Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Premier League – Liverpool/Tottenham (0-0)

Un choc trop sérieux

Tottenham n’a pas réussi à gratter les points qu’il souhaitait à Anfield. Et Liverpool n’a toujours pas réussi à faire mentir une stat qui commence à bien pourrir ses ambitions européennes : un 8ème match nul à domicile.

Modififié
Liverpool/Tottenham (0-0)

Avec les deux points « laissés » par Manchester United à Stamford Bridge, Tottenham avait de nouveau l’occasion de réduire l’écart avec le dauphin de Manchester City. Sans Redknapp, bloqué à Londres où il assistait à son procès pour évasion fiscale, sans Van der Vaart, sans Kaboul et sans Lennon, les Spurs arrivaient relativement diminués à Anfield. Kranjcar, Livermore et Dawson suppléaient les absents alors que Gareth Bale était positionné dans le rôle de Rafa Van der Vaart, à savoir tourner autour d’Adebayor.

Au terme d’une rencontre où les deux équipes se sont montrées ultra-disciplinés derrière, il n’y eut que quelques coups de pied arrêtés et une baisse physique générale peu après l’heure de jeu pour voir quelques occasions dans un match très fermé. Pourtant, de part et d’autre, on a essayé. Steven Gerrard, en première période notamment, a bien tenté d’accélérer le jeu, mais a passé son match sous haute surveillance, coincé entre Scott Parker et Livermore. Sur les côtés, pas beaucoup plus d’espaces. Kyle Walker et Benoit Assou-Ekotto ont essayé de mettre un peu le nez à la fenêtre mais ont surtout occupé leur soirée à contrer les velléités de Glen Johnson ou de Craig Bellamy. C’est bien simple, Pepe Reina et Brad Friedel n’ont eu aucune frappe cadrée sur laquelle briller avant la première demie heure. Kranjcar dépucèlait les stats « on target » à la 32’ alors qu’Adam inquiètait sans trop faire exprès (centre-tir) le portier ricain, mis à contribution une dernière fois dans le temps additionnel sur une percée de Glen Johnson.

Tottenham prend du retard


En deuxième période, les espaces s’ouvrent un peu plus et Kenny Dalglish espère ajouter la folie qui manque quelque peu à cette rencontre en lançant l’ancien banni Luis Suarez après l’heure de jeu. L’Uruguayen s’illustre quelques secondes plus tard en shootant le bas-ventre de Scott Parker, involontairement, même si le doute subsiste sur les ralentis. Les Spurs sont moins fringants et moins béton sur les côtés. Les centres se multiplient dans la surface de Friedel, qui gère bien, en sortant à bon escient. Andy Carroll, au milieu de tout ça, n’arrive à rien (un ball-trap à la 74’), si ce n’est à remiser de la tête sur ses collègues. Pas franchement suffisant pour un mec à 40 millions. Gareth Bale, qui s’est mis à dos tout Anfield pour une embrouille d’enfant avec Agger, réveillera la fin de partie de Tottenham par deux accélérations. La première se ponctuera par une frappe non cadrée qui avait réussi à surprendre Reina alors que sur la deuxième tentative, le gardien espagnol stoppera le Gallois, parti seul vers le but de Liverpool.

Les deux équipes se laissent donc sur ce 0-0. Liverpool ne rattrape pas Arsenal, qui lui est passé devant au classement après la danse mise contre Blackburn. Tottenham, en manque de variété et d’impact dans les 30 derniers mètres, a assuré le coup, même s’il lui reste de moins en moins de temps pour espérer se mêler à la lutte avec les deux Manchester.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17