1. //
  2. // Demi-finale
  3. // Munich/Barcelone (4-0)
  4. // Revue de presse

Un Barça sans excuse

À l'unanimité, la presse espagnole reconnaît la supériorité allemande sans s'attarder sur l'arbitrage. Surtout, elle s'interroge sur le devenir de ce Barça sans idée et sans physique.

Modififié
27 48
Les jeux de mots scabreux ont fait leur temps : « Katastrophe à Munich » , « La plus triste Sant Jordi » … Une fois la nuit passée, la presse espagnole se fait pourtant plus sérieuse. Plus honnête. Partisane ou généraliste, elle reconnaît dans son intégralité la domination bavaroise le temps de 90 minutes – a contrario des dernières éliminations face à l'Inter et à Chelsea. Réplique barcelonaise de As, Sport n'y va donc pas par quatre chemins avec sa « Nuit la plus triste » : « Le Bayern était un rouleau-compresseur. Plus grand, plus fort, plus rapide que son adversaire. Et ceci sera une nuit qui aura des conséquences pour le Barça. » Les conséquences sont sur les lèvres, ou plutôt au bout de la plume de tous les journalistes espagnols. Le mesuré El Pais réduit à néant les chimères blaugrana : « Le Barça rêvait de revenir à Wembley quand le Bayern l'a ramené à Athènes avec un autre 4-0, comme celui de la finale de la Coupe d'Europe 1994 perdu contre Milan. » Une défaite qui avait marqué la fin du cycle cruyffien. Pas loin de se réjouir de la défaite catalane, le pro-madrilène As franchit donc le pas, sourire en coin : « En pratique, le club est éliminé. Cette victoire marque la fin d'un cycle. Le Barça a perdu quatre à zéro, mais il a perdu quelque chose d'autre : il a perdu sa crédibilité. » Boum, la bombe est lâchée.

« Cette nuit où Messi est sorti du terrain mais n'a pas joué »

La « Manita moins un » reçue par le Barça ne déclenche pas même le tollé habituel envers l'arbitrage. Bien entendu, le Mundo Deportivo relate que « les trois premiers buts sont illégaux » , mais n'en fait pas une excuse, à l'unisson des joueurs barcelonais qui ont reconnu la large supériorité allemande. « Même l'arbitrage lamentable de Kassai, qui a validé deux buts illégaux en faveur des Allemands, n'excuse rien. Se réfugier dans le prétexte facile de l'arbitrage serait un canular et signifierait fermer les yeux sur une partition lamentable comme celle du Barça hier » , résume ainsi Marca. Car de match, il n'y en a pas vraiment eu. Et encore moins pour Messi. « Les statistiques officielles de l'UEFA disent que Messi a tiré une fois durant le match, mais la mémoire des millions de personnes qui ont vu ce match se rappellera pour toujours de cette nuit où la Pulga est sorti du terrain mais n'a pas joué » , décrit El Pais. Plus que l'invisibilité de Messi, visiblement pas à 100 %, c'est le futur du Barça qui inquiète. Pour El Mundo, cette défaite sonne « l'heure d'un nouveau projet » . Comme pour Sport pour qui « ce n'est pas l'heure de critiquer une équipe qui au cours des cinq dernières années a donné tant de joie, mais il est clair que cette douloureuse défaite peut être un tournant pour l'avenir » . À lire entre les lignes, ce Barça ne fait plus peur qu'à lui-même.

Une victoire pour Uli Hoeness, grâce à Uli Hoeness

Trop rapide, trop grand, trop fort, ce Bayern Munich. Bien évidemment, la presse outre-Rhin est unanime. Ce soir, les costauds jouaient à domicile. Le titre de « meilleure équipe du monde » est en train de changer de mains. Désormais, tous les regards se tourneront vers la Bavière. En même temps, c'est déjà le cas, et le Bayern ne laisse pas vraiment le choix. Il y a cette signature prochaine de Mario Götze, annoncée le jour de la rencontre, mais également Uli Hoeness. Le président du Bayern a fait de la merde, il le sait. Mais ce qu'il sait aussi, c'est qu'après une victoire comme celle-ci, il a tout un club qui est avec lui. Tout le monde derrière le boss, selon Die Welt. « Pour Uli Hoeness, ce fut une grande soirée. Pas seulement grâce au succès sur le terrain, mais plutôt grâce aux déclarations de Karl-Heinz Rummenigge, son collègue et ami, Heynckes et les joueurs. Tous ont promis fidélité à Hoeness. Robben lui a même dédié la victoire. […] Même s'il s'est mis tout seul dans cette situation, il a bien mérité cette victoire. Le Bayern est l'œuvre de sa vie, sa vie, même. […] Il a besoin de ce sport et a fait beaucoup pour lui. Durant cette soirée magique, le club lui a bien rendu les choses. Et l'a beaucoup aidé.  » Cette victoire du Bayern Munich, elle est avant tout pour Uli Hoeness, grâce à Uli Hoeness.

Müller, homme du match?

À lire la FAZ, on a l'impression qu'il n'y a pas que Uli Hoeness qui est en train de prendre une revanche sur la vie. C'est le cas du Bayern aussi. « Une semaine après avoir battu le VfL Wolfsburg 6-1 en Coupe, les Bavarois ont pris leur revanche de la meilleure des manières, rapport à leurs deux défaites les plus humiliantes de ces cinq dernières années – les deux qui ont eu lieu à quelques jours d'écart en 2009. 5-1 à Wolfsburg, qui finira champion. Puis ce 4-0 à Barcelone, avec ce grand show de Lionel Messi. Un Messi qui a été cette fois-ci réduit au rôle de figurant. » La Süddeutsche Zeitung revient sur l'écran de Müller sur le troisième but, en insistant sur le fait que « les Barcelonais ne pouvaient pas vraiment se plaindre, d'autant plus que l'arbitre de la rencontre avait oublié deux mains barcelonaises dans la surface. » Focus consacre Thomas Müller homme du match, « qui n'est pas aussi élégant que les stars du Barça, mais chacune de ses actions leur fait serrer les dents » . Le Bayern Munich a marché sur le FC Barcelone. Même pas la peine d'évoquer le match retour. Les Allemands sont déjà à Wembley. Quant à la dernière humiliation de la soirée pour le Barça, elle viendra des tribunes. Pour la taz, le public n'a pas le temps de communier. « Des milliers de spectateurs se barrent bien avant le coup de sifflet final, comme si leur équipe menait largement face à Fürth ou Hanovre. Il est clair que l'on va gagner, pensent-ils. Personne n'évoquera le nom de Messi ce soir-là. A-t-il joué ? Apparemment, oui. C'est fou. »

Par Robin Delorme, à Madrid, et Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On dirait que Pep a eu du flair, il a quitté le navire juste avant qu'il ne commence à prendre l'eau. Et il est parti pour la future meilleure équipe du monde, pensant qu'elle deviendrait la meilleure avec lui. Seul problème, elle l'est devenue avant même qu'il arrive. C'était presque super bien joué.
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Jack Facial aurait trouvé de meilleurs titres comme:

- Bifle made in Germany
- Interacial Gangbang
- Viol collectif télévisé
- Sauce blanche à volonté

Enfin bref, il fait ca mieux que moi :)
Bon je n'aime pas vraiment le Barça, mais parler de fin de cycle pour 1 claque, dans ces cas là la plupart des équipes sont toujours en fin de cycle, sinon il gagne pas leur trophé national avec une sacrée avance et des records à la pelle?

Ahahah quand on prévois de virer un entraîneur qui réalise un triplé avant la fin de saison, peut-on parler d'erreur professionnelle?
On peut arrêter de dire que "Messi n'était pas à 100%", c'est possible ou pas?

Le Bayern a simplement trouvé la solution pour ne pas lui laisser le ballon, point. Et quand il n'a pas le ballon, Messi est simplement inutile sur un terrain de foot. CQFD
D'accord avec toi Jay-Jay...bien du courage au pep, , ça doit etre le seul à espérer une défaite du Bayern en finale!
Ok le Bayern marche sur l'eau cette saison, mais tant qu'ils n'auront pas gagné la LDC je pense qu'il est un peu présomptueux de les déclarer "meilleure équipe du monde".
Message posté par Clémsou
Bon je n'aime pas vraiment le Barça, mais parler de fin de cycle pour 1 claque, dans ces cas là la plupart des équipes sont toujours en fin de cycle, sinon il gagne pas leur trophé national avec une sacrée avance et des records à la pelle?

Ahahah quand on prévois de virer un entraîneur qui réalise un triplé avant la fin de saison, peut-on parler d'erreur professionnelle?


Il ne s'est pas fait viré il a juste pris sa retraite! Quoi de plus beau que de terminer sa carrière sur un somptueux triplé!
Südkurve28 Niveau : CFA
Effectivement pas de levée contre l'arbitrage, en même temps ça aurait été déplacé étant donné les 3 mains barcelonaises non-sifflées dans la surface. Mis à part ça, ça fait quand même bizarre de voir la presse espagnole un peu objective.
Je pense que Messi était à 48%, oui oui parfaitement. Sérieusement, s'il jouait, c'est qu'il était en pleine possession de ses moyens d'après les docs du Barça. Sinon ceux qui pensaient que le concept de "fin de cycle" du Barça était purement français, gna gna gna, manque d'analyse et de recul, ben même si ce n'est pas le plus grand quotidien espagnol au monde, AS va dans ce sens également.

Pas moi foncièrement, je pense que le Barça reste une grande équipe, et l'un des meilleurs effectifs européens ratiboisé par une machine de guerre hier soir. Le Bayern a également l'un des meilleurs effectifs d'europe et s'est donné les moyens de mettre une pilule XXL au Barça.
Message posté par Clémsou

Ahahah quand on prévois de virer un entraîneur qui réalise un triplé avant la fin de saison, peut-on parler d'erreur professionnelle?


Le Bayern ne vire pas son entraineur!
Heynckes avait signé un contrat jusqu'en juin 2013, pour ensuite prendre sa retraite, c'est ce qu'il a annoncé depuis le début.

Maintenant le Bayern a juste pris les devant en engageant Guardiola
Message posté par Lacouste
Ok le Bayern marche sur l'eau cette saison, mais tant qu'ils n'auront pas gagné la LDC je pense qu'il est un peu présomptueux de les déclarer "meilleure équipe du monde".


Moi je pense qu'il sera surtout présomptueux de les déclarer "meilleure équipe du monde" après une éventuelle victoire en LDC. J'attendrai pour ma part de voir ce qu'ils donnent en coupe du monde des clubs contre le TP Mazembe et le FC Tokyo.
Le gout des journaux pour le spectaculaire n'étonnera que les naïfs...
Le bayern était en fin de cycle en 2009, de même que le real lors de la manita de même que... Alors soit les cycles sont très courts, soit on tire des plans sur la comète!
Le barça c'est fait tapé à l'extérieur par une des équipes les plus en forme du moment. Jusque là rien de vraiment anormal.
Ce qu'on a vu, c'est un Barça carbonisé. Des cadres complètement hs, et on ne saurait leurs en vouloir quand on voit ce qu'ont joué des types comme Piqué-Xavi-Inesta.
2 coupes d'europe, une coupe du monde, et pendant les années sans coupes internationales, ils raflent 2 C1.
Ont les disait en fin de cycle après la défaite à Milan et on a vu la démonstration au retour, ici ils perdent contre une équipe qui met à genoux tout le monde depuis 6 mois, laissons les reprendre leur soufle cet été et voyons ce qui survivra à une saison ou ils n'auront que été en demi de C1 et n'auront que gagné une liga (quand on voit ce que coute à des équipes comme l'inter ou chelsea une seule victoire en C1 on peut se dire que le Barça est assez soft dans son coup de mou)
Ben alors, la Juve aurait été moins mauvaise que je ne le croyais et le PSG moins bon ?
Frenchies Niveau : CFA
messi blessé, à l'aller contre paris.
depuis cette mi-temps (pas d'hier) il n'a presque plus jouer ...
ca fait donc un ptit moment hein et n'importe qui après une "absence" d'une vingtaine de jours des terrains officiels n'est PLUS EN FORME (en étant à 100% physiquement OU PAS).
un retour de blessure ne doit pas se faire de cette manière = titulaire direct contre la plus grosse équipe d'europe "pour essayer de limiter la casse", tout quadruple ballon d'or qu'il est.

La vérité (ce qui justifie qu'on parle de fin de cycle), c'est que sans messi ...
ce barca est NUL à mon sens = 1-3 contre Paris et il suffit de voir le match contre levante pour s'en rendre compte, surtout d'ailleurs du "niveau" des autres attaquants (j'ai jamais aimé sanchez humhum).

Sans un arbitrage merdique, le barca n'est simplement pas éliminé dès l'aller je pense (et un pénalty ne veut pas forcément dire but @RamosLikeThis).

La main contre milan à l'aller, l'hors jeu de zlatan, celui de gomez (et cet écran digne du hockey...)
bon beh le barca c'est bien fait n*qué à cette champions et à chaque fois à l'extérieur hummhumm.

Le barca historique, c'était avec PEP ABIDAL PUYOL VILLA et surtout 4 années de moins dans les giboles de tous les autres dont la moitié avaient déjà la vingtaine bien tassée hein !! ca compte 3 saisons entières en football "physiquement".
Journalducalembour.com Niveau : DHR
C'est ca la vraie news!

Le Barca n'a pas d'excuse !

Pas de terrain trop mouillé, pas de brin d'herbe légèrement décollé, pas de Mourinho méchant...

Sinon arbitrage honteux, mais équilibré dans la nullité.
2 buts Hors jeu ? Bah je refuse deux pénos.
4:0!

Ein Bus wird kommen,
und der bringt euch den einen,
den ihr so hasst wie keinen.
das ist der FC Bayern
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Le barca va porter plainte contre les trouveurs d'excuses, ils ont chié* sur le coup à pas leur en trouver.
Chriswillow Niveau : Loisir
Incroyable cette faculté qu'ont les médias et les footeux de parler de fin de cycle à la moindre incartade d'une équipe. Le Barça depuis le début 2013 est moins fringant, certes.
Xavi, Iniesta, Piqué, et même Busquets depuis quelques matchs semblent souffrir physiquement et ne plus assurer le rendement qui était le leur en début d'année (pour souvenir, 52 pts pris en championnat sur la phase allée sur 54 possible...).
Au lieu d'une fin de cycle qui ne veut absolument rien dire, je vois plutôt des joueurs pas à 100%, qui tombent sur l'équipe qui torgnole tout le monde depuis 6 mois...
Mais bon, cela fait quand même un championnat dans la poche et une 1/2 finale de LDC, c'est-à-dire mieux que le Barça de Pep de l'an dernier... Y'a pire comme fin de cycle.
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Message posté par FCB Stern des Südens
Jack Facial aurait trouvé de meilleurs titres comme:

- Bifle made in Germany
- Interacial Gangbang
- Viol collectif télévisé
- Sauce blanche à volonté

Enfin bref, il fait ca mieux que moi :)


T'as du potentiel toi aussi! ;)
Mais t'as oublié "Blackhole à Munich!" qui ajoute un petit côté gueule de bois à une partie fine qui dérape...
La suite je la laisse à Jack "Dorcel" Facial!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
27 48