1. //
  2. //
  3. // Lazio-AS Roma (0-2)

Un derby et des hommes

Le derby romain est pour la Roma. Les Giallorossi ont profité des erreurs de la Lazio, mais ont surtout pu compter sur leurs hommes.

Modififié
La Lazio avait toutes les cartes en mains. Elle arrivait d'une série de neuf matchs sans défaite. Elle allait compter sur ses supporters pendant que la Curva de la Roma serait à moitié vide. Elle pourrait enfin compter sur le retour de son meilleur joueur, Stefan de Vrij, quand la Roma serait privée de l'un de ses meilleurs éléments, Mohamed Salah. Bref, tous les voyants étaient au vert pour, enfin, remporter un derby qui fuit le camp laziale depuis le 26 mai 2013. Trois ans et demi d'attente. Cela commençait à faire long, mais ce coup-ci, tout le monde en était convaincu : la Lazio avait les moyens de briser le tabou.


Les vingt premières minutes de ce derby romain semblaient aller dans ce sens, tant les Laziali sont bien entrés dans leur match, avec les premières mèches allumées par Immobile. Oui, sauf que l'on en aurait presque oublié un détail. Un détail de taille. Un derby ne se gagne pas sur les statistiques, sur la forme du moment, ou sur des suppositions. Il se gagne avec des hommes. Avec de l'expérience. Avec de l'intelligence. Allez, disons-le : avec des couilles, aussi. Et à ce petit jeu-là, la Roma et la Lazio ne boxent actuellement pas dans la même catégorie. Au grand dam des tifosi biancocelesti.

Un point sur dix-huit possibles


Lors de tous les derniers derbys, l'impression est la même : les joueurs de la Lazio ont tous l'air d'être à 30% de leurs véritables possibilités. Lors des dernières semaines, cette équipe faisait preuve de cohérence, de stabilité, certains joueurs étaient même dans une excellente forme, à l'instar d'Immobile, Keita ou Milinković-Savić. Mais dès que les maillots giallorossi se montrent, pouf, tout cela disparaît. Les vingt premières minutes ont fait illusion. Avec la fraîcheur, les Laziali semblaient supérieurs à leurs adversaires, aussi bien tactiquement que dans l'engagement. Mais à l'heure de jeu, avec la fatigue et le doute qui s'installe, les joueurs de Simone Inzaghi ont petit à petit disparu. L'ouverture du score romaine est certes due à une énorme bévue de Wallace, impardonnable à ce niveau-là. Mais l'impression est que, bourde ou pas, la Roma aurait fini par ouvrir le score.


Il est d'ailleurs curieux de voir que les Laziali ont encaissé ce but à la 65e minute. Soit exactement la même minute que le but encaissé face à la Juve, le 27 août dernier. Là encore, les Laziali étaient bien entrés dans le match, avaient fait illusion, mais avaient craqué dès que le jeu s'était durci, et avaient payé une bourde défensive de Biglia. D'où cette conclusion : la Lazio, grande contre les petites équipes, et petite contre les grandes. La preuve en chiffres : en 2016, les Biancocelesti ont pris un point sur dix-huit possibles face au trio Juventus-Roma-Napoli. Et encore, ce seul point a été gratté un peu miraculeusement à Naples, il y a un mois. Des chiffres qui sont tout sauf un hasard.

Felipe Anderson le cochon d'Inde


Alors, qu'est-ce qui a fait la différence ? Et qu'est-ce qui fait que, depuis plus de trois ans, le derby romain tourne pratiquement toujours de la même façon ? Les hommes, déjà. La Roma est construite autour d'hommes capables d'offrir du spectacle, mais aussi de « gagner moche » quand il le faut. Spalletti le dit lui-même : le jeu, c'est bien, le résultat, c'est encore mieux. Et pour arriver à ses fins, le coach a remis les clefs du camion à des grognards. Strootman, Nainggolan, De Rossi sont tous des joueurs qui ont du talent dans les pieds, mais sont aussi des grandes gueules et des gros caractères. Typiquement le genre de joueurs dont vous avez besoin pour gagner un derby. Comme un symbole, ce ne sont d'ailleurs pas les buteurs habituels (Džeko ou même Perotti) qui ont débloqué ce derby, mais bien Strootman et Nainggolan, profitant à chaque fois d'un cadeau adverse (Wallace pour le premier, Marchetti pour le second).


À l'inverse, les joueurs que l'on attendait côté Lazio, ceux qui devraient être décisifs et qui sont d'ailleurs décisifs le reste de l'année, ont été fantomatiques. La palme revient à Felipe Anderson qui, pendant 90 minutes, ressemblait à un petit cochon d'Inde égaré et apeuré au milieu d'une horde de carnivores. Le Brésilien a absolument tout raté, s'est fait bouffer par Emerson, n'a fait aucune différence et même son regard semblait dire : « Mais qu'est-ce que je fous là ? » C'est d'ailleurs la limite de ce joueur et de la plupart des joueurs actuels de la Lazio : ne jamais réussir à être décisifs dans les très grands rendez-vous. Enfin, et pour terminer sur le mot « décisif » : c'est le troisième derby consécutif que la Roma gagne sans son homme le plus décisif des vingt dernières années : Francesco Totti. Lui, l'homme de tous les records dans le derby romain, est, une nouvelle fois, resté sagement assis sur le banc. Comme si Spalletti voulait prouver que la Roma était petit à petit en train de tourner la page. Une page qui sera forcément plus facile à tourner si elle s'accompagne de succès comme celui de ce dimanche.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Cafu cremes Niveau : CFA2
Felipe Anderson il devait pas signer à ManU au Real toussa?

Mais quel flan hahahahahahhahahahahaha.
rate my mind : 0/100 Niveau : CFA2
il devait signer même pour 35M de livres* hahaha
Ce commentaire a été modifié.
rate my mind : 0/100 Niveau : CFA2
(* de ce livre)

Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Felipe Anderson est effectivement très moyen.
On dirait un vulgaire El Shaarawy, avec une meilleur technique de frappe peut être.
Manque de maitrise technique, manque de technique en petits espaces, manque de caractère et de personnalité, et bien évidemment manque d'épaisseur physique.
3 réponses à ce commentaire.
pas grave la Lazio restera à jamais la prima squadra della capitale. La Roma n'est qu'un copyright raté (en témoigne son absence de trophée européen au contraire de la Lazio, non la coupe de ville des foires n'est pas une c3).
DixDier Super Niveau : DHR
Le passé, c'est bien. Le présent, c'est mieux.
C'est quoi le présent ? Finir 2ème et se prendre des branlées en Europe ?
Mrzin tu as mon +1 , j'ai lâché un sourire :)
Sans oublier une petite finale de mai 2013 que la décence m'avait retenu d'évoquer. Ce dédain pour le seul club centenaire de Rome m'étonnera toujours.
Nan mais les gars, lachez l'affaire, c'est Eric Maggiori (enfin remis de ses 24h passées en PLS) qui s'est créé un compte pour s'amuser.
PaganBishop Niveau : CFA2
T'as oublié "lol" à la fin
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Ah ouais quand même, tu oses.
Je saurais pas dire si j'approuve ton point de vue, mais le débat serait assez intéressant: lequel des deux clubs romains est le plus grand ?
D'un coté, le palmarès de la Lazio peut être considéré comme meilleur car agrémenté d'une coupe européenne, puis la Lazio a quand même eu dans la fin des années 90 une équipe d'une qualité que peu de club italien (dans lesquels ne me semble pas comprise la Roma) ont connu.
De l'autre, la Roma a quand même connu une finale de LDC et de coupe UEFA, et a un meilleur palmarès domestique, outre le fait qu'elle a quand même fourni plus de joueurs qui ont été importants pour la Nazionale.
je t'accorde le fait que la Roma a donné connu 15 champions du monde soit juste derrière l'Inter avec 20 , le bayern avec 21 et la Juve avec 22 (record), mais la Lazio c'est 1 C2 mais aussi une supercoupe d'europe contre le grand manchester de 1999, avec le mythique but de Salas. Pis la dernière demi-finale de la Lazio c'est en coupe uefa contre porto en 2003 , la dernière romaine .... 1991 et vont jusqu'en finale. J'apprécie la Lazio parce que ses performances européennes sont toujours appréciables et rapportent pas mal de points au calcio, au contraire de la Roma et de sa loose ultime (sérieusement comment peuvent-il perdre avec leur équipe en 1984 ? quand tu as du pruzzo, graziani, falcao, boniek ?) et de ses multiples manita en europe qui foutent la honte au football italien. Je ne pourrai jamais les apprécier pour cela. Même si , en 2007 et 2008 ils vont jusqu'en quart de la CL....

Puis rien que pour Silvio Piola et Nesta ainsi que l'homme dont la mémoire est honorée par mon pseudo ( le concurrent romain en CDM serait conti ?) la Lazio mérite la palme.
puis Lulic, finale 2013 , coupe d'italie :P
La Roma de Liedholm, début des années 80 était un extraordinaire assemblage de joueurs à la technique largement supérieure à la moyenne (euphémisme). Ses milieux de terrain, notamment, Di Bartolomei-Prohaska-Conti-Ancelotti-Falcao-Cerezzo,... étaient exceptionnels dans ce domaine particulier. Le seul point faible de cette formation était un manque d'impact physique et une manoeuvre trop léchée, voire trop lente.
Pour ma part, elle m'a donné plus de plaisir visuel que la, pourtant excellente, équipe Laziale des années 90.
merci Europa pour ton commentaire qui est aussi un bon argument
11 années en Serie B.

Ca sera tout.
Ce qui est intéressant quand on compare les palmarès des clubs romains c'est de suivre leur dynamique, en particulier la façon dont la Roma se réveille quand la Lazio gagne quelque chose, comme un élément déclencheur de leur propre politique.
La Lazio gagne le scudetto 74 (1-1 avec la Roma), les giallorossi vont mettre le paquet dans les années suivantes avec Falcao et cie pour un titre (2-1) et une finale de C1 puis... plus rien pendant 20 ans jusqu'au réveil de leur voisin.
La Lazio de Cragnotti gagne un titre (2-2) et une coupe d'Europe, alors Sensi sort le chéquier pour Batistuta, Capello, Cafu et Samuel et gagne son 3ème scudetto (3-2).
Depuis, nada.
haha en effet bien vu, le lien est très probable
Je ne devrais pas te répondre Casiraghi, tellement tu sembles de mauvaise foi, mais à Rome, il n'y a qu'une équipe, elle porte les couleurs du drapeau de la Ville, des rues de la Ville et elle s'appelle AS Roma.

Maintenant il est vrai que dans la région, il Lazio, il y a une autre équipe, qui porte les couleurs de la Grèce, et qui s'appelle la Lazio.

Voilà.

Et puis si vraiment tu me prends au trop sérieux, ci-joint les paroles du très grand De Rossi sur le vivre ensemble romain : https://www.youtube.com/watch?v=vL0TA9VjS0o
Testaccio33 Niveau : Loisir
Qu'est ce que ça peut me gonfler les branlettes sur un palmarès de 3 lignes il y a 20 ans ...
C'est bien un truc de frustré ça de se raccrocher à des titres que la plupart ont même pas connu.
Testaccio33 Niveau : Loisir
Je réagissais au commentaire de Casiraghi bien entendu
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pour la lose légendaire de la Roma, évidemment on ne peut pas te contredire.
Et effectivement, la Lazio 1999-2000 notamment était une très grosse équipe avec d'énormes individualités (je le reconnaissais sans peine à l'époque et je le reconnais toujours aujourd'hui, malgré mon aversion pour ce club).

Par contre, et là je rejoins Europa, oui la Roma a bien eu une équipe aussi impressionnante et d'aussi bon niveau que sa rivale laziale. Je parle évidemment de la Roma des 80's et plus particulièrement de celle de 1983-1984 (malgré cet échec en finale de C1). Bordel, un milieu Di Bartolomei-Toninho Cerezo-Falcao-Conti, si ça fait pas bander n'importe quel amateur de foot, j'y comprends plus rien ! D'autant plus quand les Falcao et Conti servent un duo d'attaquants Pruzzo-Graziani...

Bref je m'arrête là, de toute façon je ne peux pas être objectif sur ce sujet. ;)
18 réponses à ce commentaire.
Ce dribble de Wallace quand meme c'est juste scandaleux...On comprend mieux pourquoi l'ASM ne l'a pas conservé
Ce commentaire a été modifié.
Surtout quand on voit ce que sait faire Jemerson! Vraiment impressionnant ce jeune
1 réponse à ce commentaire.
gunther mickey Niveau : National
Et dire que Martinez ose nous dire que Nainggolan doit gagner sa place et qu'il n'est pas au niveau de Defour ou Witsel, je rigole, je m'esclaffe à la limite... Espérons qu'il se reprenne et qu'il nous le remette dans ce milieu belge. Avec un Tielemans qui m'a beaucoup plus sur ses dernières montées, j'ai hâte de voir ce qu'il va également donner dans quelques années. Un milieu vraiment créatif comme lui, c'est peut-être un des derniers maillons qu'il nous manque. Wait and see...
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
J'ai jamais compris comment Nainggolan pouvait ne pas être un titulaire indiscutable avec la Belgique ! Pour les autres postes du milieu, il peut y avoir débat mais pas pour Radja : si j'étais sélectionneur des Diables Rouges, c'est même l'un des premiers noms que je cocherais sur mon 11 de départ avec Courtois, Hazard et De Bruyne...
Benito-Bx Niveau : CFA
On est tous d'accord Alain...

Wilmots a tardé à l'imposer car il jouait encore dans un petit club et que Wilmots n'était pas un foudre de guerre comme coach.

Sur le plan du niveau, il devait aller à la coupe du monde mais Wilmots a fait primer la logique de groupe et garder le groupe qui s'était brillamment qualifié. Ca pouvait se défendre.

Passé la coupe du monde, Naingollan est devenu titulaire. Il était titulaire à l'Euro...Avec l'arrivée de Martinez, on ne sait pas trop mais il y a clairement du se passer quelques choses en coulisse parce que, en terme de niveau, préférer Defour, Fellaini et Witsel à Ninja c'est risible...

Bref, je prie pour qu'il soit de retour en mars...

Mon dieu, cette récupération et ses dribbles dans le derby...monstrueux !!
Il y a eu, visiblement, une cassure entre le nouveau coach de la Belgique et l'excellent milieu de terrain de la Roma; cassure qui n'a rien à voir avec la valeur intrinsèque du joueur que personne ne peut mettre en doute. Cassure définitive ou pas, nous le saurons dans les prochains mois.
Sans remettre en cause le joueur, que j'adore, il faut aussi se demander si la dernière version de l'équipe nationale avec au milieu Wiwi et le gars qui s'en bat les couilles n'est pas la meilleure disposition possible pour tirer le maximum de rentabilité de Hazard,Carrasco ou autres Mertens et Lukaku
Parce que le Ninja n'a pas la discipline défensive de Witsel ni la passe de KDB . Il serait un mix des deux, je pense qu'on est d'accord la-dessus mais pas aussi bon dans aucun des deux rôles.
A un moment il foirera en défense ,emporté par sa tendance à l'offensive alors que Witsel lui ne bougera pas du rond central si on le lui demande
Benito-Bx Niveau : CFA
Titulair eou pas selon le schéma tactique...ça se discute, ça se test...mais pas dans les 23 c'est une absurdité...
5 réponses à ce commentaire.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 3 heures Valdés lance sa société de production 3
il y a 4 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
PSG : Attention, fragile