Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Celta Vigo (6-1)

Un Barça de gala croque Vigo

Dans un match d’une grande intensité, le FC Barcelone explose le Celta Vigo dans une deuxième période entrée dans la légende (6-1). Le Barça est le patron de l’Espagne, et ce n’est pas prêt de changer.

Modififié

FC Barcelone 6-1 Celta Vigo SAD

Buts : Messi (28e), Suarez (59e, 75e, 80e), Rakitic (84e) et Neymar (91e) pour le Barça // Guidetti (39e) pour le Celta.

L’heure de la revanche sonne ce dimanche soir. Avec leur statut de leader de Liga à faire valoir, le FC Barcelone cherche toutefois à retrouver un standing. C’est le projet de cette nuitée dominicale, puisque les Culés retrouvent là leur unique cauchemar de la saison, le Celta Vigo. Lourdement vaincu au match aller, le Barça comptait rendre la pareille à son vis-à-vis et lui faire goûter une paëlla maison bien épicée. Et même si les Galiciens ne comptaient pas payer une addition si salée, le Celta aura dû s’y faire : le Barça est définitivement sur une autre planète. 80ème minute du match, Lionel Messi possède la balle du 4-1. Un penalty tout simple va alors se transformer en page d’histoire. Comme Johan Cruyff avec Jesper Olsen en décembre 1982, Messi une offre une passe à Luis Suarez et permet au Pistolero d’être seul en tête des buteurs de la Liga, avec 22 buts. 4-1, et la fête n’est pas finie.

Ici, c’est Guidetti


Comme cela était à prévoir, le Celta Vigo ne vient pas au Camp Nou pour défendre. D’une, parce que n’est pas la politique de la maison, mais aussi parce que les Celestes ne veulent pas se faire distancer dans la course aux places européennes, après quatre matchs de Liga sans la moindre victoire. Même sans Pablo Orellana et Iago Aspas, suspendus, le collectif galicien fait face au Barça. Mais en face, la meilleur équipe du monde possède de quoi donner une réponse adéquate. Sur coup franc, le coup de patte de Messi flirte avec le poteau de Sergio Alvarez. Première alerte. Bien servi dans la profondeur, Neymar manque de précision pour ajuster le portier vigués sur son lob. Deuxième alerte. Mais avant de connaître un troisième frisson qui pourrait être le bon, Vigo revient de sa lente cuisson.

Sur un bon mouvement initié par John Guidetti, Carles Planas tente sa chance en bout de course devant Claudio Bravo, mais l’ange gardien du Barça veille au grain. Et malgré la merveille de Messi pour ouvrir le score sur son second coup franc (28e), le portier blaugrana garde le cap en direction de la victoire : sa vigilance sur la volée supersonique de Claudio Beauvue mérite autant d’applaudissement que le geste « à la Van Basten » du Français. Un peu jaloux de son marquage, Jordi Alba vient apporter un gros plus offensif, mais néglige sa tâche défensive en accrochant John Guidetti dans la surface. Prêt à gonfler les pecs au moment de frapper le penalty, le Suédois ne tremble pas et vient chambrer le public du Barça sans vergogne (39e). Le débat est relancé.


L'hommage à Cruyff


Bousculé dans son orgueil, la MSN du Barça s’active dans le bon sens du terme. Suite à un dribble estampillé Neymar, Suarez parvient à redresser la balle sur le poteau. Première alerte. Servi dans l’axe du but, Andrés Iniesta temporise avant d’envoyer une frappe puissante repoussé avec fermeté par Alvarez. Deuxième alerte. Mais cette fois-ci, O Celtina ne peut plus répondre aux offensives. Le rythme est trop élevé, la pression est trop forte, les génies sont trop grands. Messi trouve Suarez d’une passe lumineuse, le Barça reprend la main.


Le Barça va-t-il enfoncer le clou pour autant ? Non. Par deux fois, Daniel Wass va bénéficier du travail de ses coéquipiers et tirer deux cartouches sur la cage barcelonaise. L’une file dans les nuages, l’autre dans la niche de Bravo. C’en est trop pour le Barça, prêt à passer la dernière vitesse à la vue du drapeau à damiers. Lancé comme une balle, Neymar passe en revue toute la défense avant de laisser à Suarez le soin de redevenir pichichi de la Liga (75e). Le reste, c’est une page entrée dans l’histoire. Et histoire de faire payer le supplément en digestif, Ivan Rakitic (84e) puis Neymar (91e) scellent la rencontre. Ce Barça est au-dessus, tout simplement.

Retrouvez toute l'actualité de la Liga

  • Résultats et classement de Liga

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:55 Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 7
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 2