1. //
  2. //
  3. // Barça-Eibar

Un Barça lunatique

Contre Eibar ce soir, le FC Barcelone va devoir s’imposer et espérer une utopique défaite du Real Madrid à Málaga. Une situation complexe dans laquelle le Barça s’est empêtré à force d’être toujours branché sur courant alternatif.

Modififié
L’occasion est belle, très belle. Pour cette dernière rencontre de la 31e journée de Liga, le FC Barcelone se déplace à Málaga avec la possibilité de recoller aux basques du Real Madrid. Un peu plus tôt dans l’après-midi, les Merengues viennent en effet de perdre deux précieux points sur leur pelouse face au voisin de l’Atlético, grâce à un but tardif d’Antoine Griezmann (1-1). Pour le Barça, ce match à La Rosaleda pourrait donc permettre aux Catalans de revenir à égalité de points avec le Real, qui compte toutefois un match en retard à Vigo. Le Real possède toujours un léger avantage, mais le Clásico retour reste encore à jouer au Santiago-Bernabéu. En cas de victoire du Barça à Málaga, le grand rendez-vous fixé au 23 avril serait déterminant dans l’attribution du titre de champion d’Espagne. Encore faut-il gagner ce match... Une simple formalité pour les Culés ? Que nenni. Sans jamais inquiéter leur bête noire, Carlos Kameni, les Barcelonais repartent d’Andalousie avec une défaite aussi inquiétante que logique (2-0). Le symbole de cette saison à deux visages du Barça.

Les derniers seront les premiers


Bien entendu, le premier exemple qui vient en tête pour illustrer cette schizophrénie blaugrana, c’est la double confrontation face au Paris Saint-Germain. Passif à l’aller puis délirant au match retour, le Barça est sorti vainqueur grâce à la folie d’un match unique en son genre. Mais si l’on se penche un peu plus sur son parcours en championnat, il est également possible de constater des cas de figure similaires. Outre Málaga, le FC Barcelone s’est incliné cette saison sur sa pelouse contre Alavés (2-1) ou sur le terrain du Deportivo La Corogne, modeste seizième de Liga (2-1). Des défaites inacceptables pour un club qui envisage de conserver son titre de champion national. Des déroutes d’autant plus rageantes que dans les matchs du haut de tableau, le Barça excelle : lors de leurs trois déplacements contre ses trois adversaires les plus coriaces (Real Madrid, Atlético de Madrid, Séville), les hommes de Luis Enrique ont pris neuf points sur neuf possibles.


Comment expliquer ce paradoxe ? Le Barça, au contraire du Real Madrid, manque clairement d’alternatives pour faire tourner son effectif sans voir son onze baisser en qualité. Contre Alavés, les remplaçants en défense ont rapidement montré leurs lacunes : Lucas Digne et Jérémy Mathieu manquaient d’assurance sur le côté gauche de la défense, tout comme le portier Jasper Cillessen, plus jamais titularisé en Liga depuis ce jour. Contre La Corogne, la vacuité technique d’André Gomes et un Sergi Roberto en totale perdition au poste de latéral droit ont mis à mal la construction collective du Barça, puni sur les phases arrêtées. Contre Málaga, c’est une nouvelle fois Mathieu qui mettait en retard la défense barcelonaise sur un alignement douteux, cause du premier but de Sandro. Sans oublier que le non-remplacement numérique de Dani Alves en début de saison s’est avéré fatal. Le froid initial entre Luis Enrique et Aleix Vidal, conclu par la grave blessure de ce dernier juste avant le match aller contre Paris, a obligé l’entraîneur à revoir son système de jeu. Un choix plus par défaut que par pure décision tactique.

Mauvais œil


La révélation de l’échec du 3-4-3, d’abord encensé à la suite de la remontada face au PSG, est apparue contre la Juventus au tour suivant. Une nouvelle fois, le calvaire de Jérémy Mathieu confronté à la vitesse de Juan Cuadrado s’est perçu au beau milieu d’une première période cauchemardesque. Sorti à la mi-temps par son coach, le rouquin s’est définitivement grillé au sein du club et peut déjà commencer à faire ses bagages. Remplacé par André Gomes (courtisé par le Real l’été dernier, d’ailleurs), le Barça se liquéfie et perd toute chance de remporter un titre majeur, la finale de Coupe du Roi constituant un maigre lot de consolation. Peut-on réellement croire à une défaite madrilène à Málaga ce soir, comme l’avait connue le Barça en avril dernier ? Non. Ancien du Real Madrid, Michel est passé du banc de l’OM à celui des Boquerones, mais se considère toujours comme madridista. Quant aux paroles de son président, le cheikh Al-Thani, à l’égard des Catalans qu’il traite de « raclures » sur son compte Twitter, difficile de penser que le club soit ultra motivé contre le Real. Un mauvais œil porté sur le Barça, qui ne peut s’en prendre qu’à lui-même s’il ne possède plus son destin entre ses mains.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
je pensais que vous feriez un article sur la "malédiction de Tenerife",en 92 et 93.ce qui a permis au barca de passer devant le real à la dernière journée. un peu d'histoire bon sang.
Vu leur coach (Michel) et le proprio de Malaga qui déteste le Barça et les catalans, aucune chance ce soir.
1 réponse à ce commentaire.
Note : 1
C'est le seul point " " rassurant " " (j'aurais pu en rajouter, des guillemets...), c'est que malgré un banc en deçà de celui du Real (et surtout, mal utilisé - Arda et Denis en 1er lieu, Vidal j'en parle même pas), le Barça n'est pas totalement décroché. La manière n'a pas été souvent là, mais cela montre que l'équipe type tient encore suffisamment la route.

Je pense que le principal problème vient du manque de variété tactique, à imputer au coach, ou pas d'ailleurs, si les cadres sur le terrain ne souhaitaient pas ou n'arrivaient pas à jouer différemment. Ce qui a constitué un frein majeur à l'incorporation de certaines recrues. Gomes et Alcacer, c'est pas des joueurs pour faire tourner la balle et jouer qu'en attaque placée.

Puis évidemment, le fait que les 3 attaquants fassent la gueule s'ils se retrouvent sur le banc, ça n'aide ni le coach, ni les remplaçants qui ont une pression en plus quand ils doivent jouer.

Hâte de voir l'effectif de la saison prochaine. Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres supporters du Barça, ou les autres d'ailleurs, mais je ne pense pas qu'une refonte importante soit nécessaire.
Personnellement, je pense que le principal problème cette saison à été le manque de lien entre la défense et l'attaque et ce pour une principale raison: Iniesta est vraiment sur la fin.
En match c'est vraiment flagrant, bien qu'il soit capable de quelques fulgurances, ce n'est plus suffisant pour un milieu relayeur en 433.
La solution est simple, acheter un milieu de terrain pour le remplacer et mettre Iniesta dans la position qu'occupait Xavi à sa dernière saison en supersub de luxe.

Et évidemment, si je pouvais formuler un vœu, ce nouveau milieu serait Verratti qui est le joueur parfait pour remplacer Iniesta.
J'approuve, un vrai créateur au milieu, capable de créer dans un 4-3-3 en tout cas. Rakitic était meneur à Séville, mais son rôle est différent, et le jeu n'est pas assez direct pour lui.

Celui que je verrai parfaitement dans cette équipe, et je le dis depuis des années (avant le départ de Xavi même), mais qui est vraisemblablement impossible à avoir (encore plus maintenant que l'autre con de Zidane le fout titulaire), c'est Isco.
Bon sang le mec devrait se rendre compte qu'il offre du bonheur à un public qui l'a conchié assez souvent quand il était pas en confiance. Pour son bonheur (oui, je sais ce qui est le mieux pour lui), il devrait rejoindre le Camp Nou.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
oui
Si le Barça n'a pas été décroché, c'est principalement grâce à l'énorme campagne de Liga de Lionel Messi selon moi. En très grande partie. Sans lui, les culés seraient vraiment loin et c'est clairement miraculeux qu'ils soient encore en course pour un double Copa-Liga pour sauver une saison bien terne. J'espère d'ailleurs que la direction et les joueurs en sont bien conscients et qu'il y aura une vraie remise en question de tout le monde car jamais on doit pouvoir faire un double Copa-Liga cette saison (bon à priori la Liga c'est mort mais quand même, être en course à la dernière journée c'est entre guillemets miraculeux).

Cette année le Barça (l'uns des plus faibles collectivement depuis 10 ans avec ceux de 2013 et 2014) était vraiment Messi-dépendant en championnat. Je compte même plus le nombre de fois où l'argentin a rapporté des points pratiquement à lui tout seul cette saison, il est pas loin d'avoir arraché une bonne vingtaine de points sur des buts décisifs en fin match ou des actions décisives. C'est pas forcément la plus grande campagne individuelle de l'argentin en championnat mais clairement l'unes des plus décisives et des plus précieuses tant il a sorti son club de situations délicates.

Je pense évidemment au clasico avec ce doublé à Bernabeu mais à tout un tas d'autres matchs (Séville à Pizjuan en début de saison quand le FCB était malmené 1-0 chez les andalous et il change tout en égalisant et donnant un super caviar à Suarez pour le 2-1 // Contre Leganés après la claque au Parc des Princes : le Barça sort un match absolument indigne et mérite tout sauf de gagner mais la pulga va inscrire un doublé (dont un but à la 90) qui maintient les catalans à flot // Pareil 1 semaine plus tard à Vincente Calderon, le Barça est très mal en point après l'égalisation de Godin mais Messi plante à la 87ème et offre 3 points qui relancent complètement le championnat après la défaite du Real Madrid à Valencia // Contre Villarreal début janvier, coup franc qui essui la lucarne à la 92ème pour arracher un point // Contre la Real Sociedad avant la trêve : le Barça se fait casser le c...à l'Anoeta, ce stade maudit, et Messi marque un but en 2ème mi temps qui arrache 1 point inespéré // Contre Valencia à la Mestalla en Octobre, Barcelone mené 2-1 par les Valencians à la 60ème, l'argentin mettra un doublé dans ce match dont un pénalty dans les arrêts de jeu sur le spécialiste Diego Alves pour arracher la victoire 3-2 // Et puis ce clasico il y a 1 mois évidemment). Et j'en oublie sûrement.

Assez impressionnant ce contraste entre ce Barça de 2017 qui est beaucoup trop Messi-dépendant et celui qui est venu gagner 4-0 à Bernabeu en décembre 2015 il y a seulement 1 an et quelques mois.
Alors certes le Real était dans cette demie-saison noire avec Benitez mais voir le Barça sans Messi (qui était blessé depuis début Octobre et qui est seulement entré à la 65ème minute) mettre une branlée comme ça au Real dans son antre, c'était vraiment énorme collectivement (très grand match de Iniesta et une doublette Suarez-Neymar qui n'a jamais été aussi bonne au Barça que sur cette période, d'ailleurs c'est bien la dernière fois qu'on a vu un Neymar en grande forme au Barça, c'était ce passage Aout 2015 - Janvier 2016 de 4/5 mois où il était vraiment énormissime. Depuis ils ne fait que baisser ou est sur courant alternatif.
On est passé en 1 an, d'un Barça tellement fort et sûr collectivement à un Barça qui n'est presque plus rien sans son argentin fétiche.

C'est dû selon moi à plusieurs facteurs :

- D'abord le recrutement de l'été dernier (et les joueurs que le club a laissé partir) : la direction a trop voulu miser à outrance sur du potentiel. Je pense que le Barça aurait dû au moins investir sur 1 ou 2 gars déjà confirmés qui pouvaient apporter direct sur le coup terme. Le potentiel c'est bien (et je pense que Denis et Gomes vont être bons l'an prochain) mais quand ça paye pas direct sur le court terme, c'est compliqué c'est un risque (et justement pour le moment, parmi ces paris là, il n'y a que celui sur Umtiti qui a été payant). Du coup avec des recrues qui apportent peu (aussi dû au coach, j'y reviendrai), quelques cadres en méforme et quelques blessures plus tard (j'y reviendrai aussi) et tu te retrouves sans aucun banc et avec un effectif fragilisé.
Puis avec une direction plus persistante, il y avait moyen de garder Pedro Rodriguez (ou alors au moins le remplacer qualitativement parlant, ce qui n'a pas été fait encore), il y avait aussi moyen de convaincre Xavi de jouer 1 an de plus en supersub pour faire un turnover abec Rakitic. Puis laisser partir Dani Alves comme ça quand je vois son niveau actuel, c'est une grossière erreur (surtout pour paniquer à la première blessure ou foutant Sergi Roberto à ce poste).

- 2ème facteur : le coaching et le management. Enrique s'est entêté dans certains choix (notamment le bricolage avec Sergi Roberto en arrière droit) et il n'a pas été bon pour intégrer les recrues. Il a aussi manqué de poigne par exemple pour convaincre sa MSN qu'elle n'a pas besoin de jouer tous les matchs de Liga (Zizou a par exemple été excellent pour faire comprendre ça à Ronaldo en le ménageant pour qu'il soit au top dans les grosses échéances).
Du coup derrière un Alcacer servait pratiquement à rien alors qu'il était censé être l'uns des pièces maitresses du banc (à l'instar de Pedro Rodriguez à l'époque) et n'était jamais en confiance lorsqu'il a eu du temps de jeu (hormis sur des rentrées en fin de match sur des branlées et encore).
Là où le Real a Vasquez, Asensio, Morata, Isco, Bale, James pour faire un turnover devant, le Barça n'a qu'un petit Alcacer qui joue 1 match sur 15 et qui est pas mis en confiance en AMONT.
Ensuite tactiquement, cette saison, on a vu un Barça qui a eu énormément de mal à tenir le ballon dans le camp adverse et qui reculait systématiquement à la perte du ballon, on est très loin du grand Barça d'il y a pas si longtemps qui te privait de ballons et ne subissait que très rarement le jeu car ils défendaient en avançant avec un pressing étouffant et parce qu'ils ils perdaient le ballon beaucoup plus haut. Heureusement que le tandem Umtiti-Piqué sort globalement une bonne saison et a tenu la route parce qu'ils ont été très très exposés défensivement avec un milieu pas du tout souverain et une mauvaise organisation pour le pressing et la recup (qui vient aussi des 3 de devant). C'est pas 100% la faute de Enrique car il y a eu la perte de vitesse et les méformes/blessures de certains cadres mais quand même, le technicien a sa part de responsabilité.

- 3ème facteur : les blessures et les méformes (voire déclin) de certains cadres. Le Barça a été l'uns des clubs les plus touchés. En début de saison, Alba/Iniesta/Busquets jouaient un match sur 3, Busquets (qui est le 2ème joueur le plus important du club avec Messi) a mis énormément de temps à trouver son rythme (il est bon qu'à partir de Février-Mars et pas toujours au top), son début de saison a été raté. Le tandem Iniesta/Busquets ils sont à 50% de leurs moyens.

Même Messi s'est pété quelques semaines au début (lorsque le club a lâché des points à domicile contre les petits, genre Malaga et Alaves). Je ne compte plus les pépins qui touchent Andrés Iniesta depuis 2 ans, à chaque fois qu'il revient un peu et retrouve un semblant de rythme, il se répète derrière, il faut qu'il enchaine 1 saison complète et je suis sûr qu'il a encore un très bon niveau mais pour l'instant son état physique ne le suggère pas.
Il y aussi d'autres blessures qui tombent à très mauvais moment comme Rafinha qui revenait fort sur la fin de saison ou alors Aleix Vidal qui se pète 6 mois contre Alaves début février alors qu'il fait un énorme mois de janvier qu'on pensait que le Barça avait résolu ce problème de latéral droit. Enfin une recrue qui perçait mais qui a été stoppée net dans son élan.


Concernant ce mercato, je valide totalement votre suggestion pour Verratti. Ce serait un joueur parfait pour le Barça, il a tout, je ne lui trouve aucun défaut (vision du jeu, récupération, pressing, intelligence tactique, petit ego, collectif, expérimenté en LDC, et aussi le vice pour parler avec les arbitres, mettre des petits coups à droite à gauche, complémentaire avec Busquets, peut énormément soulager Iniesta, permettre à Neymar de moins travailler défensivement ..etc). Juste parfait quoi.

Sinon perso je prendrais aussi 1 ou 2 joueurs à vocation offensive (prioritairement des ailiers car le poste de 9 est doublé avec Suarez/Alcacer). Messi et Suarez auront 30 ans la saison prochaine, ils doivent comprendre qu'ils n'ont pas besoin de jouer tous les matchs et que l'appui d'un bon banc avec du potentiel offensif est très important.

Ensuite : un latéral droit pour instaurer une concurrence avec Aleix Vidal et pouvoir mettre Sergi Roberto en super joker polyvalent sur le banc.

Enfin : un dernier défenseur central. Il doit y en avoir 4 alors qu'en ce moment il y a juste Umtiti-Piqué qui sont sûrs et un Mascherano vieillissant. Il y a donc ici une place à prendre.
Et désolé pour le pavé ceux qui auront la force de lire
t'as tout dit, très belle analyse, je te mets un +1 qui vaut +1000
Tu as tout dit sur tout les points soulevés t'a raison.

Complètement d'accord, sans Messi contre l'Atletico, Valence, Villarreal, Madrid...etc. Le club serait encore bien plus loin et de façon général il a fait un vrai bonne saison qu'on ne valorisera pas assez malheureusement si le Barça ne gagne que la coupe du roi.

Et bien évidemment les erreurs de casting récurrentes... A ce niveau c'est de l'incompétence à l'état pure, surtout quand on sait ce qu'aurait pu être cette équipe avec plus de cohérence dans ses recrutements. Il y avait moyen pour dominer le foot bien plus longtemps...C'est ma plus grande frustration. En revanche j'ai de réel doute sur le potentiel de Gomes, pour moi c'est juste pas le profil qu'il faut, tellement lent bon sang. Dani Alves un crève coeur franchement son départ. Incompréhensible. Mais il y a plein d'erreurs comme ça, pourquoi laisser partir Grimaldo pour Digne, voir même Mathieu pour Bartra, que d'argent jeté par les fenêtres pour des joueurs moyens.

Après les comparaisons avec le banc du Real font très mal effectivement, les merengue on un effectif pléthorique et surtout leurs jeunes sont largement au dessus. Sans apprécier le Real, Isco et Asensio j'adorais les avoir au Barça depuis toujours, comme un Modric. C'est du lourd. Le Real peut jouer sans CR ils gagneraient autant limite. Elle est là l'indécence, c'est très costaud au milieu et Marcelo c'est le Dani Alves du Real, un crack. D'ailleurs eux ont des vrais latéraux de qualité.

Alcacer sert à rien, le Barca a besoin d'un attaquant polyvalent pouvant évoluer sur tout les fronts de l'attaque (en cas de pépins) au lieu d'un 9 pur comme lui. C'est évident.

Le milieu une catastrophe, Iniesta quasi jamais présent et personne a son niveau pour permettre de viser haute cette saison, Busquets il pourra pas gérer tout seul.

Pareil : Verratti, il est très Barça compatible. Pour moi Bernardo Silva est un crack aussi.
Pour moi c'est au moins 3 défenseurs qu'il faut, et virez les nuisibles.

Par contre Messi qui joue pas tous les matchs, c'est du rêve et quand je vois qu'il est encore et toujours le meilleur c'est mission impossible de le sortir, vu son statut et sa dimension. En revanche Suarez, Neymar clairement c'est plus probable.

Mais pour améliorer tout ça il faut enfin avoir un entraineur d'envergure. Pas sur vu que le club a une très fâcheuse tendance à prendre des coachs moyens ces dernières années, qui n'apporte strictement rien. Zidane n'est pas aussi ouf qu'on le dit, mais en moins il doit imposer le respect lui et les individualités font le reste pour lui et avec un effectif pareil forcément.
Flemme de répondre, désolé, mais gros +1.
Après pour ma part, je faisais référence au niveau intrinsèque à chaque joueur, mais collectivement, le Barça n'est même pas dans le top 10 européen.

Quant aux postes offensifs, avec le retour de Deulofeu, ça devrait aller, à condition que Rafinha reste et/ou Arda, et que Denis joue davantage.
C'est surtout derrière et un joueur au milieu qu'il faut.
@footix 1er :

Yes je suis d'accord, à la limite un quintet MSN + Alcacer/Deulofeu c'est suffisant offensivement, ça fait un banc correct (avec Munir au cas où pour sécuriser et doubler les 3 postes, a t-il été vendu à Valencia ? j'ai pas suivi son cas). De toute façon on demande pas Dybala, on veut juste des bons joueurs de compléments qui sont responsabilisés et mis en confiance au sein du collectif et un duo Alcacer/Deulofeu peut clairement faire l'affaire. Il faut espérer que le nouveau coach réussisse à impliquer tout le monde, ce qui a clairement été un gros soucis avec Enrique.

C'est vrai que les plus grosses priorités se situe en défense (1 ou 2 latéraux. Du lourd à droite et un bon joueur de complément à gauche qui sera capable de bouger un peu Jordi Alba mieux que Lucas Digne. Puis 1 défenseur central).

Par contre en effet au milieu selon moi il faut un vrai patron, si on doit acheter une star cet été et payer très cher, je voudrais qu'on le fasse pour ce poste de milieu relayeur. Sert à rien de recruter davantage, juste un relayeur. Pour le reste on comptera sur Gomes et Denis Suarez après 1 an d'adaptation et sur un éventuel retour à un niveau correct de Iniesta. Mais il faut clairement un gros poisson ici.
@Yuturyu

Je rejoins ton analyse également !

A défaut d'être forcément un énorme tacticien, il faudra au moins que le futur coach s'impose dans le vestiaire et remplisse bien le rôle du meneur d'homme qui fait l'unanimité (ce qu'il a beaucoup manqué à Enrique cette saison). Il faut impliquer, responsabiliser, tout le monde, les jeunes, le banc..etc. C'est comme ça qu'on va créer cette profondeur d'effectif qui fait défaut (soit parce que les gars sont pas assez impliqués et mis en confiance soit parce que c'est des erreurs de casting comme tu l'as dis).

Pour Messi , en effet, il jouera tous les matchs. C'est plus la MSN en tant qu'ensemble qui joue trop. Après je pense quand même, dans la durée (à l'instar de Ronaldo),la pulga finira par devoir sauter quelques matchs en bois en Liga pour être au top de sa forme quand la saison se joue vraiment mais pour cela il nous faut de la marge en Liga (chose qu'on a pas eu du tout cette année). Pour l'instant c'est vrai que c'est pas d'actualité. Il a encore facile 2 ou 3 ans dans les jambes sans ménagement (mais attention quand même l'an prochain avec cette année de CDM qui va être dans le coin de la tête de tout le monde donc un banc profond ne sera jamais de refus).
@Yuturyu : Sinon c'est vrai que CR est hyper bien entouré cette saison. Le Real n'aurait peut être pas les mêmes résultats sans lui mais en tout cas ce qui est sûr c'est qu'aujourd'hui tu enlèves CR7 au Real, ils peuvent s'en sortir alors que si tu enlèves Messi au Barça, c'est un peu le néant. Ce qui montre à quel point le Real a pris l'ascendant collectivement et sur la qualité de l'effectif.

Zidane a été très bon pour entamer la transition de son positionnement qui tend de plus en plus vers le poste de 9 axial.
Lehibou15 Niveau : CFA2
Excellente analyse ! Tu as tout dit ! ^^ Pour le 4ème défenseur, ça parle du jeune de l'Ajax ou/et de la promotion définitive de Marlon.
13 réponses à ce commentaire.
OReiPartouchinho Niveau : DHR
Mon avis est certainement biaisé, mais je ne pense pas que le Barça ait fait un match "fou" face au PSG lors de la remuntada. Malheureusement, le 6-1 était dû à la perte de couilles collective des Parisiens plus qu'à une performance exceptionnelle de l'autre côté.
Go_Scousers Niveau : CFA
"Leur bête noire, Carlos Kamény [...]".

Bande de racistes.
Ah ce ballon rentré d'un petit mètre face au Bétis, ah ces 2 mains de Soriano, ah ce hors-jeu sifflé sur Gomes contre Malaga, ah ce pénalty sur Sergi Roberto.

Alors non, il ne faut pas se cacher derrière l'arbitrage pour expliquer cette saison.
Mais ça fait quand même bizarre de se dire qu'avec 3 points de plus, on est champion malgré le niveau de jeu assez discutable et les critiques provenant de toutes parts.

Alors oui toutes les équipes ont été victimes ou avantagés de/par l'arbitrage (le Barça aussi).
Mais les erreurs énumérées plus haut sont quand même assez flagrantes (hormis le hors-jeu de Gomes) et surviennent à des moments cruciaux de matchs où des points ont été perdu.

Voilà, juste pour dire qu'il ne faut pas trop vite enterrer une équipe, ou magnifier une autre (qui il faut reconnaitre, est dans un état de forme assez exceptionnel, avec un jeu hyper efficace).
Le Barca, ce Janus qui finira ce soir par l'avoir dans le cul.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Janus tu peux pas.
Janus il a deux têtes, il surveille partout, donc c'est impossible de lui mettre dans le cul. Sauf s'il veut bien.
"J'anus !" D'emile zo(b)la
2 réponses à ce commentaire.
José María Bakero Niveau : District
Kameni celui qui ouvre toujours les jambes face au Real.

Mais c'est de bonne guerre.

Le Real sera Roi ce soir, Barcelone reprendra sa couronne l'année prochaine.
Ce commentaire a été modifié.
pinpin666 Niveau : CFA
Il manque un stopper pur au barça genre Puyol. On se souvient que sa présence au sein de l'effectif était un accident de l'histoire. Mais on sait combien elle a été utile. Un relanceur comme piqué a besoin de ce genre de défenseur qui peut faire de l'individuel et mettre la pression physique sur l'adversaire. Umtiti est un relanceur et Mascherano n'est pas un stopper.
1 réponse à ce commentaire.
Une équipe de tricheurs, manipulateurs et simulateurs qui ne doit ses succès qu'à la bienveillance du corps arbitrale. Une équipe emmenée par un nain bourré aux hormones et dopé comme jamais. Il n'a aucun talent c'est juste un autiste . Non mais sérieux regardez le. C'est juste un autiste
Doté 33
Toutes vos analyses marchent. J'y adhère. Et je crois que les dirigeants doivent prendre conscience de cela. Mais si on en croit un article que j'ai lu récemment, les dirigeants ne mettraient que 75 millions d'euros pour le recrutement, faut y ajouter les recettes des ventes... A mon sens c'est vraiment ridicule...
il y a 1 heure Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12
dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 24 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23