En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 12e journée
  3. // Milan/Inter (1-1)

Un derby milanais qui n'arrange personne

Dans un San Siro plein à craquer, les deux Milan n'ont pas su se départager. L'Inter a dominé, le Milan AC a mené, mais le derby n'a pas trouvé de vainqueur. L'affiche de cette 12e journée de Serie A se termine sur un score de parité.

Modififié

AC Milan - Inter Milan
(1-1)

J. Ménez (22') pour AC Milan , J. Obi (60') pour Inter Milan.


Une mi-temps chacun, un but chacun et finalement un point chacun. Voilà comment s'est conclu ce derby de la Madonnina (1-1). Pourtant, le sort de ce match aurait très bien pu basculer d'un côté comme de l'autre. Le Milan AC a longtemps mené au score grâce à une jolie reprise de volée de Jérémy Ménez. Mais l'Inter, à force de dominer, a trouvé la faille sur une erreur de Zapata et un tir bien placé de Joel Obi. Ni l'un ni l'autre n'ont su conclure dans les derniers moments de la partie, alors que le stadio San Siro, à guichets fermés ce soir, réclamait un vainqueur. C'est donc logiquement que les deux Milan se partagent les points. Une opération comptable qui n'arrange personne. Les deux Milan stagnent au classement.

Rami arrière droit, Ménez du pied droit


Vu de France, on entame ce match avec la banane. Bonera, Abate et Alex à l'infirmerie, Inzaghi a dû innover et a bricolé une défense avec un Rami... latéral droit. Folie. S'il ne s'est pas trop mal débrouillé pour une première, la chose est suffisamment inhabituelle pour commenter toutes les actions d'Adil sur Twitter. Bref, l'intensité du début de match fait vite oublier ces folies tactiques. Assez rapidement, Mexès reprend (irrégulièrement ?) Icardi par le maillot, mais l'arbitre ne siffle rien. Le même attaquant interista s'échappe une nouvelle fois dans le dos de la défense, et cette fois, c'est Diego López qui s'interpose. C'est clair, l'Inter est plus en jambes que son adversaire. Les Rossoneri ont l'air de bien galérer dans la construction et dans les phases défensives.

Mais c'est certainement un piège tendu par ce petit filou d'Inzaghi. Parce qu'au moment où l'on se dit que l'Inter prend le dessus, une action en deux touches de balle envoie El Shaarawy seul sur le côté gauche. Il Faraone centre en première intention. Au point de penalty, Ménez ouvre son pied et va chercher le petit filet d'Handanović. Simple comme Jérémy pour le 1-0. Globalement, le Milan AC est moins en vue, mais il est plus incisif en contre, plus agressif, plus en réussite aussi. Mais surtout, il est devant au score à la mi-temps. 1-0.


Quand le vent tourne…


Et au retour des vestiaires, le même schéma se réinstalle sur la pelouse : les occasions et la réussite pour le Milan AC, la domination pour l'Inter. Selon toute logique, ça devrait plaire au Milan AC. D'ailleurs, Bonaventura passe à un cheveu (ou à un pied de Juan Jesus) d'aggraver la marque. Et sur l'action qui suit, l'Inter cafouille dans la surface adverse, mais tombe toujours sur un quelque chose qui vient s'intercaler entre lui et les cages rossonere. Mais voilà, le destin en a décidé autrement. Seul un coup de pouce extérieur peut aider l'Inter et Zapata répond immédiatement à l'appel.

Le défenseur colombien manque un dégagement et Joel Obi reprend du pied gauche pour tromper Lopez. Le vent a l'air de tourner. La domination de l'Inter trouve enfin récompense. Ça fait 1-1 au tableau d'affichage. L'Inter continue de pousser, Rami perd les pédales et met Dodô à terre, Icardi et El Shaaraway trouvent la barre et, dans les derniers instants, Poli gâche l'ultime occasion. Oui, pendant ces 20 dernières minutes, le match peut basculer d'un côté comme de l'autre, mais finalement, on en reste là. Sur un match nul, 1-1. Mauvaise opération pour les deux Milan, qui restent scotchés respectivement à leur 7e et 9e place. Même si Mancini, pour sa première, pourra trouver des motifs de satisfaction.

Revivez le live
⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7