment qui alimente un peu plus la pression populaire sera bien présent ce mercredi. Les joueurs rojiblancos l’ont apparemment bien compris. Comme le résume parfaitement Juan Fransico Torres, aka Juanfran, en quelques mots: « L’enjeu est grand, tout comme la pression sur le deux équipes. C’est le match le plus important de l’année » . Bizarrement, du côté de Mourinho, pas de punchline bien sentie à se mettre sous la dent. Pour autant, l’ambiance du vestiaire est loin d’être sereine. Les tensions entre l’enfant de Madrid Casillas et le Special One ne seraient pas encore éteintes. Bref, pas la meilleure des préparations avant un derby qui s’annonce bouillant. Surtout depuis que le Barça ne pointe plus qu’à une longueur du Real Madrid. Avec une victoire de l’Atletico, l'escouade de Messi et compagnie serait plus que jamais en course pour coiffer la Maison Blanche sur le gong. Il est là le danger pour le Real : que le vainqueur du Derbi madrileño s'appelle Barcelone.


Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
anti-madridista Niveau : DHR
Tu parles, ce match est tout sauf un derby. 12 ans que l'Atetletico n'a pas battu le Real, la dernière victoire des colchoneros datant de 2000...

Bref, devant ils se la jouent comme s'ils allaient mener la vie dur au Real. Mais au fond ça reste des madridistas, et ils ne feront aucun cadeau au Barça.
Au match aller, l'Atletico n'avait pas fait de cadeau. Ils menaient par 1-0 avant que Courtois se fasse sortir. + de 60 mn à 10, c'est pas facile contre le Real.
J'espère vraiment une grosse réaction d'orgueil de la part des Colchoneros :)
Ragondinho Niveau : CFA
Ce n'est même pas une question de cadeau !
Le Real a toujours été clairement au dessus de l'Atletico !

Les cochons-nez-roses ont toujours eu un complexe d'infériorité face aux blanches !

Cette année Ca spiele quand même super bien du coté des matelassiers. Adrian, Falcao, Diego, Turan, felipe luis...

C'est plutot la défense qui fait flipper...
anti-madridista Niveau : DHR
Mouniminho, revient sur le clan ;)
En tout cas, les Blancs ont la pression avec la victoire azulgrana d'hier.

Et on sait que Llorinho craque très facilement quand les choses ne tournent pas rond ou qu'il sent une menace. Donc, je vois bien l'Atlético réaliser quelque chose, et Pepe ou Mourinho péter leur câble habituel.
Perso, je ne vois pas les Colchoneros faire un résultat ce soir, tant l'écart entre les deux équipes est grand ; de surcroît, les Colchosneros ont l'habitude d'écarter les fesses face au Real, surtout ce soir, il ne vont pas s'en priver. La solidarité madrilène l'emportera sur la Catalogne. Le vrai tournant, ce sera Bilbao (des vrais guerriers). En attendant, les portugaises chient dans leur froc, et c'est tant mieux.
Une question reste en suspens à la lecture de l'article.
Est ce que la rivalité entre Atletico et Barca existe et est elle aussi forte qu'avec le Real ?
Si oui, peut on penser que les Colchoneros laissent filer le match afin d'assurer le titre au Real ?
Si certains connaisseurs ont la réponse ca m'intéresse ...
cela a déjà été démontré que les fin de saison pour les équipes du Mou sont assez pénible,et ce dans toutes ses équipes.
Alors dire que le Mou craque facilement.... c'est méconnaître son passé.
p.s Anti-madridista: change de pseudo. Être pro quelque chose, ça peut se comprendre, mais être anti ça n'aide pas a faire passer tes messages.
c'est mon avis, mais être anti, c'est pas très positif donc, ça enlève beaucoup de crédibilité
Xeneize31 Niveau : DHR
Je ne sais pas si les Colchoneros vont pouvoir faire chuter le Real, mais ce qui est sur, c'est qu'ils vont leur poser beaucoup de problème...Diego Simeone a disputé 5 derbys en tant que joueur, sans jamais en gagner aucun, autant dire qu'en tant qu'entraineur maintenant la motivation n'en est que plus grande...dommage que l'Atlético doive faire sans Miranda, derrière, et sans Salvio...En tout cas belle affiche en perspective.
Xeneize31 Niveau : DHR
Solaris, tu parles de solidarité madrilène? Mais elle n'existe pas, les deux clubs sont des rivaux historiques, comme l'est l'Inter et le Milan AC, la Lazio ou l'AS Roma...et penser que les Colchoneros vont laisser filer le match pour que le Barça ne soit pas champion, c'est n'importe quoi, surtout avec Diego Simeone à sa tête, c'est tout bonnement impensable...
cela fait longtemps que les colchoneros ne pourrissent plus la vie du Real. Leur niveau est descendu. Les 'Pupas' sont une équipe de milieu de classement.
S'ils peuvent prendre des points, c'est pas pour pourrir la vie du Real comme le sous-entend l'article, mais c'est pour pouvoir décrocher une place en Europe l'année prochaine.
C'est leur réelle motivation. Après, s'ils peuvent chambrer les madridistes, c'est assez normal vu qu'ils sont dans la même ville. Mais ils savent qu'ils sont moins complets que les merengues.
Ce soir, je sais pas si Falcao et Adrian joueront vu qu'ils ont la fièvre les deux. Pour la beauté du match, j'espere qu'ils en seront
on va voir si le real est capable de gerer la pression, sentant le souffle rauque de la bête barcelonaise revenue du diable vauvert manger du madrilène.
l'atletico n'est certes pas au niveau, mais elle possède falcao
anti-madridista Niveau : DHR
@jerha:

La rivalité entre le Barça et l'Atletico n'est pas aussi grande que celle du Barça et du Real, mais ça reste un club de Madrid.

Et ces dernières années, que ce soit l'Atletico ou Getafe, ces clubs se donnent toujours à fond contre le Barça. Tout comme l'Espanyol joue sa vie contre nous.

Tandis que ces clubs ont tendance à ouvrir leur portes face au Real. J'avoue, c'est facile à dire, mais là différence de comportement de ces équipes est très flagrante si en face il y a le Barça ou le Real.
Et comme je l'ai dis, la dernière victoire de l'Atletico contre le Real remonte en 2000...

Et c'est pas ce soir qu'ils changeront de mentalité.
@Ralos

"cela a déjà été démontré que les fin de saison pour les équipes du Mou sont assez pénible,et ce dans toutes ses équipes."

Mouais ce n'est pas ce que disent les chiffres.

En prenant en compte les dix derniers matchs de chacune de ses saisons cela donne :

Porto.

02/03 : 8V 2N 1D, 2,6pts/match pour une moyenne de 2,5pts/match sur la saison.

03/04 : 6V 2N 2D, 2pts/match pour une moyenne de 2,4pts/match sur la saison.

Chelsea.

05/06 : 6V 1N 3D, 1,9pts/match pour une moyenne de 2,3pts/match sur la saison.

04/05 : 7V 3N 0D, 2,4pts/match pour une moyenne de 2,5pts/match sur la saison.

Inter.

09/10 : 8V 1N 1D, 2,5pts/match pour 2,15pts/match sur la saison

08/09 : 5V 3N 2D, 1,8pts/match, 2,21pts/match sur la saison

Real.

09/10 : 7V 2N 1D, 2,3pts/match, 2,4pts/match sur la saison.

A prendre en compte également le fait que ses équipes allaient souvent au bout de plusieurs compétitions. Et que ses équipes, première à dix journées de la fin, ont fait champion. Après Mourinho n'est pas un adepte du turn-over, et c'est vrai qu'une certaine lassitude physique et psychique peut s'installer. Contre Valence, je n'ai pas senti une équipe encore dans le dur physiquement.

Cette saison sera celle de l'exception ? Début de réponse ce soir. Enfin à lire les groupies catalanes, pas vraiment.

Les madrilènes se doivent de se concentrer uniquement sur le jeu, leur jeu, et non se perdre dans des vaines polémiques et stériles sur les à cotés du match. Se baser sur leur force collective, leur potentiel offensif.
Xeneize31 Niveau : DHR
Scfcb, tu oublies Adrian, Diego, Thiago, Godin, Salvio (qui ne jouera pas ce soir)...c'est quand même pas si mal sur le papier...et beaucoup mieux depuis l'arrivée de Simeone...
@MacDermot:
j'avais montré mais je n'ai plus les chiffres que le Mou perdaient beaucoup de points en fin de saison, mais qu'il n'avait pas perdu le titre, sauf une seule fois a Chelsea.
Ses équipes arrivent sur les rotules car ils sont souvent dans plusieurs compétitions. Mais il faut laisse a Mou le fait qu'il a un effectif complet avec les retours de DI Maria et dans une moindre mesure Lass et Carvalho ( qui partiront probablement cet été)
Si le Real joue comme il l'a fait contre valence, je ne vois pas l'Athletico prendre un point ce soir.
Mais je peux me tromper: football is football
@Ralos.

Mourinho n'a pas perdu de titre avec Chelsea, champion les deux premières saisons, et viré au début de la suivante ;-)

Et encore une fois, en analysant les chiffres, il n'y a pas de vérité sur ces faits.
anti-madridista Niveau : DHR
@ralos:
Ne pas oublier qu'avec toutes ses équipes précédentes, Mourinho n'avait pas de gros concurrentes en championnat. En Angletterre, United n'était pas encore le grand United de ces dernières saisons, et Arsenal n'était plus invincible.
En Italie, il n'y avait que l'Inter pendant plusieurs saisons suite au calciopoli..

En liga par contre, il y a le Barça.
Xeneize31 Niveau : DHR
MacDermot, si mes souvenirs sont bons, Mourinho n'a pas été viré de Chelsea, il a juste démissioné avant de se faire virer...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Bundesliga va savoir
242 44