Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Un club financé par le soleil

Modififié
« Papa, allume la lumière comme ça l'an prochain, nous serons en Serie B » . Surréaliste. Pourtant, c'est la base du projet développé par le club italien de Spal.



Cette équipe de la ville de Ferrare officie actuellement en Troisième Division. Dans un autre temps, elle a vu débuter des joueurs comme Fabio Capello, Carlo Mazzone, Edy Reja ou Luigi Del Neri. Mais elle n'a plus goûté à la Serie A depuis 1968. Toutefois, son Président a élaboré un plan pour remonter : miser sur l'énergie solaire.



Au Sud de la ville, un terrain vague de 30 hectares va être investi de panneaux solaires. L'énergie produite finira dans les filets de la société Enel (l'EDF italien), et, indirectement, dans les caisses de la Spal. En gros : une lumière allumée dans la ville, quelques centimes pour la Spal. La manœuvre devrait rapporter environ 1 million d'euros par an. Pas de quoi faire venir Cristiano Ronaldo, mais suffisant pour la Spal, dont le bilan annuel est inférieur à 4 millions d'euros.



La Juve avait perdu un Scudetto à cause de la pluie. La Spal pourrait gagner sa promotion grâce au soleil. La Serie A devrait penser à un partenariat avec la météo.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
À lire ensuite
Karpine jouera la gagne