En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // OL/Saint-Étienne (1-1)

Un derby agité entre supporters

Modififié
Avant le derby d'hier à Gerland, l'atmosphère était particulièrement tendue entre supporters stéphanois et lyonnais. À la rivalité sportive s'ajoutaient de vifs conflits entre fans des deux équipes, suite notamment au vol d'une partie de la banderole des Magic Fans par des indépendants du virage sud lyonnais après le quart de finale de Coupe de France entre l'ASSE et Lorient. Trois jours plus tard, les Magic Fans avaient tenté de rendre la pareille aux supporters lyonnais lors du retour de ces derniers d'un déplacement à Montpellier, mais la police s'était interposée.

Les forces de l'ordre étaient par conséquent sur leurs gardes avant le match de dimanche. 22 supporters des deux camps avaient été interdits de stade, le dispositif policier avait été renforcé et les supporters stéphanois contraints de se rendre à Gerland en bus.

Ces mesures ont permis d'éviter des incidents majeurs entre fans des deux clubs. Quelques supporters des Verts ont cependant été interpellés avant le match pour des jets de projectiles sur les forces de l'ordre ou pour détention de fumigènes. Suite à l'ouverture du score par les Verts, des fumigènes ont également été échangés entre le secteur réservé aux fans visiteurs et le virage sud de Gerland, ce qui a amené les forces de l'ordre à faire usage de gaz lacrymogènes et l'arbitre M. Duhamel à interrompre la rencontre pendant quelques instants.

Mais les incidents les plus graves ont eu lieu une heure avant le match entre supporters… des deux virages lyonnais. Les tensions étaient palpables depuis plusieurs mois entre certaines franges du virage nord, le principal kop de Gerland occupé par les Bad Gones, et des groupes du virage sud, notamment les bandes de hooligans qui ont été régulièrement impliquées dans des incidents ces derniers temps et qui comptent une part importante d'extrémistes de droite. Chaque groupe s'était mobilisé pour parer à une éventuelle attaque des ultras stéphanois. Pour des raisons encore indéterminées, ces tensions latentes ont explosé hier quand les deux groupes du sud et du nord, composés chacun d'une centaine de personnes, se sont croisés près du stade. Selon plusieurs témoignages (que nous avons directement recueillis ou qui sont évoqués dans l'édition lyonnaise du journal Le Progrès), l'affrontement a été très violent. Si des incidents avaient déjà opposé les deux camps lyonnais, la bagarre d'hier est d'une ampleur inédite. Elle témoigne notamment de la radicalisation, tant violente que politique, du virage sud lyonnais.


En tribunes, les Magic Fans ont maintenu leur ligne de conduite de réduction de leurs activités, décidée après le vol de leur banderole, en n'amenant aucun matériel (banderoles ou drapeaux) mais en chantant pour soutenir leur équipe. Seuls les Green Angels et les Indépendantistes affichaient donc ostensiblement leurs couleurs dans une tribune visiteurs qui a su se faire entendre. Quant aux ultras lyonnais, ils ont eux aussi assuré l'ambiance, en particulier dans le virage nord. Et ils ne se sont pas privés de chambrer, par plusieurs banderoles interposées, leurs homologues stéphanois suspectés de célébrer la victoire en Coupe de la Ligue après avoir dénigré cette compétition. « Stéphanois perruqués, la coupe à Moustache vous va au poil » raillait Lyon 1950 dans le virage sud quand les Bad Gones clamaient « Qui c'est les girouettes ? Évidemment, c'est les Verts ! » . QB et AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 21 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8