1. //
  2. // 12e journée
  3. // Milan/Inter (1-1)

Un derby et des records

Modififié
0 2
Un derby est souvent l'occasion de vivre des émotions peu communes. Mais surtout, lors d'un derby, il peut se passer des choses inattendues.

Ainsi, dimanche soir, lors du derby milanais entre le Milan AC et l'Inter (1-1), les deux buts, inscrits par Jérémy Ménez et Joel Obi, ont chacun donné lieu à une curieuse statistique.

Jérémy Ménez, d'abord. Le Français a ouvert le score en première période. Jusque-là, rien d'anormal. Sauf qu'il s'agit en fait d'un petit exploit. De fait, Ménez est le premier Français à marquer lors d'un derby milanais depuis... Bruno N'Gotty. C'était le 13 mai 1999, et il s'agissait alors d'un but contre son camp. Quinze années d'attente, donc.

Et que dire de Joel Obi ? Le Nigérian a égalisé en seconde période d'une frappe juste en dehors de la surface. Pour lui, il s'agit de son tout premier but en Serie A, après 54 apparitions. Obi avait déjà inscrit un but contre Cesena en 2012, mais celui-ci avait finalement été attribué à Van Bergen contre son camp. « Ce soir, c'est mon vrai premier but » , a même assuré le Nigérian après la rencontre.

Tiens, d'ailleurs, la dernière fois qu'un joueur nigérian avait marqué lors d'un derby, c'était il y a neuf ans. Un certain Obafémi Martins...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Obafémi Martins à l'inter y a déjà 9 ans !!! putain je me fais vieux
Note : 2
Le terme "record" n'est pas le plus approprié. C'est juste des statistiques.
Comme dire que la charnière de récupérateurs hier soir atteignait une moyenne d'âge d'environ 42 ans côté ACiste. Du jamais vu dans un derby. Ni même en série A ceci dit.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Photo : Dodô a pris cher
0 2