1. //
  2. // Serie B
  3. // Virtus Entella

Un autre président arrêté en Italie

Modififié
0 4
La loi des séries. Après le président de Parme, c'est au tour de celui de la Virtus Entella de finir en cellule.

Antonio Gozzi est à la tête de ce petit club depuis 2007 et a participé activement à l'ascension historique jusqu'à une première promotion en Serie B l'année passée. Il s'est rendu à Bruxelles mardi pour être interrogé dans le cadre d'une enquête sur la corruption dans le jeu de hasard au… Congo ! Ce qui ne devait être qu'une formalité s'est finalement transformé en une arrestation en bonne et due forme, puisque Gozzi a été mis au gnouf pour éviter une tentative de manipulation de preuves.

Des investissements faits au Congo, via son entreprise de production de matières premières sidérurgiques, seraient à l'origine de cet imbroglio. Son avocate Michelle Hirsch s'est scandalisée dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport : « Il a répondu à toutes les questions, déclarant qu'il n'avait rien à voir avec cette affaire. Il n'y avait aucune raison de l'arrêter. En le menottant et lui enlevant ses lunettes, ils l'ont traité comme un criminel. »

C'étaient des Ray-Ban ? VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

t'as raison Michelle, c'est honteux de mettre au trou un mec qui répond aux questions et dit qu'il est innocent.
"Il a répondu à toutes les questions, déclarant qu'il n'avait rien à voir avec cette affaire. Il n'y avait aucune raison de l'arrêter..." quel plaidoyer éloquant et d'une logique implacable.

Slobodan Milosevic aurait déclaré aux enquéteurs à propos du massacre des balcans "Ce n'est pas moi.", il aurait été relaché immédiatement suite à cette preuve pure et parfaite de son innocense.
Il s'est rendu volontairement à bruxelles, comme représentant de sa société, pour répondre aux magistrats qui enquêtent sur les pots-de-vin qu'un important homme politique belge, serge kubla, auraient octroyé aux hautes autorités du pays africain concerné.
Les magistrats belges n'ont pas semblé convaincu par ses explications. Maintenant, innocent ou coupable, la suite de l'enquête nous l'apprendra.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 4