En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Un bluff pour racheter le Milan AC ?

Modififié
La vente de 48% des parts du Milan AC à l'homme d'affaires thaïlandais M. Bee a encore été repoussée la semaine dernière.

Un nouveau délai qui ne cesse d'alimenter les rumeurs au sujet d'une opération déjà bien opaque. Ainsi, selon un banquier - bien placé dans le milieu des finances thaïlandaises - interrogé par Il Sole 24 Ore, M. Bee blufferait en attendant de trouver les presque 500 millions réclamés par Silvio Berlusconi.

Voici la retranscription des propos du banquier qui a souhaité conserver l'anonymat :

« Pourquoi affirmez-vous que Mr Bee bluffe ?
Parce qu'il essaye de gagner la partie sans avoir montré ses cartes. Il la conduit bien jusqu'ici. Il n'a pas d'argent. Enfin si, il en a, mais quelques millions d'euros tout au plus. Mais il n'a même pas une petite partie des 480 millions nécessaires (à la vente). Il essaye de les rassembler, il a des difficultés, mais il pourrait réussir à la fin. Dans tous les cas, il a réussi son objectif qui est de se faire une grande publicité.

Pourquoi dites-vous qu'il veut se faire de la publicité ?
C'est un jeune qui monte. Sans beaucoup d'argent, mais avec beaucoup d'idées, qu'il a bien en tête. Pour comprendre sa mentalité, vous devriez vivre ici en Thaïlande. Ce pays est comme l'Italie des années 50. Il y a beaucoup de nouveaux riches, des gens qui deviennent aisés, veulent de la notoriété, être au centre des ragots et voir leur photos sur les magazines. Ce sont des garçons ou des filles de 20 ans qui roulent en Ferrari, Lamborghini ou même Rolls Royce à 600 000 euros. Par exemple, ici sur tous les journaux, il y a la photo de Mr Bee. Exactement ce qu'il voulait.

Venons-en à l'opération sur le Milan. Qu'en dit-on à Bangkok ?
Ici, dans le milieu des finances, les plans de Bee sont très clairs. Il essaye de créer un concordat de 10 associés, investisseurs et fonds privés. Tous chinois.

Comment a-t-il eu la confiance de Berlusconi ?
L'été dernier, il a donné une garantie de 150 millions sur les presque 500 promis. De là, Berlusconi lui a fait confiance pour réussir à obtenir le reste.

Pourquoi n'a-t-il pas encore réussi ?
En grande partie à cause de la dévaluation du yuan (unité monétaire chinoise, ndlr) et de l'effondrement de la Bourse chinoise. Certains investisseurs ont hésité.

En Italie, certains journaux supposent que Berlusconi veut rapatrier des fonds d'origine douteuse.
Ici à Bangkok, on sait que ce n'est pas de l'argent de Berlusconi. Ça n'aurait pas de sens pour Berlusconi de rapatrier de cette façon de l'argent qu'il pourrait avoir à Singapour ou Hong Kong.


Que se dit-il au sujet du délai accordé à Bee ?
Mr Bee a encore près de deux mois, jusqu'au 30 novembre, pour trouver les presque 350 millions restants. Il essaye auprès de quelques grands fonds d'investissement chinois.

Il réussira ?
Il pourrait réussir. C'est un bluff, mais il pourrait fonctionner avec un peu de chance.

Mais à quoi servirait d'acheter une part minoritaire du club pour presque 500 millions ?
Dans l'accord, au moins selon ce qui se dit ici à Bangkok, il y a une option pour arriver au contrôle du club d'ici à 3 ans. »

Pas sûr que cela rassure les tifosi du Milan. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 22 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7