1. //
  2. // 14e journée
  3. // FC Barcelone/Espanyol
  4. // (5-1)

Un Barça diesel renverse l'Espanyol

Avant de recevoir Paris en Ligue des champions, le FC Barcelone avait une suprématie citadine à faire respecter. Vainqueur de leur duel contre l'Espanyol (5-1), les Azulgranas gardent le cap vers le sommet de la Liga. La vie en rose ? Pas tant que ça.

Modififié
6 45

Barça - Esp. Barcelone
(5-1)

L. Messi (45'), L. Messi (50'), G. Piqué (53'), Pedro (77'), L. Messi (81') pour FC Barcelone , Sergio García (13') pour Espanyol Barcelone.


Cette semaine, Luis Enrique profitait du match en Coupe du Roi pour faire souffler une partie des cadres de l'équipe. Une sage décision quand on sait que le Barça avait deux belles affiches à venir au Nou Camp. La première, son derby contre l'Espanyol Barcelone, était statistiquement à l'avantage du maître des lieux et devait avant tout prouver que le rythme imposé par le Real Madrid et la pression de l'Atlético n'inquiétaient pas la force de frappe des Culés. D'abord apathique, le Barça a su trouver les ressources nécessaires pour refaire surface et sucer la roue d'un Real Madrid qui ne connaît pas la fringale. Avant d'affronter le Paris Saint-Germain, le Barça assure l'essentiel contre son voisin de palier. Mais certaines lacunes ne seront pas à oublier contre un PSG toujours invaincu cette saison.

De la fumée noire au démarrage


Comme un champion sûr de sa force devant Julien Lepers, le Barça prend la main. C'est la tradition, il faut garder la possession du ballon et faire tourner entre coéquipiers en attendant l'ouverture. Oui mais pour cela, il faut aussi de la vitesse, n'en déplaise à Sergio Busquets. Laxiste au moment de construire le jeu, la tourelle défensive est contrée par Felipe Caicedo, puis adresse un regard tout candide vers l'arbitre. Pas de faute sifflée, le contre lancé par Sergio Garcia peut démarrer. Au duel face à un énième produit de La Masia envoyé chez la concurrence, Gerard Piqué recule, encore et encore, avant de se rendre compte que son adversaire est en position de frappe. C'est beaucoup trop tard, le mal est déjà fait (13e). Jérémy Mathieu est, lui, sur le banc, à observer le spectacle.


Devant au tableau d'affichage, l'Espanyol compte bien défendre son premier but inscrit dans un derby depuis la saison 2011-2012. Pris à son propre jeu par ce contre fatal, le milieu Busquets-Rakitić-Xavi doit se retrousser les manches. Une frappe lointaine de ce dernier s'envole au-dessus du but adverse, mais montre une amélioration dans les intentions offensives. À défaut de mouvement efficace, c'est sur coup franc que le danger arrive. Aux 25 mètres, Lionel Messi voit sa tentative repoussée par la barre transversale. La Pulga reste à l'origine des occasions les plus chaudes, comme sur cette parade de Kiko Casilla devant Jordi Alba.

La peur, puis Messi


Pourtant, le cousin catalan reste plus que jamais dans le coup : une sortie de Bravo des pieds devant Victor Sánchez évite le pire pour les siens. Toujours à la recherche de la moindre brèche chez les Perruches, le collectif blaugrana finit par faire respirer son public. Dans la surface, Xavi hérite d'un ballon, mais se retrouve dos au but. Lucide, sa passe pour Lionel Messi offre une possibilité de feinter la défense et d'enrouler du pied gauche, un classique. Ça fait filoche, les socios soufflent un bon coup avant la pause grâce à leur génie (45e).

Entraîné par la foule avec son premier but de la soirée, Lionel Messi veut une nouvelle fois endosser le rôle du héros. Avec l'aide de ses compères Neymar et Luis Suárez, le quadruple Ballon d'or s'offre un doublé d'entrée de seconde période au terme d'un superbe enchaînement (50e). L'Espanyol est dans les cordes, c'est le moment de porter le coup de grâce. Sur corner, Rakitić trouve la tête du coupable Piqué. S'il n'aura pas rassuré défensivement, Shakiro peut avoir le mérite d'être présent dans les airs pour tuer le suspense (53e). Gestionnaire exemplaire jusqu'à la fin de la rencontre, le Barça fait passer la dernière demi-heure comme une simple formalité. Premier changement de Luis Enrique, Pedro se chargera d'alourdir la balance : sur une longue ouverture de Jordi Alba d'abord (78e), puis en servant de point d'appui à Messi (82e). Auteur d'un triplé (coucou Cristiano), l'Argentin aura changé le visage de son équipe. Contre Paris, il constituera, comme à son habitude, le danger numéro un.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un triplé sans peno il est FORT ce Messi ! bravo gamin
Si l'arbitre ne siffle pas "faute" sur Busquets ni sur Xavi (dans la surface) il y a contact, mais bon..
Bravo n'a rien eu à faire, à part 2 ou 3 arrets sur des pauvres frappes adverses.

Le reste : MESSI ! il a couru il a joué à droite il a meme défendu !!!!!!!!!!!!!!!!
Il était dopé? où c'est CR7 qui l'a motivé? (surtout que ça se voyait qu'il avait envie d'en mettre un 4eme.. mais lui , pas la peine de simuler pour obtenir des fautes et des pénos.. pcq les fautes, lui, il les subit vraiment et ce n'est pas des poussettes..)

1er beau but, avec une feinte.
2eme but, avec un petit pont
3eme but, avec une énorme accélération.

Oui CR7 (obligé d'en parler) a marqué 2 beaux buts hier, mais quand je vois la prestation de Messi ce soir, le talent pur, les jeu, la vision de jeu, les passes, les accélérations, les feintes etc..
MAIS CA N A RIEN A VOIR !!!!!!!!!!!! Messi ne joue pas sur son physique (ok il a un point G ou centre de gravité, tres bas), mais il a tout dans l'intelligence, et il fait ce qu'il veut et il le fait bien.

Suarez a fait une passe déc, mais sinon n'a pas eu sa chance.
Iniesta a fait une bonne entrée.
Xavi a un peu mieux réglé la mire.
Neymar est toujours aussi dévastateur entre feinte et accélération (et fautes réelles qu'il subit)
Marsherano est un vrai patron, pas un joueur en mousse comme Busquets qui la joue trop détaché.
On peut critiquer Piqué sur sa pauvre défense, mais de toute facon, c'est du Piqué bashing en ce moment.
Rakitic, quel bel homme.

Bref j'espère que le Barca jouera de la meme facon avec un Messi très bon, face au PSG ;)
Franchement les espaces qu il y a eu dans ce match et les carences de marquage sur le nabot argentin franchement c.est a se demander qui tire les ficelles. Si seulement Mourinho decidait d'arreter sa carriere et nous balancer vraiment a nous simples mortels ce qu'il se passe comme maguouille dans ce club corrompu, pourri et hypocrite jusque ses origines et doctrines douteuses (cf. La religion barca)
Piqué emprunte des gestes techniques à sa meuf, visiblement...
FootEtranger Niveau : District
Un triplé sans peno il est FORT ce Messi ! bravo gamin


Le problème c'est pas les péno, c'est la manière d'obtenir des pénos :)
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
On aura beau dire, om aura beau faire.

On peut débattre des heures sur savoir qui est le meilleur et qui a la plus grosse, mais le constat est lá:

- Ronaldo, lui, ne marque jamais des buts qui transpirent le foot comme ça
Heiseinberg Niveau : CFA
Apparemment il est usé physiquement ce joueur, 3 triplés en 4 matchs ... Son 21 eme en liga dont 3 sans penalty. Il m'etonnera toujours.
Heiseinberg Niveau : CFA
3 triplés seulement complété avec penalty pardon*
Message posté par ezequiel
Franchement les espaces qu il y a eu dans ce match


Tu veux dire la ligne de 6 devant la surface pendant toute la première mi-temps ? Les adeptes de la théorie du complot comme toi voient souvent des choses incroyables comme s'ils étaient sous acide en permanence mais là, là, c'est fort.
Sympa ce match du Barça, sinon Messi prouve qu'il en a encore suffisamment sous le pied pour redevenir celui de 2012, il faudra voir s'il tient sur la durée. Sinon 80% des messages parlent déjà de Ronaldo, à croire qu'il obsède tant que ça les pro-barça...
Message posté par A-Pitchou
Si l'arbitre ne siffle pas "faute" sur Busquets ni sur Xavi (dans la surface) il y a contact, mais bon..
Bravo n'a rien eu à faire, à part 2 ou 3 arrets sur des pauvres frappes adverses.

Le reste : MESSI ! il a couru il a joué à droite il a meme défendu !!!!!!!!!!!!!!!!
Il était dopé? où c'est CR7 qui l'a motivé? (surtout que ça se voyait qu'il avait envie d'en mettre un 4eme.. mais lui , pas la peine de simuler pour obtenir des fautes et des pénos.. pcq les fautes, lui, il les subit vraiment et ce n'est pas des poussettes..)

1er beau but, avec une feinte.
2eme but, avec un petit pont
3eme but, avec une énorme accélération.

Oui CR7 (obligé d'en parler) a marqué 2 beaux buts hier, mais quand je vois la prestation de Messi ce soir, le talent pur, les jeu, la vision de jeu, les passes, les accélérations, les feintes etc..
MAIS CA N A RIEN A VOIR !!!!!!!!!!!! Messi ne joue pas sur son physique (ok il a un point G ou centre de gravité, tres bas), mais il a tout dans l'intelligence, et il fait ce qu'il veut et il le fait bien.

Suarez a fait une passe déc, mais sinon n'a pas eu sa chance.
Iniesta a fait une bonne entrée.
Xavi a un peu mieux réglé la mire.
Neymar est toujours aussi dévastateur entre feinte et accélération (et fautes réelles qu'il subit)
Marsherano est un vrai patron, pas un joueur en mousse comme Busquets qui la joue trop détaché.
On peut critiquer Piqué sur sa pauvre défense, mais de toute facon, c'est du Piqué bashing en ce moment.
Rakitic, quel bel homme.

Bref j'espère que le Barca jouera de la meme facon avec un Messi très bon, face au PSG ;)

tu as trouvé l'homme de ta vie
Message posté par Thanos
Sympa ce match du Barça, sinon Messi prouve qu'il en a encore suffisamment sous le pied pour redevenir celui de 2012, il faudra voir s'il tient sur la durée. Sinon 80% des messages parlent déjà de Ronaldo, à croire qu'il obsède tant que ça les pro-barça...


tout comme Messi obsède les pro-madrid.. triste mais restons réaliste !
georgesleserpent Niveau : Loisir
Ezequiel t'en as pas marre de dire de la merde ? entre tes opinions sur la série A et sur Messi et le barca c'est franchement affligeant...
floyd pink Niveau : CFA
Olala qu'est ce que vous êtes dégueulasse avec votre débat de merde
Message posté par Point-Gey


tout comme Messi obsède les pro-madrid.. triste mais restons réaliste !


J'ai quand même l'impression que c'est moins le cas ces derniers temps. C'est vrai que quand le Barça de Guardiola dominait tout, avec en son sein Messi qui marquait beaucoup plus que Ronaldo, ça arrivait très souvent, mais là cette année, entre un Real champion d'Europe et un Ronaldo qui a, globalement, repris la main sur la lutte du Pichichi, ça arrive moins je trouve. Après c'est qu'un ressenti personnel hein ^^
rockin'squat Niveau : DHR
Message posté par Thanos
Sympa ce match du Barça, sinon Messi prouve qu'il en a encore suffisamment sous le pied pour redevenir celui de 2012, il faudra voir s'il tient sur la durée. Sinon 80% des messages parlent déjà de Ronaldo, à croire qu'il obsède tant que ça les pro-barça...


Ben franchement le début de saison de Messi prouve au moins que son énorme passage à vide physique, de fin de saison dernière jusqu'à la coupe du monde inclus , semble derrière lui. Il à retrouver du rythme et du jus ça se voit.

Quant à revoir le Messi de 2008/2012 je pense pas, mais il est devenu plus complet dans le jeu et fait toujours les bons choix c'est juste hallucinant.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Avant d'affronter le Paris Saint-Germain, le Barça assure l'essentiel face contre son voisin de palier.


Vraiment dure cette phrase surtout si on a vu le match en entier.
Certes en 1 ère mi-temps le barça galère un peu mais est quand même largement au dessus de l'espanyol qui en somme s'est contenté de garé le bus et de bien relancer après leurs récupération. Et puis leur but vient d'une erreur individuelle.

En deuxième mi-temps on les a explosés dans tous les sens et on leur en colle 4 comme on aurait pu leur en coller 7.

Il faut faire quoi pour faire mieux "qu'assurer l'essentiel" en mettre 10?
1ère période indigente, à la limite du supportable visuellement parlant. Aucune vitesse dans les transmissions, très peu de jeu à une touche de balle, peu de mouvements, bref, les symptômes du Barça depuis 2 ans quoi.

Puis cette merveille de but! Une balle déposée à quelques cms du poteau, une précision de dingue.
Ca a lancé le match du Barça, une 2ème période de bien meilleure facture, toujours un manque criant de verticalité à force de vouloir monopoliser le ballon, ce qui ne les empêches absolument pas de concéder trop d'occasions nettes à leurs adversaires.
Ils y gagneraient à céder un peu le ballon, ils seraient d'abord obliger de jouer plus bas, laissant moins d'espaces dans leur dos, et pourrait trouver plus de verticalité dans leurs attaques, l'équipe adverse se découvrant forcément un peu plus avec une plus grande possession de balle. Mais j'ai peur que l'entêtement catalan n'ait encore raison d'eux.
Il faudrait vraiment un coach qui n'a rien à voir avec le Barça mais qui sait faire jouer une équipe.
Dommage que Heynckes soit à la retraite, à mon avis il ferait de cette équipe une aussi belle machine que son Bayern ou que le Real actuel.


Sinon individuellement, Messi et Rakitic au top, Neymar, Alba, Masche, c'était assez bon, le reste décevant.

Hâte de voir ce que ça va donner contre le PSG, je table sur un match nul.
Message posté par rockin'squat


Ben franchement le début de saison de Messi prouve au moins que son énorme passage à vide physique, de fin de saison dernière jusqu'à la coupe du monde inclus , semble derrière lui. Il à retrouver du rythme et du jus ça se voit.

Quant à revoir le Messi de 2008/2012 je pense pas, mais il est devenu plus complet dans le jeu et fait toujours les bons choix c'est juste hallucinant.



Il était déjà très complet dans le jeu à l'époque, sur les deux dernières saisons de l'ère Guardiola il délivre quand même 52 passes décisives, en plus de sa ribambelle de buts. Mais quand je dis qu'il faut attendre de voir, c'est parce que cette impression de renouveau il l'a déjà donnée plusieurs fois en un an: après sa fin de saison 2012-13 entachée de blessures, il revient en forme à l'automne 2013 en claquant 5 buts sur ses deux premiers matchs de liga, un triplé contre l'Ajax (déjà) en C1, on se dit qu'il est de retour au top et derrière il se blesse. Rebelote le printemps dernier quand il revient de blessure, enchaîne les très bons matchs, puis baisse soudainement de régime en fin de saison. Puis à la coupe du monde, il démarre très fort, avec 4 buts en 3 matchs, mais derrière, j'ai quand même eu la sensation qu'il baissait physiquement. Donc là on va voir s'il maintient ce niveau pendant plus de quelques mois, parce que ça serait sans doute mieux pour le foot qu'il revienne à son top :)
Ian Curtis
J'aime pas Messi mais wow!!!
Il fait quand même pas le même sport que l'autre triso du Real.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 45