1. //
  2. // 35è journée
  3. // FC Barcelone/Real Madrid
  4. //

Un Clasico entre gens normaux ?

Pour la première fois depuis des années, le Barça et le Real Madrid se présentent au Clasico en ayant chacun perdu leur dernier match officiel. Histoire de rappeler à tous, avant ce mégachoc, que les deux équipes sont aussi humaines ?

6 29
On avait presque oublié que parfois, ces deux-là pouvaient perdre. Oui, aussi stratosphériques soient-ils, le FC Barcelone et le Real Madrid ne sont pas invincibles. Pour la première fois cette saison, les deux monstres du football espagnol se sont inclinés en Ligue des Champions. Des défaites qui ne compromettent pas leurs chances de qualification, mais qui prouvent tout de même que l’un et l’autre ont des failles, même si celles-ci sont rarement visibles. De fait, pour retrouver une défaite commune du Barça et du Real, comme c’est arrivé cette semaine, il faut remonter au 30 avril dernier, il y a presqu'un an. Les hommes de Guardiola s’inclinaient sur la pelouse de la Real Sociedad (2-1) tandis que la bande de Mou perdait à domicile contre Saragosse (2-3). Depuis, les Blaugranas n’ont concédé que trois défaites toutes compétitions confondues : contre Osasuna et Getafe en championnat, et contre Chelsea, mercredi. Quand au Real, ils ont connu cinq fois le goût de la défaite : face au Bayern, mardi, contre Levante en championnat et… trois fois contre le Barça (Supercoupe, championnat, Coupe du Roi). Des statistiques ahurissantes, nuancées toutefois par le double revers concédé cette semaine à l’Allianz Arena et à Stamford Bridge. Des défaites qui peuvent avoir leur influence dans les têtes, à quelques heures du match le plus important de la saison ?

Des enseignements et des lacunes

Dans le discours des deux entraîneurs, la réponse à la question précédente semble toute trouvée : non. Une défaite, cela arrive, surtout en demi-finale aller de Ligue des Champions, et les deux techniciens sont persuadés que rien n’est joué. Guardiola utilise sa meilleure technique pour passer outre, à savoir l’intox. « Nous avons eu des revers cette année, mais nous y avons fait face. Nous verrons à la fin de l'année si nous gagnons des trophées ou pas, mais en tout cas, c'est déjà un succès, pour moi, d'en être arrivé là » assure-t-il. Pipeau, pipeau, pipeau. Mourinho, lui, joue la carte du mec sûr de lui. Comme d’hab. « Ce n'est pas un mauvais résultat. Mais celui-ci suppose qu'il faut gagner à domicile. Faire une remontée. Ce ne sera pas la plus grande de l'histoire. 1-0, 2-0, 3-1... Ce ne sera pas facile mais l'équipe peut le faire » explique-t-il. On l’aura compris : en apparence, Barcelonais et Madrilènes ne montrent aucun signe de doute après les défaites en Ligue des Champions. Pourtant, il semble indéniable que certains enseignements ont pu être tirés de ces demi-finales aller. Là où tout le monde voyait presque les deux équipes espagnoles se qualifier pour la finale dès le match aller (on exagère à peine), on a plutôt assisté à deux formations sûres de leur football, certes, mais qui ont affiché certaines lacunes peu soupçonnées jusqu’ici.

Si c’est pas Messi…

Le Real, à Munich, s’est souvent laissé submergé par l’euphorie des Bavarois, concédant des occasions, surtout en fin de partie (Gomez du pied, Gomez de la tête). De plus, les ailiers ont clairement manqué d’allant, n’offrant que trop rarement des situations favorables aux attaquants. Quant au Barça, le cruel manque de réalisme a sauté aux yeux de tous. Cinq énormes occasions, aucun but. Coïncidence (ou pas), c’est toujours un autre joueur que Messi qui a raté ces opportunités (Sanchez, Fabregas, Pedro). La preuve que si l’Argentin n‘est pas à la finition pour débloquer une situation, c’est son équipe toute entière qui a du mal. Il faut dire que le triple Ballon d’Or a claqué 29 des 44 derniers buts de son équipe (66%). Alors, forcément, les autres perdent l’habitude de marquer… On pourrait être tenté d’en dire autant de Cristiano Ronaldo au Real, mais les chiffres disent que le Portugais, sur le même total de buts de son équipe (les 44 derniers), n’en a inscrit « que » 18, soit 41%. Bah ouais, y a Karim et Gonzalo, quoi. Alors certes, on le sait : au moment du coup d’envoi du Clasico, demain soir, les défaites de Munich et de Londres seront derrière. Le Clasico est un match à part, qui peut déjouer tout pronostic. Aucune des deux formations n’y arrive en ayant un ascendant psychologique. Les deux ont gagné le week-end dernier en Liga, les deux ont perdu cette semaine en Ligue des Champions, statu quo. La balance pourrait pencher en faveur des Merengues grâce aux quatre points d’avance, mais elle se rééquilibre immédiatement en pensant aux cinq victoires du Barça (+ quatre nuls) en dix Clasico depuis l’arrivée du Mou à la tête du Real.

Insensibles à la douleur

Alors, quoi ? Le Barça et le Real vont-ils sortir redimensionnés de cette semaine de Ligue des Champions, et s’affronter avec la peur au ventre ? On en doute. Et d’ailleurs, la presse espagnole aussi, en doute. « Pour le clasico, les joueurs oublieront complètement les matchs de Chelsea et du Munich. Les joueurs sont psychologiquement prêts pour enchainer d’une compétition à l’autre. Ils ont l’habitude d’enchainer, entre les exigences de la Ligue des Champions et le championnat » peut-on lire dans les colonnes du quotidien catalan Sport. Oui : s’ils ne sont pas des extraterrestres, les joueurs du Real Madrid et du Barça sont formatés depuis de longs mois pour être insensibles à la douleur. Et il suffit de regarder les statistiques pour s’en convaincre. Après la défaite au match aller contre le Barça (1-3), le Real avait enchaîné onze victoires consécutives en championnat. En mode « même pas mal » . Idem pour les Catalans, qui, depuis leur dernier revers en championnat contre Osasuna, ont enchaîné onze victoires de rang. Aux deux équipes de prouver, sur la pelouse, que la défaite ne les atteint pas. Au mental.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 3
Une grosse différence sur ses demi-finales : c'est que le Real méritait pas de gagner, le Bayern étant vraiment supérieur, ds le jeu et les occasions...

Le Barca méritait de gagner 1-4 si ils avaient concrétiser !

En gros, le Real est + ds la m*** pcq ils ne produisent pas de jeu et se laissent porter par le vent en poupe des 4 de devants, alors que pour le Barca, ce n'est qu'un pb de "réalisme-finition"...

Par contre, le Real a + de chances de se qualifier que le Barca..
Et pour le Clasico, il y a bcp de chances que le Real joue comme Chelsea^^
Y'a 24 heures de récup' en plus pour le Real. Détail qui peut avoir son importance. D'autant que les retours, en Europe, seront inversés.

Sinon, je pense que ce clasico a conditionné les matchs allers de C1. Forcément.

A noter également que le Bayern a joué le match de sa saison face au Real. Et Chelsea, le dernier grand match d'une génération en pré-retraite. Anglais et allemands ont tout donné et malgré ça, n'ont récolté que deux "petites" victoires de prestige.

Deux victoires remédiables pour Real et Barça.
c'est à ce moment que l'on s'aperçoit de l'importance de la qualité du banc. avantage Real. avantage à l'argent.
sinon le match de demain va conditionner la fin de saison du Barca, le real lui doit débouler partout, du moins en championnat. le barca peut il esperer gagner la coupe d'espagne, la CL ET la liga??????
si non , il peut mettre son équipe B demain ..
warinababylone Niveau : Loisir
avantage a l argent? dsl je comprends pas
@loud

HAhahaha, oui, le Barça paye ses joueurs en tickets de ration.


Comment peut on laisser s'exprimer des abrutis sans cerveau comme ça?
Encore une fois, ça me gène de lire que le Barça et le Real ont perdu de la même manière.. Même si EM ne l'a pas écrit, il est obliger de dire selon moi quand il veut parler des défaites en CL, que le Barça devait gagner mais que la chance en a décidé autrement et que le Real a perdu, parce le Bayern était meilleur.

Enfin bref, +1 a A-Pitchou.
waynerooney Niveau : CFA
mario 24h en moins ils s'en foutent avec le dopage.
Loud : Du grand n'importe quoi ton message ;)
Certains devraient la fermer à tout jamais vu la teneur de leurs commentaires.
heu attendez la
sur le banc du barca ya pas higuain, kaka, lass, altintop, sahin, marcelo. qui peut se permettre de mettre kaka sur le banc ? si le real n'est pas plus riche alors je comprends pas
de toute manière ma question c'est : le barca peut il esperer TOUT gagner en sachant 1) qu'il a un plus petit noyau, b) 4 points de retards sur le Real
ah ui j'oubliais; ricardo carvalho, albiol et varane
dsl
Le budget alloué par Barcelone pour générer des joueurs sans insctinct est supérieur au budget de formation du Real...
C'est juste que le Real recrute plus et que le Barça finance lui, son asile appellé la Masia.

L'un dans l'autre, tu ne fais que dire de la merde en barre loudddie
Mou-rinho Niveau : CFA
@loud carvalho blessé, Lass revient de blessure, raul albiol alterne entre le moyen et le médiocre , Altintop quand à lui alterne entre le médiocre et le déguellasse (on parle bien du même Altintop qui a permis les 2 buts de Nicosie?) et après Varane, il est bon certes mais à 18 ans je sait pas trop s'il pourra être serein dans un match de demi-finale de champion's league...
@ slasher les chiffres ca doit pas etre ton truc, la formation et le ptit jeune qui monte en 1 ca n'a pas le même salaire que Kaka ou altintop
@mourinho je suis d'accord avec toi pour varane par ex mais les autres on s'en fout qu'ils fassent une moins bonne saison, comme keita ou pedro au barca, ils restent dans l'équipe, font jouer la concurrence, jai vu jouer altintop contre le barca et il etait pas degeu. pourquoi ils les vendent pas si ils sont degeu?
le barca n'a pas de banc comparé au real je vois pas ou est la polémique
toujours pas de réponse à ma question : le barca peut il tout gagner cette année,? si non doit il mettre son equipe B demain?
misteryoung3 Niveau : CFA2
@slasher
t'es irrécupérable toi!
@slasher merci pour tous tes commentaires tu me permets de beaucoup rire et c'est sympa de ta part ! Tu es un grand malade.
Mon avis c'est que demain on aura à nouveau droit à un grand match et ça c'est un kiff ! J'espère que le barca va nous offrir une fin de liga à suspens et qu'il va continuer de prouver à tout le monde que même cette machine qu'est le Real n'est pas encore assez forte pour les battre ! On verra ça demain soir.
Perso, je pense que Pep veut tout gagner et donc il mettra tout en œuvre.
Bon match à vous messieurs !
Xeneize31 Niveau : DHR
waynerooney, stp changes de disque, t'es plus que reloud à parler de dopage dans chacun de tes posts...c'est sur à Manchester ils ne boivent que de la Christaline, et baises que leurs propres femmes...
Xeneize31 Niveau : DHR
Slasher, "Comment peut on laisser s'exprimer des abrutis sans cerveau comme ça?", on te laisse bien parler....
Tu te demandes parfois dans quel état physique vont débouler tous les joueurs espagnols à l'euro quand tu vois l'énergie dépensée sur autant de tableaux dans une saison. Certains seront cramés, c'est pas possible autrement..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 29