1. //
  2. //
  3. // FC Barcelone-Atlético Madrid

Un Camp Nou celeste

Premier contre premier. Uruguayen contre Uruguayens. Pour cette finale, bien avant l’heure, de Liga, Blaugrana comme Colchoneros s’apprêtent à s’appuyer sur leurs hommes forts de la Celeste. Car Diego Godín, José María Giménez et Luis Suárez sont bien plus que de simples bons joueurs. Ils sont avant tout les garants du fameux « supplément d'âme » indispensable à tout succès.

Modififié
390 16
À Madrid, le mois de septembre dernier s’entame par un duel en haute altitude. Le Vicente-Calderón, bouillant, reçoit alors le champion blaugrana avec une velléité des plus prononcées. Une atmosphère électrique qui, par ricochet, atteint le pré et ses acteurs. Les accrochages s’enchaînent, les brouilles deviennent légion, et Mateu Lahoz, pourtant grand pédagogue du corps arbitral, est contraint de hausser le ton. Au cœur de chacune de ces querelles, Luis Suárez et Diego Godín s’échangent quelques taquets et autres amabilités. Aux « concha de tu madre » du Pistolero, le central répond par des caresses en trompe-l’œil. Cette scène se répète à l’infini quatre-vingt-dix minutes durant. Quelques mois plus tôt, José María Giménez, lui aussi international uruguayen et tour de contrôle colchonero, reçoit les mots doux de la pointe barcelonaise. Ces duels peupleront de nouveau le Camp Nou en ce samedi, mais ne font oublier ni l’amitié ni l’estime qui lient ces trois larrons. Trois Charrúas qui marquent profondément les identités pourtant si opposées entre Culés et Matelassiers. Quitte à les rapprocher.

« Tu as une voiture sur Madrid ? »


Lorsque Luis Suárez apparaît comme la dernière pièce rapportée du luxueux puzzle blaugrana, Diego Godín et, à un degré moindre, José María Giménez sont apparentés à des meubles du Vicente-Calderón. Débarqué il y a de ça cinq ans et demi de Villarreal, Diego Godín est, comme son deuxième prénom l’indique, Leal - loyal en VF - à l’Atlético. Pièce primordiale, si ce n’est vitale, du système testostéroné des Rojiblancos, il forme l’une des conditions sine qua non de la prolongation longue durée de Diego Simeone du côté du Manzanares. Aujourd’hui capitaine bis du leader ex-aequo de la Liga, il transpire par tous ses pores la Garra Charrúa. Une certaine idée du sacrifice et du courage estampillée par les locos de Montevideo qui fait mouche auprès du peuple obrero et populaire propre au Sud de la capitale espagnole. « Il est sur le chemin pour faire partie du clan des grands centraux de l’Atlético. Diego est expéditif et a du caractère pour s’imposer dans le vestiaire et dans les tribunes » , abonde Adelardo, mythique capitaine de bord du Calderón. Pour le Cholo, « seuls Koke et Godín font office d’intransférable. »

Adulé par tout un peuple et autant de coéquipiers, Diego Godín ouvre la porte du Calderón à ses compatriotes uruguayens, si compatibles au modèle du Cholisme. Outre Cristian Rodríguez, la direction sportive des Matelassiers pioche un certain Giménez dans le centre de formation de la Suisse des Amériques. Dans un anonymat complet, il progresse à l’ombre de la paire Godín-Miranda, avant de prendre la place de ce dernier il y a de ça un an. Amoureux des duels, brutal en altitude, il renvoie des airs de petit frère de son comparse axial, la violence - positive - en plus. Et la conversation. Car l’une des grandes qualités du natif de Lagarto reste les discussions qu’il engage avec ses adversaires pour les distraire. « "Tu as une voiture sur Madrid ?", "Tu sais pourquoi les drapeaux de l’Équateur, de la Colombie et du Venezuela ont les mêmes couleurs ?" Il m’a posé toutes ces questions pendant un match avec la Colombie. J’en suis devenu fou » , confesse ainsi l’ex-Matelassier et ex-Tigre Falcao. Point fort de cette nouvelle version de l’Atlético du Cholo, cette paire de centraux uruguayens connaît une part prépondérante dans la réussite de cette première moitié de saison.

Un supplément d’âme et l’amour de Simeone


Seul accroc, ou presque, de cette première phase, la réception du FCB renvoie à une belle migraine pour la doublette Godín-Giménez. Plus que les grigris de Neymar ou les prouesses de Messi, la Garra Charrúa, cette fois offensive, de Luis Suárez leur fait tourner la tête. Entre malice et roublardise, el Pistolero réussit l’exploit de se hisser à la hauteur de ses deux acolytes. À l’instar de ses deux compatriotes colchoneros, il arrive également à insuffler ce supplément d’âme si cher au pays de José Mujica. Des caractéristiques qui ne trompent pas Diego Simeone : « C’est le meilleur neuf de race dont peut rêver une équipe. Luis est le plus complet de tous. Il peut se retourner dos au but, il peut arriver depuis la seconde ligne, il peut envoyer de lourdes frappes… Il dispose d’une telle véracité que j’en suis amoureux. » Une déclaration d’amour en bonne et due forme qui rappelle, s’il le fallait encore, que dans le football espagnol actuel, un Uruguayen accompagné de sa garra est nécessaire à tout succès. N’en déplaise à la politique en strass et paillettes de Florentino Pérez qui rend à Barcelone et Atlético leur statut de favoris de la Liga.


Par Robin Delorme
Modifié

Dans cet article

Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Victoire 2-1 de Barcelone, l'Atletico égalise.Barcelone sera champion.
Spikelee92 Niveau : CFA2
Voilà ce qui manquait à certains matchs du fcb quand ils étaient dans l'adversité, une certaine rage de vaincre que Suarez à amener avec lui.
Quand tu vois sa détermination sur certain ballon quand tu es à côté obligé tu te bouges. Je ne parlerais pas de son talent de finisseur on le connaît déjà.
Pour Godin rien à ajouter un monstre depuis de nombreuses années. Pour certain l Atletico reste qui n'a l'aura d'un arsenal ou chelsea pourtant ils sont devant.
Busquets El Mestre Niveau : District
Note : 1
Gimenez,ce joueur... Quel monstre. Le gars a 20 ans et il est déjà titulaire à l'atletico et en équipe nationale. Pour moi le futur meilleur def central avec Varane.
Spikelee92 Niveau : CFA2
La fin de mon post est totalement bâclé. Désolé entre l'application qui permet plus de commenté, le site refait bref je me cherche des excuses vous l'aurez bien compris.
L'atletico est un grand club et le match sera loin d'être gagner vu les dernières prestations du fcb.
Jemincruste1 Niveau : CFA
Note : 1
Bel article. De manière générale, je trouve les footballeurs uruguayens magnifiques.

Cette force qu'ils tirent en partie de la condition de leur pays, minuscule enclave entourée de deux monstres du football, est impressionnante.

4 millions d'habitants, un pays ne bénéficiant pas du niveau d'infrastructure européen et pourtant l'une des nations les plus fortes sur le plan mondial...

A ce titre, l'interview de Luis Suarez dans votre So Foot d'il y a 1 ou 2 ans était représentative de cette identité uruguayenne si singulière. Lui qui a été admirablement soutenu par tout le pays envers et contre tous suite à ses ennuis.

Une vrai nation de foot, qui ne veut surtout pas s’embarrasser avec le politiquement correct.
jeTadoreXavi Niveau : District
Le pire c'est de voir si Luis Enrique va se permettre une petite connerie genre laisser Rakitic sur le banc et titulariser Arda alors qu'il reviens juste dans le groupe , sinon avec le onze de gala en forme et avec Busquets Iniesta et Neymar et surtout on est au Camp Nou ça va aucun soucis.Rien que presque Deux heures et je suis imaptient
ThisIsAnfield Niveau : National
http://youtu.be/PUkkUvNCADg
http://youtu.be/HyMLWMcT92Q

Alala l'amour entre uruguayens ! En voyant le titre de cet article, j'ai directement pensé à ça.
ThisIsAnfield Niveau : National
Waaaah je peux enfin commenter !! Ça faisait une semaine que je ne pouvais rien faire sur le site
jeTadoreXavi Niveau : District
Godin est sous coté il est mille fois meilleurs que Ramos ou TS qu'on vend etre comme les meilleurs CB mon oeil oui , le mec quand il joue contre la MSN ils chialent lol a chercher des fautes et lui avec sa hargne leur demande de "lever vos culs du sol petites chialeuses".Mais mine de rien j'espere que ce soir malgré un bon match de sa part il laisserais un rein quelque part sur la pelouse.
ET que dire de JM Jimenez le petit il est avec Godin titulaire dans un des meilleurs clubs et l'uruguay , un futur Godin quoi normal
Diego Godin a 4 Thiago Silva dans chaque orteil. D'ailleurs, rappelons une énième fois : TS, le "meilleur défenseur du monde" (LOL !) ou plutôt le joueur le plus surcoté de la planète football, ne fait même pas partie du Top 10 mondial à son poste sur les 5 dernières années. 31 ans, jamais rien montré en sélection, souvent blessé, aucune 1/2 de C1 au compteur, a joué dans la Serie A la plus faible de l'histoire et joue depuis 3 ans dans le 5e ou 6e championnat européen... Bref, il n'arrive pas au bas de la cheville de Piqué, Sergio Ramos, Boateng, Chiellini, Bonucci, Godin, Hummels, David Luiz (lui a été dominant en Europe avec Chelsea), Cahill et Terry. Même Miranda est beaucoup plus fiable et régulier ces dernières saisons. Le talent c'est bien mais la réalité des faits est terrible pour Thiago Silva !
Cette paire de centraux, des idoles. Ces types me font rêver, comme Paolo Montero quand j'étais petit.
Le match aller avec cette passe parfaite de Suarez dans la surface pour Messi...
Jemincruste1 Niveau : CFA
Message posté par ThisIsAnfield
http://youtu.be/PUkkUvNCADg
http://youtu.be/HyMLWMcT92Q

Alala l'amour entre uruguayens ! En voyant le titre de cet article, j'ai directement pensé à ça.


Merci pour les liens, le duel Godin / Suarez, difficile de faire plus intense.
Bergkamp : Silva n'est pas du tout la plus grosse arnaque en défense centrale. Il y a Ramos qu'est bien devant.

Et dans ta liste des meilleurs centraux tu oublies Pepe, qui est excellent.
Message posté par Bergkamp81
Diego Godin a 4 Thiago Silva dans chaque orteil. D'ailleurs, rappelons une énième fois : TS, le "meilleur défenseur du monde" (LOL !) ou plutôt le joueur le plus surcoté de la planète football, ne fait même pas partie du Top 10 mondial à son poste sur les 5 dernières années. 31 ans, jamais rien montré en sélection, souvent blessé, aucune 1/2 de C1 au compteur, a joué dans la Serie A la plus faible de l'histoire et joue depuis 3 ans dans le 5e ou 6e championnat européen... Bref, il n'arrive pas au bas de la cheville de Piqué, Sergio Ramos, Boateng, Chiellini, Bonucci, Godin, Hummels, David Luiz (lui a été dominant en Europe avec Chelsea), Cahill et Terry. Même Miranda est beaucoup plus fiable et régulier ces dernières saisons. Le talent c'est bien mais la réalité des faits est terrible pour Thiago Silva !


Parmi ceux que t'a cité tu peut enlever Ramos.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
390 16