En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Nantes/Monaco (0-1)

Un caillou en moins dans la chaussure

Manquant un pénalty en début de rencontre, les Nantais se sont inclinés face à un petit Monaco qui compte ses premiers points. Falcao a inscrit le premier - et dernier ? - but de sa saison monégasque. Et Jardim a décidé de sacrifier Anthony Martial. La saison de l'ASM est lancée.

Modififié

Nantes - Monaco
(0-1)

R. Falcao (44') pour Monaco.


Le retour de la confiance tient parfois à peu. Sans être fondamentalement meilleur qu'à Bordeaux, les Monégasques peuvent remercier deux anciens de la maison. Serge Gakpé d'une part, sur la lancée d'un début de saison cahotique, manque d'ouvrir le score dès la 20e minute sur pénalty. Olivier Veigneau d'autre part s'élance, juste avant la pause, dans une série de dribbles impossibles, contrée par l'entrejeu monégasque et punie d'un but de Falcao, à la limite de la copie conforme de celui de Berbatov une semaine plus tôt : centre au second poteau et tête à bas étage (45e). Sans être fondamentalement meilleur qu'à Chaban-Delmas, Monaco a surtout profité d'une opposition plus limitée que celle proposée par les Girondins une semaine plus tôt. Car dans le jeu, mis à part l'apport indéniable de Kurzawa dans l'animation du couloir gauche, l'équipe de Jardim tient encore plus du caillou que du rocher. Mais Monaco a pris ses premiers points et va gagner un peu en tranquillité.

Anthony Martial, le sacrifié


Dans le scénario, l'ASM ne s'est pas effondrée après l'ouverture du score et s'est même montrée - légèrement - meilleure en seconde période, comme en témoigne ce retour canon des vestiaires, avec une nouvelle accélération de Kurzawa pour alerter Germain et Ocampos, butant sur Dupé (48e). Mais la fin de match a encore montré les quelques limites physiques des Monégasques. Nantes a réussi à pousser. Ils auraient même pu égaliser sans la maladresse (ou la malchance) du Canari au palmier sur le crâne, KK Hansen, le Danois écrasant à bout portant une reprise de volée sur la transversale de Subašić. Le portier croate claque même une dernière parade sur une ultime tête de Schechter, dans le temps additionnel, alors que Bessat est trop juste pour reprendre un dernier centre d'Issa Cissokho. Oui, la confiance tient vraiment à peu de choses. Celle d'Anthony Martial a par exemple sérieusement pris du plomb dans l'aile. Remplaçant Ocampos à l'heure de jeu, l'ancien Lyonnais est rappelé sur le banc avant l'entrée dans le temps additionnel, suppléé par Ferreira-Carrasco. Ou comment Jardim montre la porte de sortie à ce jeune attaquant courtisé, quelque peu fainéant depuis son arrivée sur la pelouse nantaise.

Comme la saison dernière, sans être flamboyant, l'ASM repart de Loire-Atlantique avec les trois points. Ces trois unités ont cela dit plus de signification qu'il y a un an. Ils lancent enfin la saison monégasque dans une dynamique positive, même si la seule réussite comptable est loin d'être suffisante. Le jeu sur les ailes a donné quelques solutions supplémentaires à l'équipe du Rocher, mais il conviendrait d'observer le comportement des Monégasques face à une équipe, comme Bordeaux, qui peut prétendre à la première partie du tableau de L1. Affaire à suivre.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7