1. //
  2. // Ajax/Olympique Lyonnais

Un bon petit match de L1

Allez, on se mouille ! Lyon battra Amsterdam ce soir à l'ArenA. Score prévu : 2-1 pour les Gones. Pourquoi ? Parce que la L1 c'est meilleur que l'Eredivise. Et pourquoi la L1 c'est meilleur que l'Eredivisie ? Parce que.

0 2
Quizz pour commencer : qui portera le N° 14 à l'Ajax, ce soir ?... Ouais, vous avez deviné. C'était fastoche... Donc, oui, ce soir Lyon va assurer la deuxième place du Groupe D parce que la première, c'est pour le Real. On devrait assister à un bon match de L1 entre le second de L1 et le leader d'Eredivisie. Lyon prendra un but, comme d'hab depuis le début de saison mais en marquera deux, comme samedi à Dijon. Gomis et Bastos en buteurs plieront l'affaire.

Ajax, du sol au plafond

Le championnat des Pays-Bas est un championnat de cocagne où on joue bien au ballon, en 4-3-3 (souvent), où on va de l'avant et où on marque des buts. Donc Ajax attaque. Normal, le Hollandais n'est pas attentiste. L'Ajax est fougueux, parfois inspiré mais l'Ajax est très jeune. Un peu trop même : le meneur de jeu, l'excellent Danois Christian Eriksen a 19 ans. Attention à celui-là ! L'autre yoyo du binôme s'appelle Théo Janssen, milieu en retrait, N° 6 régulateur plus expérimenté (30 ans), sacré meilleur joueur d'Eredivisie l'an passé et piqué à Twente. Eriksen est droitier comme Janssen est gaucher. Lyon doit neutraliser Eriksen et gêner Janssen dans le cœur du jeu hollandais.

Problème : l'Ajax est l'Ajax, ça bouge de partout ! Eriksen joue à la fois dans l'axe ou sur les côtés, ou en soutien de l'avant-centre Sigthorsson... C'est valable aussi pour Sulejmani, un des « vieux » de l'équipe (22 ans) : l'ailier droit serbe joue aussi à gauche, ou repique dans l'axe. Bref, foot encore total donc petit merdier organisé pour l'adversaire. L'ailier gauche Boerrigter (24 ans) est pas mal, des faux airs d'Overmars, rapide et ondoyant. Le N° 9 coupeur de centres, Sigthorsson (21 ans), est international islandais : honnête mais islandais. Il faut toujours un « De Jong » en Hollande : Siem de Jong (22 ans) navigue filou entre milieu et attaque et lui aussi complique pour l'adversaire la lecture tactique de l'Ajax qui peut passer du 4-3-3 au 4-2-4...

Pour en finir avec les incongruités tactiques dommageables pour l'adversaire, il faut mentionner aussi les montées offensives du latéral droit bien connu Van der Wiel (23 ans, seul international hollandais ajacide) et sa bonne qualité de centre. Plus intéressant : Toby Alderweireld, libéro belge de 22 ans. Attention, danger ! Super relance de 60 mètres dans les pieds et frappe lourde aux 30 mètres. Un petit génie défensif qui pousse et que la L1 ferait bien de préempter. Pour finir, Vermeer (25 ans) dans les buts, correct, sans plus. Le survendu capitaine, Vertonghen (24 ans, autre international belge comme Toby) est pas mauvais mais en milieu de métier reconverti stoppeur il n'a pas encore les bons réflexes au poste. En latéral gauche, point noir ! Quatre zozos : Blind, Anita, Boilesen ou le vieux Ooijer (37 ans). Qui jouera ce soir ? Am-stram-gram, pique et pique et Amsterdam...

Lyon, barre chocolatée

Lyon est supérieur. Même sans meneur de jeu (Pied en 9, a priori, dans le 4-4-2 lyonnais). A condition bien sûr de ne pas déconner. C'est quand même une bonne équipe en face... Janssen peut faire mal du gauche sur coup franc direct, Sigthorsson peut exploiter un relâchement de la paire Koné-Lovren et Boerrigter ou Sulejmani peuvent réceptionner dans le dos de la défense lyonnaise les diagonales de fou de Alderweireld ! Reste que, outre l'inexpérience de l'Ajax en C1, Lyon doit exploiter trois faiblesses ajacides évidentes : le latéral gauche (Boilesen ou Anita), l'axe défensif où la paire belge flotte un peu et enfin le repli défensif un peu trop lâche d'une équipe juvénile très portée vers l'avant. Il y aura donc des possibilités de contres qu'un Gomis serait bien inspiré d'exploiter... Le gardien Vermeer est bon sur sa ligne mais hésitant dans ses sorties aériennes, donc là aussi, y'a un coup à jouer.

Si Lyon reste bien en place, avec un bloc compact pas trop bas, ça devrait aller. Ajax peine quand il est gêné au milieu et que les côtés sont bloqués. Mieux ! Lyon ne devrait carrément pas hésiter à faire le jeu plutôt que rester attentiste. Dommage que Lisandro ne soit pas là et que l'OL n'ait pas de meneur dispo (Gourcuff, Ederson). Jérémy Pied (voir Grenier ?) doit saisir sa chance. Que souhaiter de plus à Lyon sinon que de ne pas prendre le but habituel qui complique toujours ses matchs depuis la reprise ? Enfin, on espère que Lyon appliquera à l'Ajax la « jurisprudence Maribor » (petit club slovène méprisé des Gones qui avait bouté l'OL en préliminaires de C1 en 2000) : cet OL new look de Rémi Garde pas encore au point ou trop confiant pourrait être la victime d'un coup d'éclat très salé du jeune Ajax euphorique. Si l'Ajax Amsterdam venait à signer un retour tonitruant sur la scène continentale, ce serait bien que Lyon n'en soit pas la victime. Alors, vigilance, concentration et humilité. En C1, comme depuis 9 ans en atteignant toujours les 8èmes, Lyon doit juste faire du Lyon.

Voilà. Vous pouvez courir chez Côte et Match et miser toutes vos économies sur une victoire 2-1 de Lyon à l'ArenA (buts de Gomis, Bastos et Sulejmani). Et si vous perdez toute votre thune à cause de ces pronostics idiots ?... Ben, de toutes façons votre banque fera faillite jeudi à cause de la Grèce et des spéculateurs, alors...


Par Chérif Ghemmour

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Tiens, un article de Chérif! Ça faisait longtemps!
Et c'est toujours sympa de nous présenter une équipe et sa façon de jouer! J'espère qu'on aura un beau match, histoire de pas passer sur Manchester - Naples...
Die Meister,....... die besten,..... les meilleures équipes...... the champions, tutulu tutu tulu tutuuuu. Des paroles à chier mais une musique qui file la chair de poule : rendez-vous ce soir pour le retour de la Ligue des Champions. Sur TF1 pour savoir à quelle sauce l'OM va manger les Grecs de l'Olympiakos. Ou l'inverse. Sur Canal + pour les amateurs de champagne à l'heure du dessert : Arsenal-Dortmund et Barcelone-Milan A.C, rien que ça. La fête peut commencer.

http://bit.ly/pGrT8v
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Real orphelin du Mou
0 2